Le WWF s’inquiète de l’avenir des dauphins du Mékong

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 18/05/2022 à 18:30 | Mis à jour le 18/05/2022 à 10:29
Photo : WWF
cadavre de dauphin

Le Fonds mondial pour la nature Cambodge (WWF-Cambodge) a exprimé son inquiétude quant à la capacité de reproduction des dauphins de l'Irrawaddy dans le Mékong.

 

Cette inquiétude fait suite à la découverte d'un dauphin mâle adulte mort le 13 mai. C’est le troisième dauphin à être retrouvé sans vie depuis le début de l’année 2022. On pense que le dauphin est mort deux jours avant d'être découvert.

"La mort d'un dauphin adulte en bonne santé est particulièrement triste compte tenu de la population actuellement réduite. Cela affecte directement le potentiel de reproduction des dauphins du Mékong", peut-on lire dans une déclaration conjointe du WWF et de l'administration des pêches.

 

La cause de la mort du dauphin n’est encore déterminée

Pesant 93 kilogrammes et mesurant 215 cm de long, le dauphin a été retrouvé mort et flottant à environ 36 km en aval de la partie inférieure d'Anlong Kampi, dans la province de Kratie.

Le dauphin avait une blessure à la queue et une longue égratignure sous la nageoire dorsale. Malgré l'examen, l'administration des pêches et le WWF n'ont pas été en mesure de déterminer si la mort a été causée par un filet de pêche, car aucune marque de filet maillant n'a été observée sur le cadavre.

La carcasse a été transférée au bureau du WWF dans la province de Kratie pour être examinée afin que la cause exacte de la mort puisse être déterminée.

Le dauphin Irrawaddy du Mékong est classé comme une espèce en danger critique d'extinction sur la liste rouge de l'UICN. Les études de population menées en 2020 ont estimé que seuls 89 dauphins nagent encore dans la partie cambodgienne du Mékong.

 

Lutter contre les méthodes de pêche illégales

La plupart des dauphins adultes meurent dans des filets de pêche, malgré l'interdiction par le gouvernement de l'utilisation de filets dans les sanctuaires de dauphins de rivière.

L'administration des pêches et le WWF ont décidé d'introduire des mesures supplémentaires pour renforcer la gestion des ressources halieutiques, notamment en restreignant la mise en œuvre des mesures de conservation des dauphins et en remédiant à certaines anomalies locales.

En outre, les autorités vont augmenter le nombre de patrouilles de jour et de nuit dans toute la zone du sanctuaire de dauphins afin de préserver les individus restants et de protéger les autres ressources halieutiques.

 

Chhum Chantha and Sam Sopich

Avec l’aimable autorisation de Cambodianess

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale