Dimanche 24 octobre 2021
TEST: 2248

Ouverture d’un centre d’employabilité francophone à Phnom Penh

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 25/09/2021 à 02:00 | Mis à jour le 25/09/2021 à 02:00
Photo : AKP
Ouverture un centre employabilite francophone Phnom Penh 2

L'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) a annoncé la prochaine ouverture du premier centre d'emploi francophone du Royaume. Il est le fruit d’un partenariat entre l'AUF et l'Institut de technologie du Cambodge.

 

Le rôle du centre d’employabilité francophone du Cambodge

 

D’après le communiqué de l'AUF repris par l'AKP, le centre de Phnom Penh sera établi en conformité avec les normes internationales. Il offrira un large éventail de services, notamment des conseils en matière d'information, d’orientation professionnelle, des formations supplémentaires sur les compétences générales et la certification des compétences en matière de leadership, afin de faciliter l'accès à des opportunités d'emploi dans le domaine entrepreneurial.

 

Ces services ne seront pas réservés aux membres de l'AUF mais également aux universités du pays. Le centre vise à répondre aux besoins spécifiques des différentes universités ainsi qu'à la direction des établissements d'enseignement supérieur.

Le CEF-Phnom Penh fournit plusieurs services articulés autour de 4 grands pôles : Conseil, information et tutorat emploi ; Formations complémentaires en compétences transversales ; Certifications professionnelles ; Pré incubation entrepreneuriale.

Ces services sont mis à la disposition non seulement des universités francophones membres de l’AUF au Cambodge mais aussi de l’ensemble de la communauté universitaire du pays, en réponse à un besoin réel exprimé par les divers acteurs universitaires ainsi que les plus hautes autorités universitaires et politiques lors de la consultation mondiale mise en place par l’AUF en mai dernier.

« Je trouve le Centre d’employabilité très important non seulement pour les étudiants, mais aussi pour les corps enseignants et les entreprises. C’est un lieu de rencontre entre étudiants et enseignants, entre entreprises et étudiants. Le centre est le lieu d’échange pour le travail et l’avenir des jeunes. Au nom de l’ITC, je suis content que le CEF soit installé ici pour travailler ensemble avec les étudiants des filières francophones et les élèves des classes bilingues. », a affirmé le Dr OM Romny, directeur général de l’Institut de Technologie du Cambodge.

 

Les CEF ambitionnent d’être un point de rencontre entre 6 acteurs clés qui sont à la fois les bénéficiaires des services offerts et de précieux contributeurs : l’État, les établissements d’enseignement supérieur, les employeurs, les étudiants et les entrepreneurs. Ces acteurs seront appelés à faire vivre ces espaces par la présence active ou l’expertise pour les uns et par l’appui technique, financier ou logistique pour les autres.
Une plateforme mondiale intégrée et collaborative reliera l’ensemble des 69 CEF dans le monde entre eux afin d’enrichir l’offre de formation présentielle par des formations à distance et de favoriser les partages d’évènements et de bonnes pratiques.

L’Agence Universitaire de la Francophonie en Asie Pacifique

 

L’Agence Universitaire de la Francophonie est une association mondiale d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche francophones créée il y a près de 60 ans. Elle regroupe 1007 établissements universitaires sur les cinq continents dans 119 pays. Elle est également l’opératrice pour l’enseignement supérieur et la recherche du Sommet de la Francophonie.

Installée à Hanoï, depuis 1993, la direction régionale Asie-Pacifique anime un réseau de 87 membres dans 12 pays de la région : Cambodge, Chine, Corée du Sud, Fidji, Indonésie, Japon, Laos, Mongolie, Myanmar, Thaïlande, Vanuatu et Vietnam, mais également en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française.

 

Dans cette région, l’AUF dispose de huit implantations dans quatre pays : la direction régionale Asie-Pacifique au Vietnam, trois Antennes au Cambodge, Laos et au Vanuatu, quatre Campus Numériques Francophones (CNF) au Cambodge, au Laos au Vietnam et au Vanuatu.

À cela s’ajoutent 16 Espaces Numériques Francophones partenaires (ENFp) au Vanuatu. Ses équipes, basées à Hanoï, à Hô Chi Minh-Ville, à Phnom-Penh, à Port-Vila et à Vientiane, animent un réseau de huit implantations.

 

Une mission de la Francophonie au Cambodge en octobre

 

Cette ouverture arrive peu avant une mission organisée par l’Organisation Internationale de la Francophonie qui se rendra au Vietnam du 11 au 16 octobre puis au Cambodge du 18 au 20 octobre.

Cette mission sera conduite par Mme Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie.

"Les participants auront l’occasion de prospecter ensemble des marchés, de discuter d’affaires et de réseauter avec plus de 350 opérateurs économiques locaux, dans les secteurs de l’agro-industrie, des énergies renouvelables et des biens et services numériques, au Vietnam et au Cambodge." Peut-on lire sur le site de la Francophonie

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir