Jeudi 21 octobre 2021
TEST: 2248

L’OMS appelle la population cambodgienne à la prudence

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 09/09/2021 à 18:30 | Mis à jour le 11/09/2021 à 13:14
Photo : La représentante de l'OMS au Cambodge, Li Ailan crédit AKP
La représentante de l'OMS au Cambodge,  Li Ailan

Le bureau de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au Cambodge a appelé la population à rester prudente bien qu'elle ait enregistré des succès dans sa campagne de vaccination.

 

 

Appel à la prudence malgré le succès de la vaccination au Cambodge


"Le Cambodge se trouve dans une nouvelle phase de la pandémie dans laquelle la diminution du nombre de cas, une couverture vaccinale élevée et un variant actif plus transmissible menacent une poussée cachée", indique un communiqué de presse de l’OMS-Cambodge.

 

Cette intervention intervient quelques jours à peine après que la société de conseils en investissements Mekong Strategic Partners ait publié un rapport consacrant Phnom Penh comme la ville la plus vaccinée du monde.

 

"Le nombre de cas et de décès signalés quotidiennement est en baisse depuis plusieurs semaines, et cette baisse a été signalée dans la plupart des provinces", indique le communiqué.

 

"Le succès des vaccins dans la prévention des cas graves pourrait signifier que la transmission continue sans être détectée", a-t-il ajouté.

 

 

La crainte de nouveaux variants

 

Ces facteurs tendent à inciter les gens à revenir aux anciennes façons d'interagir, façons par lesquelles un variant transmissible peut faire des ravages.

 

La représentante de l'OMS au Cambodge, Li Ailan, a déclaré que, « bien que les données indiquent une amélioration de la situation, le risque d'une poussée de Covid-19 est très élevé, ajoutant que, comme de nombreux pays, le Cambodge doit faire face à des variants plus transmissibles". 

 

Elle a déclaré que le variant Alpha a été détectée au début de l'année et est responsable de la majeure partie de l’épidémie. Mais récemment, le variant Delta a été trouvée chez les migrants qui rentrent par les frontières terrestres et a maintenant été détectée chez les résidents de la plupart des provinces.

 

Maintien des gestes barrières

 

La campagne d’auto-protection « 3 choses à faire, trois choses à ne pas faire » promue par le gouvernement depuis plusieurs mois ( porter un masque, se laver les mains et garder une distance de sûreté de 1,5 m, ne pas aller dans des endroits bondés, ne pas aller dans les zones fermées avec seulement la climatisation, ne pas se toucher, s’embrasser, se serrer la main) , reste donc d’actualité.

Aucune communauté n'est à l’abri  tant que toutes les communautés ne le sont pas. Chacun doit jouer son rôle de manière responsable

 

 

a déclaré Li Ailan. 

 

Ce matin le ministère de la santé a déploré 589 nouveaux cas positifs et 20 morts.

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir