Mardi 18 mai 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

Où s’expatrier ? Les 21 endroits les mieux préparés à l’après Covid-19

Par Damien Bouhours | Publié le 02/05/2021 à 18:00 | Mis à jour le 04/05/2021 à 10:29
Une installation futuristique

Où faut-il aller vivre une fois que la pandémie sera de l’histoire ancienne ? Quels sont les lieux les plus adaptés à l’économie du futur ? Où faut-il investir aujourd'hui ? Peut-être dans l’un des « 21 endroits du futur » identifiés par la société Cognizant et qui met en lumière les lieux où l’innovation et la créativité sont reines.

 

Où l’histoire de demain s’écrit-elle aujourd’hui ? C’est la question posée par l’étude du Center for the Future of Work, groupe de réflexion de la société Cognizant, multinationale spécialisée dans la transformation numérique. Dans cette analyse du monde professionnel post-pandémique, « 21 endroits du futur » ont été identifiés.

La 4e révolution industrielle

Bien que très différents, ils ont tous en commun « l’appétit de créer ou recréer un futur en offrant aux Humains le travail du futur », dans une ère d’automatisation, d’algorithmes et d’intelligence artificielle. L’étude a analysé 150 métropoles mondiales pour y détecter les hubs d’innovation qui préparent la 4e révolution industrielle, un mouvement accéléré par la pandémie qui « remodèle l'économie mondiale et nécessite de nouveaux talents, compétences et attitudes ». L’analyse se base sur une méthodologie dite de l’atome : c'est-à-dire que la croissance n’est déclenchée que lorsque les talents technologiques et le capital sont réunis.

 

Atlanta aux Etats-Unis

 

Atlanta (Etats-Unis) : de la musique à la Tech

Atlanta en Géorgie a toujours été une ville dynamique. Alors que dans les années 90, elle a accueilli les géants de l’industrie musicale, elle ouvre aujourd’hui ses portes aux équipes de productions télévisuelles et cinématographiques, mais aussi aux influenceurs américains. Et alors que la Silicon Valley est hors de prix pour de nombreuses nouvelles sociétés, Atlanta souhaite devenir une destination de choix pour les acteurs de la Tech, en misant sur la création de nouvelles infrastructures et sur des partenariats avec des écoles de renommée internationale comme le Georgia Institute of Technology ou la Georgia State University.

 

Pourquoi s’expatrier à Atlanta ?

Atlanta se démarque par son attractivité culturelle qui va de pair avec sa créativité technologique. Le développement de la ville se base également sur ses talents locaux, grâce à ses établissements d’enseignement supérieur. Des enclaves d’innovation parsèment le paysage de la ville, depuis le Atlanta Tech Village de Buckhead, qui abrite plus de 300 entreprises (et le quatrième plus grand centre technologique du pays), à Tech Square de Midtown, qui favorise un mélange de startups et de sociétés.

 

Da Nang au Vietnam

 

Da Nang (Vietnam) : une ville verte accueillante

Da Nang est un parfait exemple d’une modernité qui s’ancre dans les traditions. Cette ville côtière du Vietnam est l’une des métropoles les plus agréables d’Asie avec ses montagnes et l’océan pacifique comme décor. Les autorités locales ont décidé que son développement urbain se ferait de manière écologiquement responsable. Da Nang, la nouvelle ville verte vietnamienne, se trouve aussi à équidistance de Hanoi et de Ho Chi Minh Ville. La destination est donc très prisée des digital nomades du monde entier, qui viennent y développer leurs activités tout en dégustant un délicieux café. Mais la ville ne se repose pas que sur ses attraits touristiques et a lancé un incubateur d’entreprises. Elle souhaite également développer son économie maritime.

Pourquoi s’expatrier à Da Nang ?

Da Nang est une ville cosmopolite qui ne néglige pourtant pas son passé. Elle souhaite se développer tout en respectant l’environnement. Sa qualité de vie séduit de nombreux acteurs du numérique qui y apprécient le charme de cette ville côtière à taille humaine.

 

Le musée V&A à Dundee, en Ecosse

 

Dundee (Ecosse), une ville moquée aujourd’hui fleurissante

Beaucoup moins connue qu’Édimbourg ou Glasgow et autrefois la risée du Royaume-Uni, Dundee est pourtant la ville la plus intéressante d’Ecosse. Certifiée ville Unesco du design, Dundee regorge de créativité, à l’instar de son magnifique musée du design V&A ou encore de son front de mer réaménagé. Dundee est également une place forte de l’industrie du jeu vidéo, l’université Abertay est l’une des plus renommées dans cette discipline. L’université de Dundee est de son côté à la pointe de la recherche biomédicale au Royaume-Uni.

