Violences, climat, fiscalité…L’AFE porte la parole des Français de l'étranger à Paris

Par Capucine Canonne | Publié le 02/10/2022 à 18:00 | Mis à jour le 04/10/2022 à 06:14
Photo : Les membres de l'Assemblée des Français de l'étranger en mars 2022
Les membres de l'Assemblée des Français de l'étranger en 2022

 

Du 3 au 7 octobre 2022, l’Assemblée des Français de l’étranger se réunit à Paris pour présenter ses travaux autour de grands thèmes incontournables : le climat, la fiscalité, les violences faites aux femmes, la santé mentale… L’objectif est d’apporter leur expertise et porter haut et fort la parole des Français de l’étranger auprès des parlementaires. 

 

L’Assemblée des Français de l’étranger (AFE) est un groupe de 90 conseillers élus dans 15 circonscriptions du monde. Son objectif est avant tout de défendre les droits des concitoyens à l’étranger auprès du gouvernement et des parlementaires. Chaque année, l’Assemblée se réunit en session plénière afin de présenter ses travaux et ses études. Cette fois, des sujets forts vont être mis sur la table comme – entre autres - les violences faites aux femmes, les préoccupations autour du climat, la santé mentale, le bilan du vote par internet ou encore la problématique du certificat de nationalité. 

 

Plusieurs temps forts pendant la 37ème session plénière de l’AFE 

Lundi 3 octobre, à 10h, sonne le premier temps fort de la semaine : Hélène Degryse, Présidente de l’AFE prend la parole, suivie de l’intervention du Ministre délégué auprès de la ministre de l’Europe et des Affaires étrangères chargé du Commerce extérieur, de l’Attractivité et des Français de l’étranger, M. Olivier Becht. « C’est la première rencontre avec le ministre, et son entrée dans l’arène sera notamment marquée par les questions des Conseillers de l’Assemblée. » nous précise Mme Degryse. 

S’ensuivra une séquence très emblématique et prévue de longue date : une table ronde autour du sexisme, du harcèlement, de la parité hommes-femmes et surtout des violences aux femmes : « Dès que j'ai été élue en décembre 2021 à la présidence, j’ai souhaité mettre ces sujets sur la table. Ils sont très importants et peut-être encore plus lorsqu’on est à l'étranger, parce qu’il y a des filtres différents. Nous n’avons pas peur d’aborder ces sujets et le contexte actuel nous a donné raison… » explique Hélène Degryse. Concernant le report du prix du Rayonnement Français, sur fond de polémique PPDA, la Présidente de l’AFE tient d’ailleurs à préciser : “Je suis soulagée du report car le silence de sa présidence sur les membres du jury était assourdissant. Il était pourtant facile pour elle de rapidement clarifier une situation qui a, sous sa propre responsabilité, pris des proportions incroyables. Je déplore cependant l’absence de réactions. Peut-être qu’un jour certains ou certaines, sortiront du bois pour assumer leurs positions. Pour tout vous dire, je suis enfin surprise, et le mot est faible, des excuses de la Présidente du prix du rayonnement. Je considère que c’est une gifle aux visages de celles qui, enfin, ont parlé. Maintenant reporté, le prix du rayonnement doit faire peau neuve. Si sa présidence souhaite que l’AFE s’y associe, l’AFE est à sa disposition pour en parler. La vocation de l’AFE est aussi, outre ses travaux plus que nécessaires, d’accompagner et de saluer celles et ceux de nos compatriotes qui font rayonner notre pays à l’étranger. La commission du développement durable de l’AFE travaille d’ailleurs à la seconde édition du prix du développement durable.”

 

36èle session plénière de l'AFE
36ème session de l'AFE en mars 2022

 

Au cœur des échanges prévus toute la semaine, auront lieu les présentations des travaux des Commissions composées de membres de l’AFE : le certificat de nationalité français, la suppression du corps diplomatique, la situation et le budget de l’AEFE, la formation de la fresque du climat, la compensation carbone, les frais de scolarité – pour ne citer qu’eux. - Jeudi, l’audition du Bureau de l’AFE et des Présidents de Commissions au Sénat permettra de porter les travaux présentés et les messages phares venus du monde entier : « Nous sommes une Assemblée consultative, mais nous possédons l’expertise du terrain et du quotidien des Français de l’étranger. De fait, nous formons des vœux et des résolutions auprès des représentants. Mais pour que ces demandes restent, nous devons consolider notre rôle de courroie de transmission, et convaincre les députés et sénateurs de reprendre nos messages et les défendre à leur tour. » insiste la Présidente de l’AFE. 

Vendredi, nouveau temps fort, puisque le Bureau de l’AFE reviendra sur les quatre dysfonctionnements du vote par Internet pendant les législatives de juin 2022. La session s’achèvera vendredi après-midi avec l'intervention de la Directrice des Français à l'étranger et de l'administration consulaire, Mme Laurence Haguenauer, qui répondra ensuite aux potentielles questions de conseillers.  

 

 

L’Assemblée des Français de l’étranger veut être plus visible 

Les Français de l’étranger peuvent suivre en direct l’ensemble des échanges des sessions plénières via un lien Youtube. Par ailleurs, sur les réseaux sociaux, les conseillers communiqueront autour de leurs travaux. Pendant la session, un film de communication sera diffusé. Son but est de présenter le fonctionnement de l’AFE, mais surtout de la promouvoir aux yeux des parlementaires, et rappeler aux Français du monde qu’il existe des organisations qui portent leur parole et défendent leurs intérêts. 

Hélène Degryse ajoute que le site internet de l’AFE va être profondément « toiletté » prochainement, dans le but d’être plus réactif et de rendre l’actualité de l’Assemblée plus visible. Enfin, la Présidente souhaite que les comptes rendus des différents travaux soient succincts et compréhensibles par tous. « De manière générale, nous voulons continuer à nous moderniser, dynamiser nos actions. Notre Assemblée s’est beaucoup rajeunie ces dernières années et les membres sont des élus en phase avec les préoccupations de la communauté des Français de l’étranger. » conclut Hélène Degryse.

 

Alexandre Bezardin et Ramzi Sfeir Hélène Degryse, présidence de l'AFE
Alexandre Bezardin et Ramzi Sfeir Hélène Degryse, présidence de l'AFE

 


 

Cliquez ici pour suivre en direct la 37ème session de l’AFE au Centre de conférences du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (Paris 15e)

 


 

Connaissez-vous l'Assemblée des Français de l'étranger (AFE) ?
Choices
CANONNE_fmt-carre

Capucine Canonne

Après 10 ans d’expérience en marketing média, Capucine se reconvertit en journalisme. Ancienne expatriée et fondatrice de l’édition lepetitjournal.com de Chennai en 2019, elle intègre la rédaction internationale à Paris.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition internationale