Vendredi 24 septembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Sénatoriales : le PS privilégie Yan Chantrel au détriment de Ségolène Royal

Par Damien Bouhours | Publié le 10/09/2021 à 17:20 | Mis à jour le 12/09/2021 à 10:43
Le Parti socialiste pour les sénatoriales 2021

Le Parti socialiste a décidé d’accorder son investiture à Yan Chantrel au détriment de Ségolène Royal, l’ancienne ministre maintient la candidature de sa liste indépendante et citoyenne.

 

Le Parti socialiste a tranché. Il ne soutiendra pas Ségolène Royal aux prochaines élections sénatoriales. Le PS lui a préféré Yan Chantrel, conseiller des Français de l’étranger et candidat également au Sénat, le 26 septembre prochain.

 

Yan Chantrel soutenu par le Parti Socialiste

Yan Chantrel a déclaré dans un communiqué : « Nous accueillons avec satisfaction cette décision qui permet de clarifier la situation entre les trois listes qui avaient sollicité ce soutien. Ce choix vient surtout consacrer le rejet par l’immense majorité des grands électeurs et grandes électrices de gauche de toute candidature parachutée et la reconnaissance du travail que nous menons de longue date en tant qu'élu·es locaux, aux quatre coins du monde. » Avant d’ajouter : « C’est une première victoire qui en appelle d’autres pour notre collectif dont la démarche a été depuis le début de rassembler largement, au-delà des étiquettes de partis, des acteurs de terrain issus du monde associatif, éducatif, culturel ou entrepreneurial, et fortement engagés au service de nos compatriotes pour la justice sociale et écologique et pour la solidarité.

Les Français·es de l’étranger méritent d'être représenté·es par des élu·es qui vivent, connaissent et comprennent leur quotidien. C’est plus que jamais le cas en cette période de crises sanitaire, écologique et économique qui affectent d’abord les plus vulnérables d’entre nous. Notre collectif s’engage pour y apporter des réponses fortes et concrètes alimentées par notre expérience de terrain. »

 

Personne ne m’empêchera de rassembler les bonnes volontés au-delà des étiquettes politiques
Ségolène Royal

 

Ségolène Royal continue « sereinement » sa campagne

Si elle n’a pas obtenu le soutien de son ancien parti, l’ancienne finaliste de la présidentielle en 2007 poursuit son chemin vers les Sénatoriales avec sa liste citoyenne « Français.es dans le monde, une chance pour la France ». « Je déplore cette décision de division à un moment où l’on a besoin d’unité pour répondre aux attentes et pour trouver des solutions aux problèmes des Français de l’étranger . Le sectarisme qui conduit un appareil politique à parachuter en catimini et au dernier moment un candidat qui aura 10 jours pour faire son travail alors qu’avec mon équipe nous travaillons depuis un an pour construire avec tous les électeurs un projet participatif. Cette manœuvre politicienne au service d’un égo n’est ni sérieuse ni respectueuse des Français du monde. J’ajoute que personne ne m’empêchera de rassembler les bonnes volontés au-delà des étiquettes politiques », nous a déclaré Ségolène Royal.  Avant d'ajouter que sa campagne « continue sereinement, en toute indépendance, avec le souci de l’efficacité après un long travail d’écoute et de dialogue . Être opérationnelle tout de suite pour répondre par exemple à l’inquiétude des jeunes qui n’ont pas reçu de réponse à leur demande parcours sup, dans une proportion moitié moindre. Cet écart de traitement n’est pas juste.  Il faut une égalité de traitement appuyée sur la conviction que les Français dans le monde sont une chance pour la France ». 

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