Dimanche 20 septembre 2020

Coronavirus : les nouvelles mesures envisagées au Royaume-Uni

Par Fiona Barrile | Publié le 19/03/2020 à 15:07 | Mis à jour le 19/03/2020 à 15:12
Photo : UK Prime Minister
Boris Johnson Royaume-Uni Londres propagation coronavirus

Alors que la propagation du Covid-19 au Royaume-Uni continue, Boris Johnson s’est exprimé à plusieurs reprises auprès de la population, dans le but de réduire l’inquiétude de tous.

 

Aujourd’hui, d’après la Public Health England, 2 626 infections au coronavirus sont confirmées au Royaume-Uni, avec 676 nouveaux cas et 103 décès. Une avancée toujours plus inquiétante, qui rapproche le pays du pic de la courbe. Le Premier ministre s’est donc exprimé cette semaine, afin de rassurer une population de plus en plus inquiète. Il a notamment annoncé la fermeture des écoles britanniques, après de nombreuses réclamations de la part des parents. Il a aussi conseillé aux individus de ne pas aller dans les pubs, clubs, cinémas et théâtres et de travailler chez eux si possible. Les contacts sociaux inutiles, les voyages et les maisons de repos sont aussi à éviter. Ces recommandations s’adressent particulièrement aux femmes enceintes, aux individus de plus de 70 ans et aux personnes à la santé fragile. Boris Johnson les encourage à respecter l’isolement, pendant au moins 12 semaines.

Des conseils pris à la légère

Les demandes du gouvernement ne sont assorties d’aucune réprimande, en cas de non-respect. Or, les Britanniques semblent continuer à investir les lieux publics, et à prendre ces conseils à la légère. Les scientifiques craignent ainsi que le Royaume-Uni se retrouve dans la même situation que l’Italie, avec des services de santé surbookés. Ils estiment aussi que la propagation du virus est plus rapide dans la capitale, raison pour laquelle le Premier ministre encourage les Londoniens à écouter leurs conseils très sérieusement.

Des mesures plus drastiques envisagées

Un semi-confinement de la capitale est donc envisagé, afin d’y réduire la circulation de la pandémie. Une mesure appuyée par Transport for London, qui a commencé à fermer certaines de ses stations. Le ministère a aussi annoncé la mise en service d’environ 10 000 soldats à travers le pays. Leur rôle n’a pas encore été déterminé mais, si le Royaume-Uni est mis en confinement, ils serviront certainement à le faire respecter. Pour l’instant, rien n’est affirmé, mais Boris Johnson explique que « nous vivons dans un pays libre, comme vous le savez, et c’est l’un des meilleurs aspects de notre vie. Nous n’avons donc pas pour habitude d’imposer ce genre de restrictions sur la population, ici. Mais je dois vous dire que nous n’allons rien exclure et que nous allons certainement considérer des mesures supplémentaires et plus rapides, là où c’est nécessaire. »

Nous vous recommandons

Fiona Barrile, Étudiante en deuxième année de Master à l’Ecole du Journalisme de Nice

Fiona Barrile

Étudiante en deuxième année de Master à l’Ecole du Journalisme de Nice.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet