Santé et expatriation : que faire avant le grand départ ?

Par Article Partenaire | Publié le 19/09/2022 à 10:28 | Mis à jour le 20/09/2022 à 11:44
médecin avec un stéthoscope

S'expatrier, c'est partir pour une nouvelle destination et vivre une belle expérience. Quelle que soit la raison du départ - chercher ou exercer un nouvel emploi, vivre différemment, partir seul ou en famille, pour une durée plus ou moins longue – cela reste une aventure à appréhender globalement et à organiser minutieusement. Pour mettre toutes les chances de son côté, il convient de prendre certaines précautions concernant votre santé.

 

La santé n'est pas à mettre de côté en expatriation !

Vous et les membres de votre famille pensez être en pleine forme, en parfaite santé. Pourtant, un bien-portant aujourd'hui peut être malade demain, voire subir un accident ! On ne vous le souhaite pas, mais une pathologie mal prise en charge peut être le déclencheur d'un retour au pays anticipé ou de beaucoup de déboires sur place.

 

Que vous soyez atteint d'une affection grave ou bénigne, chronique ou ponctuelle, si vous avez besoin de soins ou de médicaments, d'une intervention chirurgicale ou de rééducation, il sera nécessaire de prendre des garanties. En effet, pour que les procédés inhérents à votre bien-être physique et psychique perdurent dans le pays d'accueil, vous devez prendre les précautions nécessaires et vous renseigner sur les conditions de santé, les modalités de prise en charge ou encore la manière dont fonctionne la sécurité sociale dans votre pays d’accueil. Sans cela, vous pourriez mettre en péril votre installation et votre séjour.

 

Quelles démarches effectuer ?

Si vous partez pour un nouveau job, vous ne dépendrez peut-être pas de la sécurité sociale de votre pays indéfiniment, qui vous protège et prend en charge de tous les risques liés à la santé.

 

Alors, informez votre organisme d'assurance maladie de votre déménagement à l'étranger. Assurez-vous également de connaitre les délais et toutes les démarches à effectuer pour bénéficier des soins dans votre pays d’accueil. Par exemple, il existe des conventions de sécurité sociale entre certains états Européens qui facilitent le passage d'un pays à l'autre et des dispositifs pour vous permettre de revenir sans votre pays d’origine pour vous soigner, si cela est nécessaire. Vous trouverez toutes les informations disponibles notamment sur le site du centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale.

 

Par la suite, vous devrez vous renseigner sur le système local de protection sociale du pays d'accueil et analyser s'il peut vous suffire et quelles sont les conditions pour y adhérer. Cela dépend d’un pays à l’autre, alors assurez-vous d’avoir toutes les informations en main avant votre départ et d’être préparé. Si besoin, une assurance privée est à envisager. En effet, il existe beaucoup d’assurances réservées aux expatriées qui couvrent notamment certains risques. N’hésitez pas à effectuer des simulations pour connaitre celle qui sera adaptée à votre cas.

 

Comment s'organiser ?

Un bilan de santé complet avant de partir est nécessaire. On conseille notamment une prise de sang et une analyse d'urine. Vos vaccins doivent être à jour et sachez également que, selon la région du monde, certains sont fortement recommandés ou bien obligatoires pour entrer sur le territoire. La liste est disponible sur le site des ambassades et gouvernements, qui délivrent des conseils santé et sécurité et informent, entre autres, sur les risques épidémiques et tous les vaccins à effectuer avant votre arrivée.

 

Pour l'ensemble de ces démarches, pensez à vous y prendre cinq à six mois avant le départ, voire plus si besoin. Constituez un dossier médical avec vos antécédents, vos analyses, mais aussi vos radiographies et les ordonnances des traitements si vous en avez.

 

Renseignez-vous auprès des organisations, assurances santé, mais aussi votre entreprise si cette dernière propose une mutuelle privée réservée aux employés.

 

Si vous partez en famille avec vos enfants, vous devrez aussi prendre tous les renseignements les concernant. De même que pour une grossesse, qu’elle soit en cours ou à venir. En effet, la prise en charge des femmes enceintes et de l’accouchement n’est pas pareille partout. De même que pour les congés maternités et paternité, pensez-y !

 

Enfin, si vous voyagez avec des animaux de compagnie, prenez garde aux vaccins notamment celui contre la rage, mais aussi aux races autorisées.

 

Trouver ses médicaments et soins sur place

L’astuce est de repérer avant de partir les professionnels de santé, les pharmacies, les hôpitaux ou cliniques, ou encore services d’urgence qui sont proches de votre futur domicile. N’hésitez pas à consulter les sites officiels, mais aussi les réseaux sociaux, les ambassades, ou encore les associations d'expatriés. Partir en ayant une avance de médicaments est une sage précaution : votre pharmacien pourra vous délivrer les médicaments de façon exceptionnelle pour une durée de six mois si vous suivez un traitement spécifique. Ce qui pourra vous donner le temps de vous organiser sur place.

 

Cependant, vous devrez connaitre le fonctionnement des pharmacies dans lesquelles vous allez acheter vos médicaments et à quel coût, car ils ne sont pas toujours les mêmes d’un pays à l’autre. Il est également possible de vous fournir en produits de premiers soins en ligne (de type antidouleurs, soins contre les piqures, etc…) sur des sites pharmaceutiques officiels qui livrent souvent dans diverses régions du monde.

 

Gardez à l’esprit que certains pays interdisent l'entrée de certains médicaments sur leur territoire. Il convient donc de ne pas être en possession de ces derniers en passant la douane. Pensez donc à vous renseigner sur ce sujet également.

 

Enfin, si vous ne trouvez pas de professionnel de santé dès votre arrivée, où qu’échanger dans la langue locale est compliqué au début, pensez à la téléconsultation. Cela ne remplacera pas une consultation classique, mais un médecin pourra répondre à vos questions et inquiétudes si vous en avez.

 

Réussir son expatriation est un challenge qui engage motivation et adaptation. Bien s'y préparer, c’est aussi ne pas négliger les questions de santé pour soi et sa famille. Maladie, accident, mal du pays vous rendent vulnérables. Aussi votre santé est-elle un facteur de réussite pour votre projet à l’étranger !

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale