TEST: inter

Création d’entreprise en Suisse : comment ça marche ?

Par Article Partenaire | Publié le 22/03/2021 à 13:08 | Mis à jour le 22/03/2021 à 19:51
création entreprise suisse

La création d’entreprise est un projet important qu’il faut planifier et préparer avec minutie. La réussite de chaque étape est primordiale pour l’avenir de l’entreprise. Du choix du statut juridique à la stratégie marketing, en passant par l’analyse du marché ou la rédaction du business plan, chaque étape doit être bien pensée avant le démarrage du projet. Voici les démarches à suivre pour réussir la création de votre entreprise en Suisse.

Création d’entreprise en Suisse : une activité en augmentation constante

création entreprise suisse

Durant l’année 2020, l’économie mondiale a subi un grand coup avec la pandémie de la covid-19. Cependant, certains pays comme la Suisse ont plutôt bien géré cette crise financière. Le registre du commerce a enregistré près de 46 842 nouvelles inscriptions de sociétés, soit une hausse de 5,3 % par rapport l’année précédente.

Un nouveau record en termes de créations d’entreprises en Suisse. Cette année, les économistes prévoient encore un rebond pour le 1er trimestre. L’économie nationale a visiblement de beaux jours devant elle.

Les différentes étapes pour à suivre pour créer son entreprise

La création d’entreprise suit un processus bien défini. Les étapes suivantes sont essentielles pour réaliser avec succès votre projet de création d’entreprise.

Rédiger le business plan

C’est l’étape la plus importante de votre projet. Elle déterminera l’issue du projet. Le projet est-il viable ? Quels sont les services que je désire offrir ? L’analyse du marché est-elle concluante ? Comment se démarquer de la concurrence ?

Ce sont quelques questions auxquelles doit répondre votre business plan. Des professionnels sont disponibles pour vous orienter et vous guider. Votre business plan prêt, vous pourrez commencer les formalités administratives pour rendre physique votre projet d’entreprise.

Déterminer le statut juridique de l’entreprise

création entreprise suisse

Pour votre projet entrepreneurial, vous aurez besoin d’accompagnement en ce qui concerne les questions juridiques et administratives. Vous pouvez faire appel à des sociétés d’accompagnement en entreprise notamment une société fiduciaire pour bénéficier de son expertise.

Le choix du statut juridique de votre entreprise dépendra de l’activité que vous comptez développer. Un juriste fiscaliste pourra vous aider à faire pour un choix optimal. On distingue quatre formes de statut juridique qui possèdent chacun des avantages et des inconvénients.

- Entreprise individuelle

Elle est composée d’une personne physique possédant une identité (nom, prénom, adresse, date de naissance) et une pièce attestant ladite identité. Aucun capital minimum n’est exigé pour ce type d’entreprise. Il est néanmoins nécessaire de s’inscrire au registre du commerce lorsque le chiffre d’affaires dépasse les CHF 100 000.

- Société en nom collectif

Elle s’inscrit dans la même dynamique que l’entreprise individuelle. Par contre, elle est composée de deux personnes physiques ou plus.

- Société à responsabilité limitée ou SARL

Elle peut être composée d’une personne physique ou d’une personne morale ou plus. Elle est mise en place au cours d’une assemblée constitutive et en présence d’un notaire. Pour créer une SARL, il faut détenir un capital minimum de CHF 20 000. L’inscription au registre du commerce est indispensable.

- Société anonyme ou SA 

Les conditions de création sont les mêmes que pour les SARL. Par contre, le capital minimum est de CHF 100’000.

À chaque type de projet correspond un statut juridique particulier. La création de personnes morales telles que les SA et SARL reste le choix premier des entrepreneurs en raison de leurs atouts.

Souscrire à une assurance

création entreprise suisse

Assurer votre entreprise permet de protéger votre commerce et vos employés. Rapprochez-vous d’une caisse AVS (Assurance Vie et Survivant) et d’une structure d’assurance pour choisir les services appropriés à votre projet de création d’entreprise.

Tenir la comptabilité

C’est une autre étape importante pour votre projet d’entreprise. Elle joue un grand rôle dans la pérennité de l’entreprise. C’est d’ailleurs une obligation légale. La comptabilité permet de suivre l’évolution de l’économie de l’entreprise, de mesurer la croissance financière, etc.

Il peut être nécessaire de recourir à des experts dès le départ pour structurer les activités, établir les budgets, suivre l’évolution des charges, etc. Selon votre chiffre d’affaires et le type de société, vous aurez à remplir des formalités comme la déclaration fiscale.

Sociétés fiduciaires : quel rôle dans la création d’entreprise ?

Dans le processus pour la création d’entreprise, il est recommandé de se faire accompagner par des structures compétentes en la matière. Les sociétés fiduciaires sont des instruments juridiques qui aident à la gestion à moyen ou long terme du patrimoine d’une personne ou d’une entreprise. Certaines jouent le rôle de banque. Elles aident à optimiser la fiscalité, protéger le patrimoine, etc.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique