Jeudi 22 avril 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

Fêtes de Noël en France : ça sent le sapin pour les expatriés !

Par Damien Bouhours | Publié le 06/12/2020 à 18:00 | Mis à jour le 10/12/2020 à 16:25
noel expatriés

Les vacances d’été en France sont passées à la trappe pour la plupart des expatriés. Qu’en sera-t-il de Noël ? Entre difficultés de retour et célébrations en petit comité, ces fêtes de fin d’année version 2020 risquent d’être moins magiques que d’habitude.

 

Alors qu’Emmanuel Macron a précisé les trois étapes du déconfinement en France, ces fêtes de fin d’année n’auront pas la même saveur que les années précédentes. Si les périmètres exacts ne sont pas encore définis, le déconfinement devrait avoir lieu le 15 décembre mais avec un couvre-feu de 21h à 7h sauf pour les 24 et 31 décembre. On pourra donc festoyer pour Noël et le Nouvel an ? Pas vraiment car les regroupements à l’extérieur sont toujours interdits et restreints en privé également (pour le moment pas plus de 6 convives).

 

Possible de rentrer en France ?

Si tous les Français peuvent revenir dans leur pays d’origine quand bon leur semble, dans les faits, ce n’est pas si simple. La France impose des restrictions en fonction de votre pays de résidence. Comme nous l’expliquions dans notre article Reconfinement : les expatriés peuvent-ils rentrer en France ?, des tests et des formulaires sont nécessaires au retour en France pour les Français vivant notamment en dehors de l’espace Schengen. Est-ce que ces obstacles vont pour autant freiner les retours en France des expatriés ? Nous leur avons posé la question.

 

Un retour en France pour les fêtes trop contraignant

D’après un sondage effectué sur notre compte Twitter, vous êtes 66% à ne pas pouvoir rentrer en France pour ces fêtes. En plus des difficultés pour se rendre en France, notamment lorsque l’on ne réside pas en Europe, les expatriés s’inquiètent des problèmes posés lors de leur retour dans leur pays d’accueil. Quarantaine, tests, ou fermeture des frontières, de quoi gâcher les premiers mois de 2021. « J’ai vraiment envie d’aller en France mais les contraintes pour le retour sont difficiles et onéreuses. J’espère qu’avec le vaccin, tout reviendra dans l’ordre », nous explique Patrick. « Nous allons rentrer à Noël si le travel ban est levé pour le retour », souligne Sophie, expatriée à Boston.

Nadia ne compte pas rentrer cette année : « On va rester prudent et éviter tout contact ce mois de décembre. Depuis la naissance de notre fils, on y allait chaque année. » Delphine pense également rester en Allemagne pour Noël : « nous restons à Berlin en cercle réduit. Ce sera le Noël des amis cette année ! »

Comme nous l’avons fait pendant le confinement, l’heure est donc à l’innovation. Pour ceux qui ne pourront pas rentrer, Noël se fêtera avec les amis locaux, en dégustant des produits français disponibles sur place, et même en visioconférence avec les proches en France.

 

noël expatriés

 

Un Noël en France pas comme les autres

Malgré les difficultés, vous êtes nombreux à nous avoir témoigné votre envie de rentrer en France. Mais même pour ceux qui comptent célébrer Noël et le Nouvel an dans l’Hexagone, ces fêtes seront tout autant inédites que les mois qui les ont précédées. Florence, expatriée à Valence, compte se rendre en France coûte que coûte : « Je compte bien aller en France revoir mon frère comme je l'avais prévu lors de sa dernière venue ici à Noël 2019. J'avais pris un billet d’avion. Je l'ai annulé et pars seule dans ma voiture le 16 décembre. » Pour Jean, les fêtes resteront minimalistes, par principe de précaution : « Je vais rentrer en France pour les fêtes mais pas de festivités. Je vais me tenir à l'écart de la foule. ».

Pour Julie, résidant à Berlin, bien qu’elle soit sûre de rentrer pour Noël, les retrouvailles sont incertaines : « je pense que l’on va organiser cela au dernier moment. D’habitude, je fête Noël avec toute ma famille et tous mes cousins mais cette année je serai certes auprès de ma famille mais de manière « réduite », c’est-à-dire juste avec mes parents et mes frères, peut-être mes grands-parents également mais dans tous les cas, ce sera un Noël en petit comité et un peu éparpillé ». 

