TEST: 2269

Voyage : Nouvelles restrictions d’entrée au Royaume-Uni à cause du variant Omicron

Par Judith Chouzenoux | Publié le 29/11/2021 à 13:05 | Mis à jour le 29/11/2021 à 13:47
Photo : Jernej Furman - Flickr
un avion miniature et un masque marqué covid-19

Le Royaume-Uni a pris des mesures d’urgence suite à l’apparition du variant Omicron sur son territoire. Retour du masque et durcissement des mesures d’entrée sur le territoire seront effectifs dès ce lundi matin.

 

Boris Johnson a communiqué de nouvelles directives afin de faire face à l’apparition du variant « Omicron » sur le sol britannique avec pour objectif de ralentir sa propagation. A ce jour, 9 cas du variant ont été détectés au Royaume-Uni. Apparu pour la première fois en Afrique du Sud au début du mois de novembre, « Omicron » suscite des inquiétudes de la part des autorités sanitaires du monde entier.

 

Une mutation du virus qui présenterait un risque sérieux

L’OMS a estimé ce lundi matin que le variant Omicron présente un risque « très élevé », en raison du grand nombre de mutations qu’il comporte. Selon un premier rapport de l’organisation mondiale, les premières recherches suggèrent que ce dernier pourrait entraîner un risque accru de réinfection. En d’autres termes, il est possible que cette variante du Covid-19 puisse entraîner une nouvelle infection chez les personnes ayant déjà contracté le virus une fois. D’autres scientifiques craignent également que les vaccins actuellement administrés pour contrer la pandémie soient globalement moins efficaces contre le nouveau variant.

 

Le retour du masque et des tests PCR au jour 2 pour les arrivées au Royaume-Uni

Ce lundi matin, la Grande-Bretagne comptait 9 cas officiels de malades atteints du variant « Omicron. » Parmi eux, certains n'ont aucun lien avec un séjour en Afrique du Sud, ce qui signifie que le nouvelle souche est probablement déjà en circulation au sein du pays.

 

Inquiété par ces nouvelles, Boris Johnson a tenu une conférence de presse pour annoncer de nouvelles mesures internes au pays et d’autres concernant les mesures d’entrée sur le territoire. Le gouvernement demande désormais « à toute personne entrant au Royaume-Uni de passer un test PCR » deux jours après son arrivée « et de s'isoler jusqu'à ce qu'elle dispose du résultat ». Jusqu’ici, un simple test antigénique était requis deux jours après l'arrivée des voyageurs, et les personnes vaccinées n’étaient pas obligées de s’isoler avant d’obtenir leurs résultats.

 

Le Premier Ministre a annoncé le retour du masque obligatoire dans les magasins et dans tous les transports en commun. Il a ajouté que la campagne de rappel serait « intensifiée »  même si on ne sait pas encore « quelle sera l'efficacité du vaccin contre le variant Omicron ». Six pays ont également été placés sur la liste rouge du Royaume-Uni : l'Afrique du Sud, le Botswana, la Namibie, le Zimbabwe, le Lesotho et l'Eswatini. Les voyages en provenance de ces pays sont temporairement interdits et tous les voyageurs britanniques qui en reviennent devront rester en quarantaine pendant dix jours.

Judith Chouzenoux - Journaliste Londres

Judith Chouzenoux

Etudiante à Sciences Po Aix, spécialiste de pas grand chose, curieuse d’à-peu-près tout.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale