Vendredi 17 septembre 2021

La vaccination des étrangers de Siem Reap bat son plein

Par Raphaël FERRY | Publié le 20/07/2021 à 19:00 | Mis à jour le 21/07/2021 à 11:22
Photo : Vaccination des étrangers de Siem Reap a commencé ce matin
des étrangers se font vacciner à Siem Reap

La vaccination des étrangers résidant à Siem Reap vient de commencer ce matin et devrait se poursuivre au moins pendant trois jours.

A 8h00 ce matin, il y a avait déjà une file d’attente d’une centaine de mètres dans l’hôpital provincial où doivent se faire vacciner les étrangers.

Impatients de recevoir leur dose, certains y étaient déjà présents à 7h00. Grand bien leur en a pris, car les autorités cambodgiennes ne prévoient que 300 vaccinations par matinée.

Ainsi cette Française, arrivée à 7h15, avait déjà reçu le numéro 75. Ceux qui ne sont arrivés qu’à 8h00 ou après devront donc revenir cette après-midi ou un jour prochain.

 

vaccination des étranger à siem reap
8h00 vue partielle de la file d'attente des étrangers venant se faire vacciner.

 

Le Colonel Tho Sina, chef de la police de l’Immigration de Siem Reap nous a déclaré « Nous vaccinons 300 personnes le matin et 200 l’après-midi. La vaccination va au moins durer trois jours. Aussi, ceux qui n’ont pu recevoir leur injection ce matin pourront revenir cette après-midi ou demain. »

 

Le vaccin utilisé est le Sinopharm et tout étranger résidant à Siem reap pourra se faire vacciner gratuitement pour peu qu’il s’inscrive sur les listes de la municipalité.

 

Quand on lui a demandé pourquoi avoir créé un centre spécialement dédié aux étrangers, le Colonel Tho nous a répondu : « C’est plus simple. Tous les étrangers connaissent cet hôpital à deux pas de pub street, alors qu’ils ne connaissent pas forcément les centres de vaccination de leur village. »

 

Pour pour être vacciné, on doit présenter son passeport et un formulaire idoine qui n’a pas été forcément remis lors de l’inscription au Sankat. Ce formulaire est disponible à la municipalité de Siem Reap.

 

formulaire vaccination

 

« Nous attendons environ 2000 personnes, la vaccination se poursuivra au-delà des trois jours si le besoin s’en faisait sentir » nous a confié le Colonel Tho.

 

Le Colonel Tho Sina (à droite) et son adjoint Khon Piseth
Le Colonel Tho Sina (à droite) et son adjoint Khon Piseth
Nous vous recommandons
raphaël ferry

Raphaël FERRY

Installé au Cambodge en 2010. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays et de sa population. Curieux de tout, aimant découvrir l’humain, ses passions, ses motivations, son art de vivre…
0 Commentaire (s) Réagir