Si Sophie a la possibilité de venir en France, ces célébrations sous mesures restrictives seront tout de même importantes : « Nous avons besoin de retrouver un peu notre pays, même si nous sommes contraints de ne voir personne autour d'une table ou avec des masques c'est déjà ça. Et aussi sachant que nous avons des billets annuels pris en charge par l’entreprise. »

Pamela souligne que Noël reste avant tout une occasion de se montrer solidaire : « Nous avons prévu de rentrer en France a Noel : ma fille y est ainsi que mes parents et beaux-parents en Ehpad. Tout le monde a besoin de soutien, restaurants ouverts ou pas. Nous y restons même presque un mois, puisque presque tout notre travail et les cours de mon fils sont en ligne. »

 

Alors en France ou à l’étranger, ce Noël pas comme les autres risque de marquer les esprits. Sur la liste au Père Noël de nombreux expatriés, un voeu semble revenir souvent : « pouvoir revoir mes proches, en bonne santé, très prochainement ».

 

Nous vous recommandons

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
8 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

jean luc1 ven 18/12/2020 - 00:14

sentir le sapin est une expression des 18 siècles qui a plusieurs cours . maintenant on dit "casser sa pipe", cette expression vient des guerres napoléonienne où les médecins mettaient une pipe en céramique dans la bouche des blessés, et quand ils mouraient, elles se briser au sol . jean luc1 https://www.expat.com/forum/viewforum.php?id=4259

Répondre
Commentaire avatar

jean luc1 lun 14/12/2020 - 01:08

rien à dire sur le titre, plutôt amusant . pour moi rien ne change Noël en famille en Allemagne . la quarantaine garantit au retour en Allemagne le temps d'avoir les résultats du test . ceux qui sont contre les restrictions sont classées extrême droite nazie en Allemagne . si mourir fait partie des choses de la vie, et c'est normal au train où vont les choses c'est 220 0 00 morts covs id, là c'est plus normal . Jean-Luc1 https://www.expat.com/forum/viewforum.php?id=4259

Répondre
Commentaire avatar

Marconline mar 08/12/2020 - 12:44

"ça sent le sapin pour les expatriés ! " Titre très mal approprié et maladroit ! L'auteur n'a pas l'air de savoir la signification de son titre, et ça peut être offensant pour les expatriés... "ça sent le sapin" veut dire , être proche de la mort... En rapport aux cercueils qui étaient fabriqués en bois de sapin pour son faible cout.

Répondre
Commentaire avatar

Francois mar 08/12/2020 - 09:33

Bonjour L'expression "sa sent le sapin" veut dire qu'une personne va bientôt mourir. Les cercueils étaient fait en sapin.... et de la l'expression pour dire que l'on préparait un cercueil. J'espère que les expatriés ne seront pas atteint par ce "sapin'"

Répondre
Commentaire avatar

Ramdom_expat sam 12/12/2020 - 10:05

Merci, j'ignorais l'origine et la vrais sens de cette expréssion. Ceci dit, l'ignorant que je suis (etais?) trouvais ce titre pour le moins amusant et même maintenant ça me fait d'abords penser à un jeu de mot avec le sapin de Noêl plutot qu'au cerceuil, question de contexte.

Répondre
Voir plus de réactions

Société

New York Appercu
ENVIRONNEMENT

En France, bientôt la « Forêt des Français d’Amérique du Nord »

À New York, Pascal Royer a eu l’idée de compenser la pollution engendrée par les voyages au-dessus de l’Atlantique en plantant des arbres. Ainsi est née la forêt des FAN.

Gastronomie

Chennai Appercu
BIEN-ÊTRE

Le jacque, l’aliment tendance du moment vient d’Inde

Forme « hérissée », chair ferme, goût sucré mais surtout riche en glucides et protéines, le jacque, fruit tout droit venu d’Inde est devenu l’incontournable culinaire à travers le Monde.

Culture

Lima Appercu

La douane française restitue des objets archéologiques péruviens

Le 14 avril dernier, la douane française a remis aux autorités péruviennes neuf objets archéologiques saisis en 2012 par la brigade des douanes de Poitiers lors d’un contrôle à la circulation.

Voyage

New York Appercu
COVID-19

Les USA mettent la France sur la liste des pays où ne pas voyager

Le département d'État américain a ajouté environ 100 pays cette semaine à sa liste consultative « Niveau quatre : ne pas voyager », mettant le Royaume-Uni, le Canada, la France.