Samedi 15 mai 2021

Quelles différences entre les vaccins de Pfizer et d’Oxford ?

Par Corentin Mittet-Magnan | Publié le 04/01/2021 à 14:17 | Mis à jour le 04/01/2021 à 14:40
Photo : Markus Winkler - Unsplash
différences vaccins royaume uni

Le Royaume-Uni commence aujourd’hui la distribution d’un deuxième vaccin, développé par AstraZeneca et Oxford. Il présente de nombreux avantages par rapport à celui développé par BioNTech et Pfizer.

 

Alors que le Royaume-Uni enregistre depuis plusieurs jours des niveaux records de contaminations au Covid-19, l’approbation du vaccin d’Oxford et AstraZeneca doit permettre d'accélérer la campagne de vaccination. Jusqu’à présent, seul celui de Pfizer et BioNTech était en circulation.

 

Origines

Jusqu’ici le Royaume-Uni n’a pas brillé dans sa gestion de l’épidémie de Covid-19. Le Royaume enregistre depuis plusieurs jours des taux de contaminations parmi les plus élevés en Europe où il constitue notamment le pays le plus endeuillé. Mais la découverte de ce vaccin pourrait permettre d’améliorer un peu ce triste bilan puisqu’il est le fruit du travail de deux acteurs britanniques ; le groupe pharmaceutique AstraZeneca basé à Londres et l’Université d’Oxford. Le précédent vaccin était issu d’un partenariat entre le groupe pharmaceutique américain Pfizer et la société de biotechnologie allemande BioNTech.

 

Conditions de stockage

La distribution du vaccin de Pfizer et BioNTech pose d’immenses défis logistiques à cause de la température à laquelle il doit être conservé ; entre -70° C et -80° C. Impossible donc de le conserver dans un réfrigérateur classique. Le fabricant a néanmoins prévu un caisson réfrigéré permettant de conserver le vaccin pendant dix jours avant qu’il n’atteigne un centre de vaccination où il sera transféré dans un réfrigérateur médical. A l'inverse, celui d’Oxford et AstraZeneca peut être conservé entre 2°C et 8°C. Il peut donc être stocké dans un réfrigérateur classique et distribué beaucoup plus facilement.

 

Prix des doses

Dans ce domaine aussi le vaccin britannique est plus avantageux que son concurrent de Pfizer et BioNTech. Le prix d’une dose de celui-ci s’établit à 15 livres. Le prix du vaccin d’Oxford n’est pas connu officiellement mais plusieurs sources évoquent une somme de trois livres pour une dose. Oxford et AstraZeneca déclarent d’ailleurs ne pas faire de profit sur la vente de leur vaccin.

 

Efficacité

Les deux vaccins en cours de distribution au Royaume-Uni présentent chacun un niveau assez élevé d’efficacité mais celui-ci varie selon la méthode d’administration. Le vaccin de Pfizer et BioNTech offre une protection contre le virus de 95 % après l’injection de deux doses. Par contre, il n’est efficace qu’à 52 % dans le cas où une seule dose est injectée. Celui d’Oxford et AstraZeneca est lui efficace à 70 % en moyenne. En effet, et aussi étrange que cela puisse paraître, l’injection de deux doses complètes à un mois d’intervalle protège dans 62 % des cas, alors que l’injection d’une demi-dose puis d’une dose complète un mois après protège dans 90 % des cas.

 

Techniques utilisées

Le vaccin Pfizer/BioNTech utilise une technologie nouvelle dite de l’ARN messager. Pour faire simple, par le biais du vaccin, des instructions génétiques sont introduites dans nos cellules pour leur donner l’ordre de fabriquer un système de défense capable de repousser le Covid-19. Le vaccin d’Oxford et d’AstraZeneca fonctionne de façon plus classique selon la méthode du vecteur viral. Un virus rendu inoffensif, un adénovirus, est injecté et apporte ainsi des éléments génétiques du Covid-19 dans le but de déclencher une réaction immunitaire.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet