Lundi 18 juin 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BAC: Une vidéo sur la suppression des filières cartonne

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 15/11/2017 à 18:47 | Mis à jour le 15/11/2017 à 19:31
Bac expatriation scolarité expatrié réforme Gaspard G. Vidéo Youtube

Les expatriés ont souvent des avis partagés sur les bienfaits du système éducatif français par rapport au système international. L’enseignement à la française est parfois jugé trop rigide, moins épanouissant pour certains enfants. Une vidéo sur la réforme du Baccalauréat de Gaspard G. jeune Youtuber de 19 ans passé par les Etats-Unis et le Canada ne dit pas autre chose, et depuis quelques jours, elle cartonne sur les réseaux sociaux.

 

Si vous vous promenez sur les réseaux sociaux, difficile d’échapper à ce jeune homme de 19 ans, tant les partages sont nombreux. A l’heure où nous écrivons, la vidéo de 3 minutes totalise déjà plus de 4.400.000 vues.

Gaspard a grandi à Lille, et n’a pas particulièrement brillé à l’école : «Aux yeux de mes parents et de la plupart de mes profs, j’ai toujours été un branleur.» explique-t-il en préambule, bonnet de laine grise vissé sur sa tête.

 

Le problème de l’éducation nationale, c’est qu’elle met en avant des filières avant de mettre en avant des profils

 

Mais que dit donc ce jeune Youtuber, pour créer tant d’engouement ? Il démontre, avec humour, que le système français du Baccalauréat est vieux et inadapté, alors même que le gouvernement lance une réflexion sur le sujet : «le bac général divisé en trois filières, c’est Napoléon qui l’a inventé.» 

 

«Le problème de l’éducation nationale, c’est qu’elle met en avant des filières avant de mettre en avant des profils» dit-il. Et Gaspard parle d’expérience. En 2014, Gaspard quitte la France pour une High School aux Etats-Unis, la Washington High School. Il fait visiter son école à ses fans dans une vidéo de 16 minutes déjà visionnée plus de 600.000 fois. Dans une autre vidéo, il explique aux jeunes Français "L'école à l'Américaine". La discipline, les relations avec les professeurs, tout est différent, voire « trop cool ».

 

Après cette année en Amérique, il rejoint ensuite ses parents au Canada. « J’ai grandi et ai été à l’école en France, aux Etats-Unis et au Canada », explique-t-il « et la différence majeure, c’est qu’en Amérique du nord, on te propose de choisir ton emploi du temps, de choisir les matières qui t’intéressent vraiment ». Et de mettre en avant le coté beaucoup plus stimulant de ces formules « à la carte ».  C’est ainsi qu’il explique les nombreux échecs d’orientation en première année post-bac.

S, ES, L : Pourquoi supprimer les filières ?

Macron veut supprimer les filières S, ES et L. Je trouve que c’est une très bonne chose pour l’éducation en France 🇫🇷 - Tag un pote que ça peut intéresser 💡

Publiée par Gaspard G sur mercredi 8 novembre 2017

 

 

Le ministre de l'Education , Jean-Michel Blanquer, a donné le coup d'envoi lundi à des consultations en vue d'une réforme en profondeur du baccalauréat. La mission est pilotée par Pierre Mathiot, universitaire et ancien président de Sciences-Po Lille, qui prévoit de mener plus de soixante rencontres avec des acteurs du monde éducatif, des visites dans les académies, voire à l'étranger pour voir comment les choses se passent ailleurs. Le résultat de ces consultations sera annoncé en février 2018.

 

0 CommentairesRéagir

Installation

EXPATRIATION

VIDEO - Futurs expats : pourquoi veulent-ils quitter la France ?

Opportunités professionnelles ? Études ? Meilleure qualité de vie ? Nous avons posé la question aux visiteurs de Forum Expat, un événement réunissant de nombreux acteurs de la mobilité internationale.

Famille

Istanbul Appercu
FAMILLE

TÉMOIGNAGES - "Mes parents sont Franco-Turcs"

Nés d’un père turc et d’une mère française, Tangui, Ebru, Erol et Melodi nous racontent comment ils ont été bercés entre les deux cultures. Entre joie, difficultés et questionnement sur leur identité.

Retour en France

Shanghai Appercu
BLOG

La Ptite Lu - "Réadaptation"

Retrouvez dans le Petit Journal Shanghai, une fois par mois, La Ptite Lu, cette jeune Française de Shanghai, qui décrypte sa vie quotidienne en Chine avec humour et tendresse.

Sur le même sujet