 

Pourquoi s’expatrier à Dundee ?

Dundee a su rebondir après le départ de Michelin en transformant les anciens bâtiments en centre de compétences et en centre national de l’hydrogène. Elle a également fait fi de son ancienne réputation de ville sans avenir pour devenir une des capitales européennes du design et de l’innovation technologique. La ville a misé sur un développement durable avec un focus sur l’achat de véhicules électriques.

 

Haidian Qu, un quartier de Pékin

 

Haidian Qu (Pékin, Chine), TikTok et les nouveaux talents

Haidian Qu, le quartier de Haidian à Pékin, accueille de grands noms de la technologie chinoise : Baidu, Xiaomi, Lenovo ou encore ByteDance, fondateur de TikTok, l’application la plus populaire au monde. Ce symbole du soft power chinois ne s’est pas développé ici par hasard. Ce quartier de 21 millions d’habitants regroupe les meilleurs établissements d’enseignement supérieur du pays : Université de Pékin, Institut de technologie de Pékin, Université des sciences et technologies de Pékin et Université Tsinghua.

Pourquoi s'expatrier à Pékin, dans le quartier de Haidian ?

Le quartier pékinois de Haidian puise son succès dans le talent local, avec plus d’un million d’étudiants dans ses établissements du supérieur. Les jeunes Chinois ont alors plus de chance de devenir le prochain Mark Zuckerberg que quiconque ailleurs dans le monde.

 

Kochi en Inde

 

Kochi (Inde), le bien-être version Kerala

Au Sud-ouest de l’Inde, dans la province du Kerala, Kochi est la ville du futur indienne. La métropole mise tout sur la technologie et un développement urbain durable. Kochi est l’une des villes les plus agréables d’Inde et ses habitants dépassent de plusieurs années l’espérance de vie nationale. Kochi souffre cependant d’un départ massif de ses talents vers l’étranger et notamment dans le Golfe persique. La ville est donc en train de développer un écosystème propice avec des zones économiques dédiées aux technologiques et aux start-ups.

 

 

Pourquoi s’expatrier à Kochi ?

Concept presque inédit en Inde, Kochi concentre ses efforts sur le bien-être de ses habitants et notamment de sa population active. Kochi souhaite également se développer tout en respectant son environnement en se tournant sur un plan urbain raisonné et en privilégiant les énergies vertes.

 

Des personnes travaillant dans la tech à Lagos au Nigéria

 

Lagos (Nigéria) : Nollywood et l'économie à l'Africaine

La capitale du Nigeria incarne l’avenir de l’Afrique. Bien que toujours traversée par des crises, comme des manifestations réprimées dans le sang en octobre 2020, Lagos est un aimant pour la jeunesse locale, qui y développe le nouveau visage de l’économie africaine. La mégalopole attire les aventures entrepreneuriales, en particulier dans le numérique et les nouvelles technologies. Lagos est également un mastodonte culturel avec sa musique et son industrie cinématographique prospères. Netflix fait aujourd’hui les yeux doux à Nollywood et diffuse ses films à une audience internationale.

Pourquoi s’expatrier à Lagos ?

La capitale nigériane est le nouvel eldorado africain. Elle construit son futur avec une réelle identité africaine. Son esprit entrepreneurial aigu et sa culture fleurissante font rayonner tout le continent à l’international.

 

Lisbonne au Portugal

 

Lisbonne (Portugal) : qualité de vie et paradis des expatriés

La capitale portugaise s’est réinventée après la crise financière de 2010. Sa qualité de vie sans pareil en Europe n’a pas convaincu que les retraités français de venir s’y installer. De nombreuses sociétés internationales y posent leurs valises, de même que des digital nomades. Lisbonne est devenu l’un des plus importants hubs de start-ups en Europe. Si la plupart de ses talents viennent d’ailleurs, son offre éducative s’est enrichie ces dernières années avec un focus sur les nouvelles technologies.

Pourquoi s’expatrier à Lisbonne ?

Lisbonne a su rebondir après la crise et est devenue très cosmopolite. Son cadre de vie agréable attire les talents internationaux et notamment européens. La capitale portugaise souhaite maintenant développer l’entreprenariat local et en a d’ailleurs facilité les démarches administratives.

 

Nairobi au Kenya

 

Nairobi (Kenya) : le développement par l’investissement

La capitale kenyane est l’une des villes les plus dynamiques du continent africain. Nairobi s’est spécialisée dans des initiatives technologiques et les services financiers. Ces nouvelles richesses ne profitent pas qu’à l’élite. Les populations les plus démunies se sortent peu à peu de l’extrême pauvreté et l’autonomisation des femmes ouvre de nouvelles opportunités entrepreneuriales. Une classe moyenne émergente remodèle la ville qui accueille aujourd’hui de nombreux centres commerciaux et des condominiums.

 

Pourquoi s’expatrier à Nairobi ?

La population kenyane bénéficie du dynamisme de sa capitale et des nombreux investissements étrangers dans son économie. Nairobi mise aussi sur les nouvelles technologies et les énergies propres comme la géothermie ou l’hydroélectricité.

 

Budapest en Hongrie

 

Nova Hanseatica, s’associer à l’ère numérique

Qui aurait cru qu’il faille regarder le passé pour penser à l’avenir ? Du 12e au 17e siècle, la ligue hanséatique était l’association historique des villes marchandes de l’Europe du Nord, de la mer du Nord et de la mer Baltique, de Novgorod en Russie à Hafnarfjörður, en Islande. Aujourd’hui, dans un monde touché par le Covid et où les grandes villes ne sont pas toujours en phase avec leur gouvernement, de nouvelles alliances peuvent entrer en jeu. Fin 2019, les maires de Budapest, Prague, Varsovie et Bratislava ont ainsi signé un «Pacte des villes libres», pour défendre une vision européenne et verte de l’avenir. Des villes américaines se sont également alliées contre la politique de l’administration Trump.

Pourquoi miser sur une Nova Hanseatica ?

Alors que le monde s’est rendu compte de son interdépendance pendant la crise sanitaire, l’émergence de nouvelles alliances interrégionales ou entre mégalopoles pourrait permettre une économie décentralisée et plus innovante notamment dans le domaine de la transition écologique et du numérique.

 

Portland dans le Maine aux Etats-Unis

 

Portland (Etats-Unis) : l’autre Portland qui mérite d’être connue

Portland dans le Maine est bien moins connue que son homonyme de l’Oregon, capitale mondiale des hipsters. Et pourtant, ce Portland est le nouveau refuge des talents du numérique de la côte est, pour qui Boston ou New York sont devenus hors de prix. De nombreuses startups, notamment dans la fintech, s’y sont également installées. Portland est accueillant, cool et accueille l’une des meilleures scènes culinaires des Etats-Unis.

Pourquoi s’expatrier à Portland ?

Portland est un parfait exemple de l’importance du développement des villes moyennes. Grâce à un coût de vie abordable et une qualité de vie supérieure, Portland peut accueillir une nouvelle génération de talents, trop stressée par des mégalopoles comme New York ou San Francisco.

 

Sacramento aux Etats-Unis

 

Sacramento (Etats-Unis) : la nouvelle Silicon Valley

Alors que San Francisco est de loin la ville la plus chère des Etats-Unis, la Silicon Valley a continué à se développer au-delà de ses terres d’origine et notamment vers Sacramento. Cette charmante ville à l’intérieur des terres californiennes est devenue, et encore davantage depuis la pandémie, une alternative pour les acteurs de la tech qui travaillent à distance.

Pourquoi s’expatrier à Sacramento ?

Sacramento arrive à mettre en valeur sa riche histoire tout en se tournant vers les technologies de pointe. La capitale de l’Etat de Californie doit aujourd’hui continuer à se développer avec les acteurs de la Tech sans pour autant tomber dans les travers de San Francisco.

 

Sao Paulo au Brésil

 

Sao Paulo (Brésil) : Dynamisme et joie de vivre

São Paulo est reconnue pour sa qualité de vie et son ambiance détendue. La métropole brésilienne se distingue principalement par sa puissance économique, notamment sa capacité à attirer de grandes entreprises (Google, Facebook et AirBnB, entre autres, y ont installé un bureau récemment) et la dynamique de ses start-up comme Loft, 99 et Nubank.

Découvrez pourquoi s’expatrier à Sao Paulo dans cet article : Brésil : São Paulo dans le top 21 des « lieux du futur »

 

Shenzhen en Chine

 

Shenzhen (Chine) : d’un village à une mégalopole

Autrefois petit village de pêcheurs, Shenzhen est aujourd’hui la vitrine de la technologie made in China. Détrônant Hong Kong comme place forte de l’Empire du milieu, Shenzhen est numéro un de l’électronique mondiale. Loin de se concentrer uniquement sur cette industrie, cette métropole emblématique du modèle d’urbanisation chinois ouvre grand les bras aux secteurs R&D, aux services publics et à la durabilité (avec notamment des bus 100% électriques). Les jeunes start-upers de toute la Chine viennent s’y installer pour bénéficier d’une qualité de vie supérieure et des facilités accordées aux entrepreneurs.

Pourquoi s’expatrier à Shenzhen ?

Shenzhen fait tout plus vite que les autres. Ici, on peut retrouver en quelques semaines un nouveau produit, de la conception à la production, un produit qui souvent se base sur un autre mais auquel une autre innovation est greffée. Sa qualité de vie et son dynamisme entrepreneurial séduisent les jeunes talents chinois et internationaux.

 

La silicon Wadi à Tel Aviv

 

Silicon Wadi (Israël) : réussir en temps de crise

La Silicon Wadi est (littéralement) la Silicon Valley version israélienne. Les entrepreneurs de Tel-Aviv viennent y faire fortune avec un créneau assumé : la cybersécurité. Mais au-delà de sa réputation internationale en matière de protection des données, la Silicon Wadi accueille aussi des sociétés dans la technologie médicale ou encore dans la production alimentaire durable. Ce n’est donc pas étonnant qu’Israël ait tiré son épingle du jeu pendant la crise sanitaire.

 

 

Pourquoi s’expatrier à Tel Aviv dans la Silicon Wadi ?

Les entrepreneurs israéliens n’ont pas peur de prendre des risques et en général de l’échec. Cette façon de voir permet au pays d’innover sans cesse. Ses spécialisations dans la cyberdéfense et le domaine médical lui permettent d’entrevoir de belles perspectives en temps de crise.

 

Seoul en Corée du Sud

 

Songdo (Corée du Sud) : la ville intelligente

Située à 15 minutes de l’aéroport international d’Incheon, le point d’entrée pour Séoul, Songdo est la première ville intelligente du monde, construite dans un souci d’analyse du bien-être de ses habitants et de durabilité. Cette ville efficace, aux bâtiments éco-responsables, n’a pas encore atteint sa capacité maximale et fait les yeux doux aux talents internationaux.

Pourquoi s’expatrier à Songdo ?

Le monde rêve de villes intelligentes, la Corée du Sud l’a fait. Songdo permet de mettre à l’épreuve toutes les théories sur la ville du futur et notamment sur comment ses infrastructures intelligentes peuvent sauver des vies et améliorer le bien-être de ses habitants.

 

Tallinn en Estonie

 

Tallinn (Estonie) : la vraie start-up nation

Tallinn est la Sillicon Valley de la Baltique et l’Estonie le pays du tout numérique. Le monde leur doit des géants comme Skype, Bolt ou encore Transferwise. Ce n’est pas pour rien que cette start-up nation a d’ailleurs été désignée par l’Organisation Mondiale de la Santé pour mener les tests sur le nouveau passeport vert. A Tallinn, tout est disponible depuis le confort de son mobile : voter, consulter un médecin ou encore signer des documents officiels. Alors que le partage des données effraie les Français, les Estoniens ont toute confiance en un gouvernement très transparent sur son utilisation des nombreuses informations transmises.

Pourquoi s’expatrier à Tallinn ?

La capitale estonienne a fait le virage du tout numérique et avec brio. Dans un monde en pleine crise sanitaire, la société estonienne avait déjà toutes les clés en main pour continuer à développer son économie. Elle oeuvre aujourd’hui pour faire venir des talents internationaux avec un visa numérique nomade.

 

toronto au Canada

 

Toronto (Canada) : un développement inclusif

La plus grande ville du Canada est un vrai melting-pot. Toronto se nourrit de toutes les influences de sa population aussi talentueuse que variée. Plus de 230 nationalités convergent dans cette ville où la moitié de la population parle au moins deux langues, un plus pour le développement de ses hubs d’innovation. Toronto s’est également développée avec la transition écologique et les préoccupations de ses habitants en tête.

Pourquoi s’expatrier à Toronto ?

Toronto est la ville ayant la plus forte croissance de toute l’Amérique du Nord et pourtant elle n’a pas moins conservé une approche inclusive et collaborative, préférant le bien-être de sa population aux développements urbains trop hasardeux.

 

Wellington en Nouvelle-Zélande

 

Wellington (Nouvelle-Zélande) : La Californie version kiwie

Wellington, la petite capitale méconnue de la Nouvelle-Zélande, se développe à pas de géant. Entre ses productions cinématographiques portées par le réalisateur Peter Jackson, et ses nombreuses start-ups de la tech, Welly surprend par son dynamisme. S’ajoutent à cela la joie de vivre des Kiwis, des scènes culturelle et culinaire riches, et il n’est pas étonnant que la Nouvelle-Zélande attire de plus en plus les jeunes talents internationaux. À l’image de son pays, Wellington reste une ville à taille humaine mais en pleine expansion, avec un focus sur la durabilité et les modes de transport verts.

Pourquoi s’expatrier à Wellington ?

Wellington ne fait qu’un quart d’Auckland, mais se développe de manière intelligente et durable. Bien qu’isolée par la crise pandémique, la Nouvelle-Zélande se prépare aujourd’hui à rouvrir ses frontières à une population jeune, multiculturelle et experte en nouvelles technologies.

 

Une personne en télétravail

 

Remotopie : travailler n’importe où

S’il y a bien quelque chose que la crise sanitaire nous a appris, c’est qu’il nous est possible de travailler n’importe où dans le monde. Le mode de vie de digital nomade devient de plus en plus populaire et la mobilité professionnelle pourrait bien maintenant se limiter à une bonne connexion internet. L’étude nomme ce nouveau monde du travail à distance : la rémotopie. Un monde de collègues que l’on découvrir en réunions zoom mais de nouvelles connexions crées dans des cafés ou des espaces de coworking.

 

Pourquoi travailler à distance ?

Un monde du travail à distance permet de grosses économies aux employeurs qui n’ont plus besoin de bureaux physiques. Cette solution est également très appréciée des travailleurs, qui peuvent passer plus de temps en famille, et surtout des aspirants digital nomades qui refusent le métro, boulot, dodo.

 

Le cyberespace

 

Le cyberespace : un monde sans limite

Vous êtes fatigué du monde actuel ? Le cyberespace vous tend les bras. Grâce aux progrès de la réalité virtuelle, nous pouvons désormais quitter le monde physique et prospérer dans un monde imaginaire et à l’image des nouveaux besoins de l’Homme post-pandémie. Nous serions alors dans un Second Life encore plus poussé où chacun trouverait un travail, prendrait des cours ou nouerait de nouvelles relations. Mais est-ce vraiment ce que l’on peut souhaiter de notre futur ?

Pourquoi privilégier le cyberespace ?

Imaginez un monde sans limite, c’est aussi pouvoir tester des innovations avant de les rendre réel. Le cyberespace peut alors être un merveilleux laboratoire d’expériences. Mais attention à ne pas nous déconnecter complètement de la réalité !

 

Un expatrié sur mars

 

L’espace, le futur au-delà de notre planète

Pourra-t-on bientôt s’expatrier sur Mars ou partir télétravailler depuis une station lunaire ? Si on pourrait penser à de la science-fiction, ces projets ne sont pas si improbables. L’exploration spatiale a fait un pas de géant ces dernières années avec l’arrivée des voyages spatiaux commerciaux. Un hôtel de luxe en orbite terrestre est même en cours de développement. L’Europe, la Chine et les Etats-Unis souhaitent construire des espaces habitables sur la Lune, tout en gardant un oeil sur la planète rouge.

Pourquoi ne pas s'expatrier sur Mars… un jour ?

Alors faut-il abandonner la planète bleue pour réussir dans le futur ? Pas forcément. L’exploration spatiale permet surtout un nombre important d’innovations technologiques et aussi de faire rêver et d’inspirer les populations terrestres.

 

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualité Business

Madrid Appercu
PORTRAIT D'ENTREPRENEUR

Eric Kayser: exporter la passion du bon pain, hors de France

Eric Kayser était il y a quelques jours de passage dans l'une des 3 boulangeries ouvertes en un peu moins d'un an à Madrid. Un premier pas dans le pays, où il entend bien développer de nouveaux locaux