Jeudi 2 décembre 2021
TEST: 2248

Le Cambodge tire les conséquences sanitaires des vacances de Pchum Ben

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 20/10/2021 à 18:45 | Mis à jour le 21/10/2021 à 10:37
Photo : Famille cambodgienne en visite à Angkor pendant Pchum Ben crédit AKP
Famille Cambodgienne en visite à Angkor Pendant Pchum Ben

Dans un discours prononcé hier le Premier ministre cambodgien Hun Sen a fait le point sur les conséquences sanitaires des jours fériés de Pchum Ben.

 

Il avait déclaré le 6 octobre, c'est à dire en plein milieu des trois jours fériés :

 

S'il y a des infections graves à la suite de la célébration, cela signifie que notre plan de réouverture du pays dans tous les secteurs ne peut pas être mis en œuvre comme prévu 

Les fêtes de Pchum ben sont traditionnellement une occasion pour les familles de se retrouver et pour certains de profiter de quelques jours de vacances dans des lieux touristiques. Elles étaient donc devenues de facto, un test grandeur nature pour le Cambodge, afin de savoir s’il est capable de gérer la pandémie et d'être prêt pour une réouverture.

 

Deux semaines après Pchoum Ben, Hun Sen fait le point 

Deux semaines s’étant écoulées depuis, il était temps de faire le point.

Hier, dans son discours il a déclaré :

 

Après Pchum Ben, nous avons constaté que le nombre de nouveaux cas de transmission n'a pas augmenté mais au contraire diminué, tandis que le nombre de décès est stable et susceptible de diminuer.

Le Premier ministre a aussi constaté que le nombre de décès est resté stable et même inférieur à celui enregistré avant les vacances. L’examen est donc réussi. "C'est une grande preuve de notre succès avant la réouverture du pays dans tous les secteurs", a-t-il déclaré.

 

Le Premier ministre attribue ce succès à la politique vaccinale

 

Hun Sen a remarqué que sur les 12 personnes décédées le 18 octobre, 8 n’étaient pas vaccinées.

 

À la lumière de tous ces éléments, nous pouvons conclure que les vaccins constituent un solide rempart pour protéger notre population, réduire la transmission et prévenir les affections mortelles.

Le chef du gouvernement cambodgien a appelé la population a continuer la vaccination ; alors que le pays a déjà vacciné 85 % de sa population totale et à rester vigilant. Depuis lundi, le Cambodge à réduit les délais de quarantaine pour les voyageurs vaccinés et a rétabli le e-visa pour les touristes.

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Actualités

ART

La galerie itinérante Tribe se pose pour 2 mois à Phnom Penh

La galerie itinérante Tribe se pose pour 2 mois à Phnom Penh. De nombreux artistes cambodgiens et internationaux y sont exposés sous une double exposition : « Evolution » and « Art with Hearth ».

Expat Mag

Lima

Juli, la "petite Rome d'Amérique"

Sur les rives du lac Titicaca, à une heure de trajet de Puno, capitale de la région, Juli doit son surnom à l’intense ferveur religieuse et à toutes les églises que l'on peut y trouver.