TEST: 2269

L’amitié telle une addiction en ces temps confinés

Par Johanna Wozniak | Publié le 11/02/2021 à 13:30 | Mis à jour le 11/02/2021 à 13:43
Photo : Simon Maage - Unsplash
amitié confinement amour

En ces temps confinés, notre quotidien évolue et demeure totalement remanié : nos relations avec l’extérieur sont à l’arrêt, ce qui a forcément le don de perturber tout un chacun, que nous le remarquions dans l’immédiat ou non. L’un des refuges précieux à préserver plus que jamais pour tenir bon réside dans l’amitié.

 

Mes très chers lecteurs, nous sommes tous profondément bouleversés. Nous devons ajuster nos habitudes à la situation sanitaire actuelle et dieu que nos amitiés peuvent être mises à mal. Nous ne sommes plus en capacité de sortir boire un verre, d’aller au restaurant, ou de nous voir aussi souvent que nous en avions l’habitude. Alors les liens se font, puis se défont. Pour moi, il n’existe pas de socle plus solide pour affronter ce nouveau quotidien si déboussolant. Je concède à l’amour toute sa beauté, l’importance de la place qu’il occupe, mais il me parait tellement plus éphémère. L’amour me claque entre les mains sans même que je ne m’en sois réellement rendu compte ! Bien au contraire de mes amitiés, les vraies, qui peuvent affronter vents et marées.

 

L’amitié : ma meilleure arme contre mes maux

Quand je traverse un moment difficile, que j’ai du mal à aller mieux, mon premier réflexe est d’appeler mes meilleures amies. Qu’en est-il pour vous ? Véritable privilégiée, je sais que j’irai mieux. Deux modes opératoires illustrent mon propos : le premier consacre cette amie qui saura me rebooster aussitôt en employant les mots qui font du bien à la tête, le deuxième me permettra d’aller mieux quand je tomberais sur cette amie qui me fera relativiser mes soucis au travers des siens. Avouez mes très chers lecteurs que nous avons tous cette amie qui, en nous exposant son propre mal-être, nous fait nous rendre compte à quel point la raison du nôtre est futile. Est-ce là quelque chose de mal ?

L’amitié est une des choses les plus belles et les plus importantes qui soit : un véritable pilier dans ma vie. Mes meilleures amies m’aident sans cesse à avancer, à donner le meilleur de moi-même, à prendre les meilleures décisions et surtout à me surpasser. Je peux dire que sans elles, je ne serai pas la personne que je suis devenue aujourd’hui. Elles ont forcément contribué à mon évolution et pour cela, je leur en serai éternellement reconnaissante. Nous prenons tous des chemins différents, des routes différentes, ce n’est pas pour autant que nous devons nous séparer. Bien au contraire. Cela permet de resserrer les liens et ce fil invisible qui nous lie avec les personnes que nous aimons est toujours présent, peu importe le temps ou la distance.

 

L’amitié 2.0

Il est évident que les messages, FaceTime, et autres moyens de communication sont devenus nos meilleurs alliés. Sans eux, conserver le lien avec les personnes que nous aimons serait presque impossible. Et vous mes très chers lecteurs, continuez-vous d’entretenir comme il se doit vos relations amicales par les temps qui courent ? La situation dans laquelle nous nous trouvons vous a-t-elle fait communiquer plus ou moins avec eux ? Personnellement, cela n’a fait qu’intensifier la fréquence de mes échanges. Nous sommes plus proches et plus unies que nous ne l’avions jamais été, chose indispensable pour garder le moral des troupes au beau fixe en ces temps si glauques. Et puis entre nous, les apéros en visio sont devenus vitaux et nécessaires après une journée de boulot bien remplie !

Bien sûr il y aura des manqués, des disputes, et parfois même nous nous sentirons trahies. Des personnes entrent dans nos vies mais en sortent aussi rapidement car ils ne partagent pas les mêmes valeurs et principes que nous. Mais l’amitié, la vraie, quand elle est partagée est la plus belle chose qui soit. Parce que tout comme le mariage en amour, en amitié c’est dans la joie, dans la peine, dans la maladie et jusqu’à ce que la mort nous sépare.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale