A quoi correspond le Guy Fawkes Day, célébré le 5 novembre ?

Par Corentin Mittet-Magnan | Publié le 03/11/2022 à 17:35 | Mis à jour le 04/11/2022 à 09:43
Photo : Chaozzy Lin - Unsplash
Une personne portant un masque V pour Vendetta, inspiré de Guy Fawkes, alors que le Guy Fawkes Day sera célébré le 5 novembre au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni s'apprête à célébrer le Guy Fawkes Day le 5 novembre. A quoi correspond cette célébration et qui était Guy Fawkes, dont des représentations sont brûlées dans tout le pays chaque année ?

 

A travers le Royaume-Uni, sauf en Irlande du Nord, les Britanniques vont célébrer le Guy Fawkes Day, plus communément appelé la Bonfire Night, ce samedi 5 novembre. Difficile de rater une telle célébration, notamment lorsque l'on habite à Londres et que résonnent les feux d'artifice à travers toute la ville, aux côtés des feux de joies. Si ces réjouissances sont bien connus, quel événement leur a donné naissance et qui était le fameux Guy Fawkes ? 

 

Guy Fawkes, ou l'histoire d'un complot qui finit en pétard mouillé

Il y a un peu plus de 400 ans, en 1605, un groupe de conspirateurs catholiques dont fait partie le célèbre Guy Fawkes, organise un complot pour tuer le roi, Jacques Ier d’Angleterre. Le Royaume d’Angleterre et son roi sont en effet majoritairement protestants et les catholiques subissent des discriminations. Malgré des tentatives pour faire du pays un espace de tolérance entre ces deux formes du christianisme, la couronne ne semble pas disposée à accorder plus d’espace aux catholiques.

C’est à cause de cette situation que naît l’idée d’un complot. Les meneurs du projet sont une dizaine, tous d’anciens militaires. Ils rassemblent 36 tonnes de poudre dans une cave sous la Chambre des lords et prévoient de les faire exploser le 5 novembre lors de la cérémonie d’ouverture de la Chambre à laquelle sera présent le roi. Les 36 barils étaient largement suffisants pour réduire le bâtiment en cendre et le tuer, provoquant ainsi une révolte de grande ampleur et permettant ensuite l’avènement d’un souverain catholique.

Mais une lettre anonyme adressée aux autorités dénonce les organisateurs du complot et Guy Fawkes est arrêté la nuit du 4 novembre alors qu’il montait la garde devant le stock du poudre. Il sera arrêté, torturé puis exécuté.

 

La célébration du Guy Fawkes Day en Angleterre

 

Le Royaume-Uni s'enflamme pour la célébration du Guy Fawkes Day

Le lendemain de l’arrestation, jour où devait se produire l’attentat, les membres de la Chambre votent une loi faisant du 5 novembre un jour de commémoration. Depuis ce jour, la Guy Fawkes Night ou Bonfire Night est un jour de fête durant lequel la tradition veut que des feux d’artifices soient tirés et des effigies de Guy Fawkes brûlées dans des feux de joie. Néanmoins, depuis quelques années, l’image de Guy Fawkes est devenue un tout autre symbole, qui résonne de façon particulière de nos jours.

 

Le masque à l'effigie de Guy Fawkes repris dans la bande dessinée et le film V pour Vendetta

 

V pour Vendetta, Anonymous et mouvements protestataires : la symbolique forte du Guy Fawkes Day pour les Britanniques

A partir des années 1980, c’est la bande dessinée V pour Vendetta, adaptée au cinéma dans un film du même nom en 2006, qui popularise Guy Fawkes comme un symbole de résistance. Cet ouvrage présente un monde post-apocalyptique dans lequel un parti fasciste dirige le Royaume-Uni, épargné par les bombardements d’une guerre nucléaire mondiale mais totalement bouleversé par le chaos engendré par celle-ci et les dérèglements climatiques. V, un anarchiste portant un masque à l’effigie de Guy Fawkes, lutte contre le gouvernement, notamment en dynamitant le Palais de Westminster.

Au début des années 2000, le mouvement des hackeurs-activistes Anonymous utilise lui aussi l’image de Guy Fawkes qui est désormais un symbole mondial de lutte contre l’autorité. Le 5 novembre est souvent le théâtre de manifestations anti-gouvernementales à travers le monde et notamment au Royaume-Uni. Après la multiplication des actions des mouvements écologistes tels que Just Stop Oil au Royaume-Uni, c'est cette fois-ci le groupe The People's Assembly qui appelle à une manifestation à Londres le 5 novembre pour protester contre la hausse du coût de la vie - notamment de l'énergie - alors que le pays voit se profiler une récession de son économie et une inflation toujours plus forte en 2023. 

 

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale