Dimanche 20 septembre 2020

Le port de Calais ne veut plus financer le contrôle des migrants

Par Marie Lagache | Publié le 16/09/2020 à 17:11 | Mis à jour le 17/09/2020 à 10:47
Photo : Shay-Unsplash
Calais Migrants Royaume-Uni

Le PDG du port de Calais, Jean-Marc Puissesseau, a annoncé mardi 15 septembre sur France Bleu Nord ne plus vouloir payer pour les contrôles des migrants à l’intérieur des poids lourds à destination du Royaume-Uni.

Ces opérations de contrôle coûtent huit millions d’euros et mobilisent 200 employés français. Jusqu’ici le Royaume-Uni ne versait qu’une partie de cette somme aux autorités françaises, mais le port de Calais demande une indemnisation complète.

Jean-Marc Puissesseau justifie cette décision par la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne. De plus, le port a annoncé avoir perdu près de 30 millions d’euros de chiffre d’affaires depuis mars dernier et la crise du coronavirus. Un courrier a été envoyé à ce sujet au Premier Ministre français, Jean Castex, avec le soutien de la région des Hauts-de- France.

 

Pour ne rien rater de l’actualité londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clic !

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet