Jeudi 29 juillet 2021

Le Netball : un sport de filles ?

Par Maud Finance | Publié le 29/04/2021 à 09:48 | Mis à jour le 29/04/2021 à 14:09
Photo : Wikimedia Commons
Une vieille photo d'un match féminin de Netball

Sport méconnu en France, le Netball est une discipline proche du basket. Si l’exercice voit le jour en Grande-Bretagne au 19ème siècle, la fédération de Netball ne sera créée que près de 100 ans plus tard.

 

Coup d’œil sur l’Histoire

Le basketball, ou ce qui en fut du moins sa genèse, est inventé en l’année 1891 par le canadien James Naismith. Le sport devient rapidement très populaire dans le monde et de nombreuses variantes en découlent, notamment celle du basketball féminin créé par Clara Gregory Baer en 1895. À l’époque, les femmes cherchent à s’adapter aux conventions sociales concernant leur participation au sport.

Les règles du basketball féminin seront, elles aussi, remodelées de part et d’autre, pour donner finalement naissance au « netball », en Angleterre. Le sport se verra notamment développé par Martina Bergman-Österberg, à qui l’on attribue aujourd’hui son existence. Six années après sa création, les premières règles de la discipline étaient officiellement éditées pour être standardisées dans les années 1960, grâce à la création de la fédération internationale de Netball. Ce n’est cependant qu’en 1995 que le sport est officiellement reconnu par le Comité International Olympique (CIO).

 

Une discipline essentiellement féminine

Le Netball est un sport essentiellement féminin, chose qui s’explique, comme souvent, par son histoire.

A la fin du 19ème siècle, Martina Bergman-Österberg, professeure suédoise d’éducation physique et militante active pour le droit des femmes, créa le premier centre d’entrainement sportif d’Angleterre réservé uniquement aux personnes de sexe féminin. Elle avait pratiqué la gymnastique pendant plusieurs années à Stockholm, avant de déménager à Londres pour y enseigner le sport aux jeunes filles. Lorsque l’enseignante mit un terme à sa carrière, elle avait formé plusieurs centaines d’autres professeurs et 267 écolières anglaises, pour lesquelles la « gymnastique suédoise » était inscrite sur l’emploi du temps en tant que matière du programme scolaire à part entière.

Aujourd’hui, la participation masculine est cependant en hausse dans certaines nations.

 

Une popularité accrue dans les pays du Commonwealth

Si actuellement, ce dérivé du basket compte une soixantaine d’équipes nationales à travers le monde, le netball est aujourd’hui le premier sport collectif féminin en Australie et en Nouvelle-Zélande, cette dernière étant d’ailleurs l’actuelle reine de la discipline. De plus, l’activité reste très populaire chez les Anglais et accueille le siège de sa fédération à Manchester.

 

Des règles qui diffèrent du basketball

L’une des différences notables entre le netball et le basket réside en leurs paniers : alors que les uns sont positionnés directement au-dessus du poteau, les autres sont suspendus à un panneau vertical sur lequel le ballon peut rebondir. Mais là n’est pas la seule dissimilitude avec le sport au ballon orange : si le but du jeu est là aussi d’inscrire davantage de points que son adversaire, le dribble ou la marche avec le ballon sont interdits. De plus, aucun contact n’est autorisé entre les joueurs, et le détenteur de la balle n’est autorisé à la garder en sa possession que durant trois secondes. De ce fait, le netball se distingue donc du basket par sa rapidité de jeu, entre autres.

Nous vous recommandons
Maud Finance

Maud Finance

Étudiante en communication. Voyageuse, railleuse, passionnée, déterminée.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet