Mercredi 27 janvier 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

L’IÉSEG renouvelle son programme Grande École

Par IESEG | Publié le 11/01/2021 à 17:30 | Mis à jour le 11/01/2021 à 17:30
IESEG programme grande école

L’IÉSEG, célèbre business school de renom international, offre depuis plus d’un demi-siècle des parcours de prestige en management. Cette année, l’école a fait le choix de remanier son programme Grande École, un cursus post-bac en 5 ans. Au cœur de cette refonte : la volonté de former des changemakers à travers une approche interdisciplinaire et un apprentissage en mode projet.

 

Une approche interdisciplinaire de l’enseignement

IESEG Directeur Général
Jean-Philippe Ammeux, Directeur Général de l’IÉSEG

La refonte du programme Grande École, mise en place à la rentrée académique 2020-2021, s’inscrit dans une stratégie de grande ampleur, comme nous l’explique Jean-Philippe Ammeux, Directeur Général de l’IÉSEG :

« Cette refonte répond à la vocation de l'IÉSEG de devenir un hub unique et international qui forme des acteurs du changement œuvrant pour une société meilleure. »

Le Programme Grande École a ainsi été transformé avec une toute nouvelle approche d’apprentissage fondée sur l’interdisciplinarité  :

« Les formations en management sont très souvent segmentées, avec des cours de marketing d’une part, de finance ou de ressources humaines d’autre part…L'enseignement y est très cloisonné et fonctionne en silos. Or, dans la réalité, beaucoup de problèmes sont de nature interdisciplinaire, comme le prouve la crise sanitaire actuelle, qui affecte toutes les dimensions de l’entreprise. Pour résoudre ces problèmes, il est nécessaire d’avoir une approche globale du monde de l’entreprise. C’est cette réflexion qui nous a amenés à refondre le programme Grande École. »

 

Une pédagogie en mode projet

Le cursus n’est donc plus organisé autour de cours individuels et cloisonnés, mais autour de projets réels d’entreprises, qui mobilisent l’ensemble des connaissances dans les différentes disciplines (économie, droit, stats…).

Les étudiants du Cycle Bachelor sont ainsi amenés à travailler sur deux projets différents chaque semestre, autour de thématiques telles que :

- l’exploration du monde de l’entreprise,

- la responsabilité sociale et la solidarité,

- le développement des affaires à l’international,

- l’intégration de l’impact social et climatique dans la performance de l’entreprise,

- l’entrepreneuriat et l’innovation digitale, etc.

 

« Sans remettre en cause le degré d'approfondissement des différentes disciplines, ce fonctionnement en mode projet va permettre aux étudiants d'aborder les problèmes dans leur globalité, tels qu'ils se présentent dans la réalité, plutôt que de manière purement théorique. »

La restructuration du cursus a également pour ambition de renforcer l’engagement des étudiants. Ces derniers peuvent en effet, dès le début de la formation, comprendre rapidement l’intérêt de telle ou telle discipline et son application dans la réalité.

« Un étudiant qui, dès la première année, trouve un sens à ce qu’il apprend, sera bien plus engagé dans son apprentissage, et se montrera d’autant plus efficace et performant. », complète le directeur de l’IÉSEG.

 

Les nouveautés dans le Cycle Bachelor 

Dans le cadre de la refonte du programme Grande École, le Cycle Bachelor, d’une durée de 3 ans, est maintenant divisé en 6 semestres dont chacun possède une thématique spécifique :

- Semestre 1 : apprendre et travailler de manière professionnelle ;

- Semestre 2 : explorer la diversité ;

- Semestre 3 : développer la créativité et l’innovation ;

- Semestre 4 : appliquer les enseignements à la réalité du monde professionnel ;

- Semestre 5 : déployer un esprit entrepreneurial dans un monde digitalisé ;

- Semestre 6 : vivre l’internationalisation.

Depuis la refonte, le cycle Bachelor accorde aussi une place plus importante au renforcement des capacités créatives et du sens de l’innovation des étudiants, ainsi qu’à l’étude des nouveaux modes de travail, de l’intelligence artificielle et de la digitalisation. Le programme Grande École inclut d’ailleurs, depuis 2019, des cours de développement web, d’UX / UI Design, et de Data Science.

 

Les nouveautés dans le Cycle Master

Quant au Cycle Master du PGE, il permet aux étudiants d’approfondir un domaine lié à leur projet professionnel. Depuis la refonte, le choix des majeures s’est élargi, passant de 9 à 12, avec notamment de nouvelles spécialisations en marketing, finance et digital.

Le tronc commun du Master sera, quant à lui, enrichi avec des cours innovants et transversaux, en relation avec les défis réels des entreprises : Change Management for Sustainability Strategies ; Leadership for a Better Organization & Society ; Data Sciences ;  Understanding Business Cycles for Strategic Decisions…

Un tout nouveau dispositif très original vient également d’être mis en place en Master : le Managing Diversity in Vivo.

Chaque étudiant de Cycle Master va devenir le “manager” d’un groupe d’étudiants en Bachelor. Ils seront ainsi amenés à faire face à des problématiques de communication de groupe, de gestion d’une équipe interculturelle, de cohésion… Une expérience qui promet d’être très formatrice pour les étudiants de Master, mais qui facilitera aussi l’intégration des étudiants en première année.

Cette refonte a déjà été mise en place pour les étudiants de 1ère année du Bachelor, et de 1ère année du Master. Progressivement, elle s'appliquera aux années supérieures, jusqu’à concerner tous les niveaux.

Du côté des enseignants, des changements sont aussi prévus : « Cette refonte va naturellement amener les enseignants à collaborer et à interagir pour accompagner les étudiants dans ces différents projets. Nous n’allons donc plus fonctionner par département et  toute notre organisation sera entièrement désilotée. C’est une véritable révolution pour une business school. », ajoute Jean-Philippe Ammeux, Directeur de l’IÉSEG.

IESEG

IESEG

Grande École Française implantée à Lille et Paris, l’IÉSEG prépare les acteurs du changement qui contribueront au développement d’entreprises responsables, innovantes et humanistes dans un contexte international
0 Commentaire (s)Réagir

lepetitjournal.com fête ses 20 ans

Copenhague Appercu
20 ANS DE LEPETITJOURNAL.COM !

20 ans : l'actualité au Danemark ces 20 dernières années

Lepetitjournal.com fête ses 20 ans : nous vous proposons à cette occasion une retrospective d'événements qui ont marqué le Danemark ces 20 dernières années.

Expat Business

Shanghai Appercu
ECONOMIE

BUSINESS - L’économie chinoise dans la bonne direction ?

Grâce à des mesures sanitaires drastiques ayant permis de juguler rapidement le virus, la Chine est le seul grand pays à avoir échappé à la récession en 2020.

Expat & Vie Pratique

Pourquoi investir sur des SCPI européennes ou internationales ?

Investir sur des SCPI ne représente plus l’apanage d’une élite. En effet, plus d’un million de nos concitoyens ont déjà franchi le pas. Les plus anciens investisseurs se souviendront qu’au début…

Expat & Politique

Rome Appercu
POLITIQUE

Giuseppe Conte présente sa démission

En quête d’une nouvelle majorité depuis les récents événements qui ont ébranlé la coalition, Giuseppe Conte a annoncé ce lundi qu’il se rendra au Quirinal à 9h ce matin pour démissionner.

Ma Vie d'Expat

Lima Appercu

Des vêtements confectionnés par des détenus à Lima

Rien ne prédestinait Thomas Jacob, un breton d’une trentaine d’années, ancien chasseur de tendance pour Chanel, à créer sa marque de vêtement au Pérou et encore moins en employant des prisonniers.

Expat & Emploi

Chômage et expatriation : comment ça marche ?

Depuis le début de la crise sanitaire, les taux de chômage augmentent dans le monde. Si les expatriés français sont sans emploi, il leur est recommandé de connaître les revenus auxquels ils ont droit.