Kate Bush : 3 alternatives à Running Up that Hill

Par Jean Reversat | Publié le 24/06/2022 à 17:19 | Mis à jour le 24/06/2022 à 17:56
Photo : KateBushMusic - youtube
Photo Kate

Redécouverte par la nouvelle saison de Strangers Things, Kate Bush et son tube Running Up that Hill explosent les compteurs. L’artiste réserve toutefois d’autres pépites. En voilà une sélection.

 

« Be running up that road, be running up that hill, be running up that building … », sont peut-être les seules paroles que la plupart des nouveaux auditeurs de Kate Bush connaissent en 2022. Pourtant, l’artiste a marqué une époque.

Née Catherine Bush dans le sud Londres, elle est élevée dans une famille de musiciens. Elle compose rapidement ses propres morceaux aux côtés de David Gilmour, le guitariste de Pink Floyd, qui se place en mentor pour la jeune fille. Ses talents portent leurs fruits en 1978, date de sortie de l’album Kick Inside. Un franc succès qui se vend à plus d’un million d'exemplaires en Angleterre. C’est une première pour une artiste féminine. Kate poursuit avec brio sa carrière aux côtés du label EMI et est même surnommée « la sorcière du son ». Running Up That Hill est bien un tournant dans sa carrière, puisqu’il se hisse à la 30ème position du classement Billboard aux États-Unis.

Étonnamment, Kate Bush garde ses distances avec la scène live. Elle assure une seule et unique tournée en 1979 dénommée The Tour of Life, puis plus grand chose. Sa performance est pourtant marquée par des accents théâtraux qui laissent sans voix le monde de la musique. Là est d’ailleurs utilisé, pour la première fois dans un concert, un micro sans fil. Catherine soulignera dans une interview, « ça m'a épuisée. Je me dis parfois que ce serait bien de refaire quelque chose, mais c'est une activité si incompatible avec une vie de famille normale ». Mais cet éloignement contribue nettement à son statut de légende en Angleterre et au-delà. Redécouvrez cette grande artiste britannique avec ces trois sélections de la rédaction.

Wuthering Heights

Premier grand succès de Kate Bush, il la propulse dans le top 1 britannique. Passons les récompenses, elles sont trop nombreuses, et prenons plutôt le titre, Wuthering Heights. Ça ne vous évoque peut-être rien, mais c’est le titre original d’un roman écrit par Émilie Brontë, célèbre écrivaine anglaise du 19ème siècle : Les Hauts de Hurlevent. Eh oui ! Les paroles sont en réalité le point de vue de Catherine Earnshaw, protagoniste du roman !

Lake Tahoe

Bien plus récent (2011), Lake Tahoe est un songe musical. Il reprend l’histoire d’un fantôme qui s’éveillerait depuis « une eau froide de montagne ». Outre l’aspect poétique du titre, il fait clairement référence à l’un des cinq plus grand lac des États-Unis, le Lac Tahoe. Le producteur de l’album du titre (50 Words for Snow), James Guthrie, possédait un studio au sud de l’étendue d’eau douce. Un joli clin d’œil.

Sat in your Lap

Allez, un peu d’ambiance pour finir avec Sat In Your Lap. Ce morceau a pour particularité d’être né lors d’un concert auquel Kate Bush assista en 1980 : nul autre que celui de Stevie Wonder. L’artiste se serait empressée d’écrire, tant un flot d’inspiration ‘funky’ lui submergeait l’esprit. Une situation qui contraste avec le break que Kate traversa un peu plus tard … Heureusement, elle s’en est remise. Alors dansons.

 

Jean Reversat Stagiaire journaliste Londres

Jean Reversat

Étudiant passionné par le journalisme qui essaye d’en découvrir toutes les facettes.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale