TEST: 2269

Un homme comme Simon Basset, ou rien

Par Johanna Wozniak | Publié le 09/02/2021 à 15:23 | Mis à jour le 15/02/2021 à 17:44
Photo : La Chronique de Bridgerton - Netflix
Simon Basset Netflix Bridgerton

Mes très chers lecteurs, je viens vous parler aujourd’hui de ce qui me taraude depuis la première fois où j’ai dévoré la série Les Chroniques de Bridgerton.

 

J’ai déjà exprimé à quel point les séries télé avaient modifié ma perception de la relation amoureuse. Pour appuyer mon propos, je viens donc vous partager mon profond désir d’avoir le duc Simon Basset comme petit ami. Non non, vous ne rêvez pas. Il est pour moi l’homme idéal, le genre d’homme auquel aucune femme ne pourrait résister. Entre nous les filles, combien sommes-nous à avoir baver sur ce personnage charismatique, romantique et torturé interprété à merveille par notre cher Regé-Jean Page ? Mes copines pourront vous le confirmer, le duc Simon Basset à mes côtés ou rien. Mais comment ce personnage tout droit sorti des pages de Julia Quinn a su faire chavirer mon petit coeur d’artichaut ?

« I burn for you » : cette réplique sortie des tripes de notre cher duc de Hastings. Oh combien sommes-nous à avoir rêvé d’entendre ces mots qui ébranlent le coeur d’une demoiselle en une fraction de seconde ? La passion qui anime nos héros jusqu’à les faire brûler de désir l’un pour l’autre nous plonge dans un monde parallèle et nous prend à rêver. La délicatesse des gestes de Simon envers Daphné, sa dulcinée, ou encore le fait qu’il ne s’autorise pas à être aimé : le cocktail parfait pour nous faire tomber amoureuse. En tout cas moi, je n’ai pas eu besoin de plus que cela.

 

Passion, désir et grand bal

Tout au long de la série nous assistons à la naissance d’un amour profond, évident ; qui aspire à la prise de risques dans une époque où les mariages forcés étaient plébiscités. Les efforts mutuels et les sacrifices pour faire perdurer une relation emplissent nos coeurs d’espoir dans une génération où tout semble éphémère, même les sentiments. Enfiler mon plus beau corset et me glisser au bras du Duc Basset pour danser lors d’un bal avec une robe imposante sur Wildest dreams de Duomo, puis finir par se faire les plus belles déclarations d’amour sous la pluie. Effleurer délicatement la main de mon cher et tendre devant une pièce remplie de merveilleux tableaux d’époque. L’homme autrefois coureur de jupons devenu l’homme parfait car tombé fou amoureux de ma personne. Que demander de plus ?

Alors mes chers lecteurs, vous diriez peut-être que je suis dans un monde parallèle, ou que je crois au monde des bisounours, mais j’aime à penser que tout cela est encore possible. Alors, laissez-vous porter par vos désirs les plus profonds et votre imagination, il n’y a rien de plus beau. Le duc Simon Basset et son charme imposant viennent prendre dignement la relève du héros magnétique conté par Jane Austen à travers Mr Darcy. Alors direction Netflix (ci ce n’est déjà fait), pour bingwatcher cette somptueuse série devenue la plus regardée de la plateforme mondialement connue avec ses 82 millions de foyer déjà conquis. De quoi nous faire rêver le temps de quelques épisodes, et espérer que notre prince charmant soit en chemin.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale