« A la grâce de dieu », les églises et la Shoah, l’exposition au Mémorial de la Shoah

« A la grâce de dieu », les églises et la Shoah, l’exposition au Mémorial de la Shoah

« A la grâce de dieu », les églises et la Shoah

Continuant sa mission essentielle de sensibilisation et d’information, le Mémorial de la Shoah a inauguré le 17 juin 2022 sa nouvelle exposition gratuite « A la grâce de dieu », les églises et la Shoah. Avec plus de 200 archives inédites, elle revient sur la relation plurielle et parfois contradictoire entre les églises chrétiennes et la communauté juive avant et après la Shoah.

 

L’attitude des Eglises chrétiennes face à la Shoah

Dans le cadre de la commémoration des 80 ans de la rafle du Vel d’Hiv, cette exposition passionnante prend en compte les positions et actions avant, pendant et après la Shoah des trois religions chrétiennes en Europe : les Eglises catholique, protestante et orthodoxe. « Ce sont des institutions, mais aussi des hommes et des femmes. Nous appliquons plusieurs échelles, de la diplomatie au terrain et présentons les attitudes et les réponses diverses des Églises qui varient en fonction de contextes nationaux, chronologiques et humains. Ce sont aussi les comportements d’hommes et de femmes qui seront également interrogés. », expliquent les commissaires d’exposition Nina Valbousquet et Caroline François.

 

L’ambivalence de la Chrétienté envers les juifs

La question centrale de cette exposition est de savoir comment la Shoah a pu se dérouler dans une Europe à majorité chrétienne. La réponse se trouve dans l’histoire même des différentes religions : « la tradition chrétienne a toujours été ambivalente envers les juifs : entre un mépris pluri-séculaire lié à l’accusation de déicide et de crimes rituels mais aussi à l’inverse la nécessité de charité et de protection du peuple témoin », rappelle l’historienne Nina Valbousquet.

 

 

@lepetitjournal.com A la Grâce de Dieu est la nouvelle exposition du Memorial de la Shoah à Paris, jusqu’au 26 fevrier. #expoparis ♬ Chopin Nocturne No. 2 Piano Mono - moshimo sound design

 

« A la grâce de dieu » va au-delà de la position ambivalente de Pie XII et rappelle notamment les statuts juifs instaurés par les Chrétiens, la peur de l’Eglise envers l’arrivée du communisme, le traumatisme de la séparation de l’Eglise et de l’Etat et le retour de la religion avec le régime de Vichy; le choc de la rafle du Vel d’Hiv ou encore les grandes figures d’entraide des différentes religions. Une exposition importante mais aussi accessible de par une muséographie très moderne.

 

Infos pratiques  

Dates

Du
au

Horaires

lundi 10:00–18:00
mardi 10:00–18:00
mercredi 10:00–18:00
jeudi 10:00–22:00
vendredi 10:00–18:00
samedi Fermé
dimanche 10:00–18:00