Lundi 25 octobre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Vision du monde: "18 millions d'Afghans ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence"

Par Anne-Claire Voss | Publié le 27/09/2021 à 18:00 | Mis à jour le 28/09/2021 à 11:25
Six enfants dans les rues de Kaboul, en Afghanistan

La directrice générale de l’association « Vision du Monde », Camille Romain des Boscs, présente l’ONG et témoigne sur la crise humanitaire en Afghanistan. Une situation extrêmement difficile, impactant en premier lieu les femmes et les enfants.

 

Portrait de la directrice générale de l'association "Vision du Monde", Camille Romain des Boscs

 

 

Un enfant sur deux, âgé de moins de cinq ans, souffre de malnutrition sévère

 

Quelle est la situation des enfants et des femmes Afghans ?

L’Afghanistan est aujourd’hui fragilisé par un millefeuille de crises. Ce pays est marqué par la prise de Kaboul par les talibans le 15 août 2021, d’importantes sécheresses et l’impact de la crise COVID-19. Ce sont plus de 18 millions de personnes qui ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence pour se nourrir, se soigner et survivre face à l’extrême pauvreté grandissante.

Dans cette situation, les femmes et les enfants sont les plus exposés aux violences et à la pauvreté. Les familles déplacées ont perdu au fil des années une grande partie de leur source de revenus et leurs récoltes ont été mises à mal par la sécheresse. Aujourd’hui, un enfant sur deux, âgé de moins de cinq ans, souffre de malnutrition sévère.

 

 

Plus de 4 millions d’enfants sont privés d’éducation

 

Que risquent les femmes et les enfants ?

Les enfants et les femmes risquent de subir une importante violation de leurs droits provoquée par les attaques contre les écoles et les hôpitaux, les violences physiques et psychologiques… On compte désormais plus de 4 millions d’enfants privés d’éducation.

Avant même la pandémie, plus de la moitié des jeunes filles afghanes ont été mariées précocement, ce qui va à l’encontre des droits de l’enfant et plus particulièrement des filles. Vision du Monde, association de solidarité internationale qui vient en aide aux enfants les plus vulnérables partout dans le monde,  est fortement préoccupée face à cette situation qui risque de s’aggraver en raison de l’instabilité et de l’extrême pauvreté.

 

 

L’association met en place une aide humanitaire d’urgence et des programmes d’aide au développement

 

Depuis quand Vision du Monde est-il présent en Afghanistan et quelles sont vos actions sur place ?

Membre du réseau international World Vision, Vision du Monde agit en Afghanistan depuis 2001 pour améliorer durablement les conditions de vie des familles et plus particulièrement des enfants. L’association met en place une aide humanitaire d’urgence et des programmes d’aide au développement permettant un accès durable à l’eau potable, à l’alimentation, à l’éducation et favorisant la protection des enfants et le respect de leurs droits.

 

Comment comptez-vous gérer vos nouvelles actions dans l’Ouest du pays ?

Après des semaines d’interruption, nous avons pu reprendre nos activités en Afghanistan le 5 septembre 2021, notamment avec le lancement de cliniques mobiles et des distributions alimentaires dans l’ouest du pays. L’objectif prioritaire est alors d'assurer la prise en charge des enfants souffrant de malnutrition.

Six équipes mobiles constituées de personnel de santé (quatre à Herat et deux à Ghor) ont repris leurs activités. Vision du Monde travaille en partenariat avec le Programme alimentaire mondial (PAM) pour organiser des distributions alimentaires dans les provinces de Badghis et de Ghor. Notre objectif est de venir en aide à plus d’un million de personnes dans les mois à venir.

 

 

L’éducation est bien plus qu’un droit

 

L’accès à l’éducation via votre association continue-t-il actuellement en Afghanistan ?

Nous continuons de soutenir l’accès à l’éducation de tous les enfants notamment en leur permettant d’accéder à un repas gratuit à l’école, mais aussi de les préparer dès la petite enfance pour faciliter l’apprentissage.

Nous tenons à rappeler que l’éducation est bien plus qu’un droit, elle permet le développement des filles et des garçons et leur donne les clés nécessaires pour sortir de la pauvreté et décider pleinement de leur avenir.

 

 

 « Vision du Monde » travaille avec neutralité, indépendance et impartialité

 

Les Talibans peuvent-ils freiner vos actions humanitaires ?

Nous appelons toutes les parties à respecter et protéger les droits humains. Via le réseau international World Vision, Vision du Monde travaille avec neutralité, indépendance et impartialité pour venir en aide aux plus vulnérables en Afghanistan et parfois dans des zones contrôlées par les Talibans. Ce travail n’a pas été stoppé et nous poursuivons nos actions en Afghanistan.

Anne-Claire Voss

Anne-Claire Voss

Diplômée d'un Bachelor en Management et médiation culturelle à l'ICART (Paris), elle décide de réaliser un Master en journalisme à l'ISFJ (Paris) et de se former avec notre rédaction.
0 Commentaire (s) Réagir