La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO

Par Capucine Canonne | Publié le 30/11/2022 à 17:45 | Mis à jour le 01/12/2022 à 09:47
baguette pain

 

Le saviez-vous ? La baguette a dorénavant droit à la protection de l’UNESCO, en entrant dans le « patrimoine immatériel de l’humanité ». Au total, environ 430 éléments le composent, répartis dans 140 pays. 

 

Chaque année, le Comité se réunit pour évaluer et décider d’inscrire (ou non) les pratiques et expressions culturelles du patrimoine immatériel. Le savoir-faire artisanal et la culture de la baguette de pain font partie des heureux candidats à intégrer le patrimoine immatériel de l’humanité protégé par l’UNESCO. Avec elle, le rhum léger de Cuba, l’harissa tunisienne, la gestion du danger d’avalanche en Suisse et en Autriche, ou encore "l’art de la plaisanterie" en Ouzbékistan suivent le mouvement. Plus de 400 éléments composent ce patrimoine. 

 

Le savoir-faire de la baguette rejoint 430 traditions, arts et expériences 

Connaissez-vous les fêtes de l´Ours dans les Pyrénées, la Durga Puja à Calcutta, la grande fête de Tarija en Bolivie, les traditions nordiques des bateaux à clins ou encore la danse budima au Zambie ? Pour développer votre culture générale, il suffit de se rendre sur le site du patrimoine immatériel mis en place par l’UNESCO. Chaque art ou tradition répertorié est expliqué en détail. 

Parmi les centaines d’éléments, se trouvent des traditions héritées du passé, mais pas seulement. Les pratiques rurales et urbaines contemporaines y figurent également. Cette année, 46 candidatures ont été examinées et validées par le comité. Parmi elles, le savoir faire de la baguette de pain ! 

 

patrimoine immatériel unesco

 

Pourquoi un patrimoine culturel immatériel  de l'UNESCO est important 

Le patrimoine culturel ne s’arrête plus aux monuments et aux objets. Depuis plusieurs années, il comprend également des traditions, des pratiques sociales, des rituels, des arts, des savoir-faire et des connaissances locales. 

Ce patrimoine est un facteur indispensable du maintien de la diversité culturelle, surtout face à une mondialisation qui écrase parfois des cultures. Les savoir-faire, par exemple, représentent des transmissions de savoir d’une génération à l’autre et permettent de donner de la valeur à des minorités dans le monde. 

L’immense avantage de l’inscription est aussi de mobiliser une attention particulière et inédite à un élément culturel. Le patrimoine immatériel, qui paraissait autrefois flou et mystérieux, devient un atout majeur pour les Etats qui y figurent. Concrètement, ceux-ci peuvent demander une assistance internationale du Fonds du patrimoine culturel immatériel, dont l’octroi est décidé par le Comité.  

 

Capucine Canonne, journaliste spécialisée dans l'expatriation

Capucine Canonne

Après 10 ans d’expérience en marketing média, Capucine se reconvertit en journalisme. Fondatrice de l’édition lepetitjournal.com de Chennai en 2019, elle travaille avec lepetitjournal.com international et lance en parallèle l'édition de Hanoï en 2023.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale