Dimanche 18 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Croissance, Brexit, salaires : retour sur la déclaration de Hammond

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 16/03/2018 à 12:45 | Mis à jour le 16/03/2018 à 12:58
Croissance, Brexit, salaires : retour sur la déclaration de Hammond

Deux fois par an, le chancelier de l’Echiquier britannique présente la situation économique et commerciale du pays devant le Parlement, au printemps et à l’automne. En début de semaine, le Chancellor a présenté le « Spring Statement » de 2018.

 

Nous avons retenu sept points importants de sa déclaration :

  1. Le Chancellor prévoit une croissance économique de 1,5 % pour 2018.
  2. Le Royaume-Uni compte 3 millions d’emplois supplémentaires depuis 2010, ce qui revient à 1 000 personnes trouvant du travail chaque jour. L’Office for Budget Responsibility (OBR), qui surveille l’état des finances, prévoit 500 000 nouveaux emplois d’ici 2022.
  3. La dette du Royaume-Uni grossit moins vite, parce que le pays emprunte moins. En 2009-2010, le pays empruntait £1 tous les £4 dépensés. Cette année, l’OBR espère n’emprunter £1 que tous les £18 dépensés. En 2017-2018, la dette représenterait 85,6 % du PIB britannique. Mais celle-ci devrait se montrer moins importante dans les années à venir et descendre sous la barre des 80 % en 2021-2022 (où elle serait de 78,3 % du PIB).
  4. 1,5 milliard de livres seront allouées en 2018-2019 aux administrations pour les soutenir dans leur préparation du Brexit.
  5. 44 milliards de livres seront consacrées à la mise à disposition de 300 000 nouveaux logements en moyenne par an, pour les cinq prochaines années. 
  6. En avril 2018, le « National Living Wage » (l’équivalent du SMIC) passera à £7,83 soit £600 supplémentaires par an pour un travailleur à temps plein. Le salaire minimum des apprentis et jeunes de moins de 25 ans devrait également observer l’augmentation la plus importante des dix dernières années.
  7. La « tax-free personal allowance » (la somme que vous pouvez recevoir avant de payer l’impôt sur le revenu) passera à £11 850. Cela signifie que le contribuable moyen paiera £1 075 de moins d’impôt sur le revenu (income tax).
lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir