TEST: 2248

Mme Maryam Salim à la tête de la Banque mondiale à Phnom Penh

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 10/08/2021 à 18:30 | Mis à jour le 11/08/2021 à 11:12
Photo : Mme Maryam Salim à la tête de la Banque mondiale à Phnom Penh Credit AKP
Mme Maryam Salim à la tête de la Banque mondiale à Phnom Penh

La Banque mondiale (BM) a nommé Mme Maryam Salim à la tête de son bureau au Cambodge. Elle succède à Mme Inguna Dobraja, qui a déménagé en Moldavie après avoir passé cinq ans à Phnom Penh. Mme Maryam Salim sera chargée de gérer un portefeuille de projets d'une valeur de 1,1 milliard de dollars.

 

Le parcours de Maryam Salim

Mme Salim est tanzanienne. Elle a plus de 20 ans d'expérience à la Banque mondiale.
 
Avant d'occuper son poste actuel, Mme Salim était directrice nationale de la BM pour l'Albanie. Au cours de sa carrière, elle a occupé divers autres postes, notamment celui de conseillère au bureau du directeur général et de première vice-présidente pour les opérations. Elle a également travaillé en tant que conseillère en opérations et gestionnaire de programme pour le financement de projets d'investissement.
 Mme Salim a rejoint la Banque en tant que jeune professionnelle en 1998 et a travaillé sur des programmes de santé et de protection sociale dans les régions Afrique, Europe, Asie centrale et Asie de l'Est et Pacifique.
 
Elle est titulaire d'un master en économie internationale et en relations internationales de la Paul H. Nitze School of Advanced Studies de l'Université Johns Hopkins et d'un JD de l'Université de Georgetown.
 

Un portefeuille de projets de 1,1 milliard d'euros pour le Cambodge

"J'ai hâte de travailler avec mes collègues cambodgiens pour aider le pays à gérer les impacts actuels de la pandémie de COVID-19, à jeter les bases d'une reprise solide et à renforcer sa résistance aux futurs chocs économiques", a-t-elle déclaré dans un communiqué de presse de la BM daté du 9 août.
 
 
Mme Salim dirigera les activités quotidiennes de la BM avec le gouvernement et les partenaires de développement, y compris un portefeuille de 1,1 milliard de dollars de projets mis en œuvre par des agences gouvernementales avec le financement et le soutien technique de la BM.
 
Les projets sont alignés sur les priorités de développement du Cambodge, avec le double objectif de la BM de réduire la pauvreté et d'accroître la prospérité partagée.
Le cadre de partenariat-pays de la Banque mondiale pour le Cambodge pour 2019-2023 met l'accent sur l'amélioration de l'efficacité du secteur public et la promotion du développement du secteur privé, l'investissement dans le capital humain en améliorant l'accès à une éducation de la petite enfance et à des services de santé de qualité, la diversification de l'agriculture et l'augmentation de sa productivité, la promotion de l'utilisation durable des ressources naturelles et le renforcement de la gouvernance, des institutions et de la participation citoyenne
 
Sources : Banque Mondiale, AKP
Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale