Les travaux de l' usine de traitement des eaux de Bakheng avancent bien

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 04/04/2022 à 09:55 | Mis à jour le 05/04/2022 à 02:08
Photo : les travaux de construction de la plus grande station de traitement de l’eau du Cambodge ©AFD
usine de traitement des eaux Bakheng

La régie des eaux de Phnom Penh (Phnom Penh Water Supply Authority - PPWSA) vient d’annoncer lors d’une visite de terrain avec des représentants du ministère de l’Industrie, des Sciences, de la Technologie et de l’Innovation, du ministère de l’Économie et des Finances, de l’Agence française de développement (AFD), de la Banque européenne d’investissement (BEI) et de l’Union européenne (UE) que les travaux de construction de la plus grande station de traitement de l’eau du Cambodge sont maintenant à 60 % de complétion.

 

Augmentation en hausse de la demande en eau à Phnom Penh

 

Depuis le début des années 2010, la régie des eaux de Phnom Penh (PPWSA) fait face à une demande en eau qui augmente rapidement, stimulée par les travaux de construction et la croissance démographique. Après avoir doublé sa capacité de production d’eau entre 2012 et 2017, PPWSA vise désormais à maintenir sa couverture de la demande en eau et à étendre sa zone de service à 100% de la ville d’ici 2025, avec le soutien conjoint de l’Agence française de développement (AFD), de la Banque européenne d’investissement (BEI) et de l’Union européenne (UE). 

 

La mise en service est prévue dans un an

 

Le projet d’approvisionnement en eau de Bakheng est le grand projet d’infrastructure défini dans le Troisième Plan directeur 2016-2030 de PPWSA. La capacité de production totale des installations sera de 390 000 m3/jour construits en 2 phases. Cette capacité supplémentaire sera suffisante pour répondre à la pénurie actuelle à Phnom Penh, qui est estimée à 200 000 m3 d’eau par jour pendant le pic de la saison sèche. Un an seulement après la cérémonie d’inauguration, présidée par le Premier Ministre Cambodgien, la phase 1 du projet a déjà atteint 60% et devrait être mise en service au premier trimestre 2023. La pleine capacité sera atteinte un an plus tard, après l’achèvement de la phase 2. 

Autrefois service public de distribution d'eau dévastée par la guerre, la PPWSA est devenue, à la suite de sa remarquable transformation, l'un des services publics de distribution d'eau les plus performants de la région et mondialement reconnus. La PPWSA continue de fournir de l'eau propre 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, à un prix raisonnable aux habitants de Phnom Penh et de Takhmao.

À ce jour, PPWSA a une capacité de production totale de 600 000 m3/jour, le réseau d'eau a été réhabilité et étendu à 3 956 km, augmentant le nombre de clients à 439 017 connexions (38 634 connexions de personnes à faible revenu) et couvrant environ 94% de Phnom Penh et de Takhmao.

 

usine de traitement des eaux Bakeng
© AFD

 

L’action de l’Agence française de developpement et de l’Union européenne

 

Le projet est financé par deux prêts d’un montant de 186,4 millions de dollars de l’Agence française de développement (AFD), un prêt de 100 millions de dollars de la Banque européenne d’investissement (BEI), une subvention de 15 millions de dollars de l’Union européenne (UE) par l’intermédiaire de la Facilité d’investissement en Asie et un investissement direct de PPWSA de 80 millions de dollars. La subvention de l’UE cible spécifiquement les communautés les plus pauvres vivant dans les zones périurbaines de Phnom Penh.

 

Lors de la visite de terrain, Yazid Bensaïd, Directeur régional de l’AFD en l’Asie du Sud-Est, a déclaré : « L’AFD se félicite des progrès rapides de la station de Bakheng. Notre partenaire de plus de 20 ans, PPWSA, démontre une fois de plus son efficacité dans la mise en œuvre de projets à grande échelle. Comme la saison sèche est déjà bien avancée et que la pression sur les ressources en eau augmente, ce progrès est source d’espoir pour les habitants de Phnom Penh! »

 

La Banque européenne d’investissement soutient activement le développement durable du Cambodge depuis 2018. À ce jour, Elle a investi 260 millions d’euros dans le pays pour améliorer l’accès à l’eau potable, les infrastructures rurales, y compris la réhabilitation des routes rurales et des systèmes d’irrigation, et améliorer la qualité de vie de millions de Cambodgiens. 

 

Ce projet permettra de remédier à la pénurie d’eau potable à Phnom Penh, en veillant à ce que les résidants disposent d’un approvisionnement en eau suffisant au cours des prochaines années, en créant des possibilités pour des milliers d’emplois et en rehaussant le niveau de vie de la population. Le programme Bakheng est un exemple concret de l’esprit de l’Équipe Europe, où nous mobilisons nos investissements communs au profit du Cambodge, faisant de Phnom Penh un meilleur endroit où vivre et investir dans un avenir proche ! » a déclaré M. Tihamer CZIKA, chargé d’affaires de la délégation de l’Union européenne au Cambodge.   

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale