Vendredi 30 octobre 2020

« L’abnégation de ma cambodgienne » de Sochoeunn MEY LONG sort en BD

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 21/09/2020 à 07:31 | Mis à jour le 21/09/2020 à 08:19
119954192_2734791366758697_4067241750662046809_n-1

Lors de la parution de l'adaptation de « L’abnégation de ma cambodgienne » en bande dessinée  lepetitjournal a pu rencontrer Sochoeunn MEY LONG pour qu’il nous parle de son oeuvre.

 

«La vie est un livre qui s'écrit au fil des aventures, des rencontres humaines...de l'imaginaire nait la version bande dessinée »

 

Je me prénomme Sochoeunn MEY LONG en cambodgien, né en 79 dans un camp de transit près de la frontière thaïlandaise, à Battambang. Ma famille a fui le Cambodge pour être accueillie en tant que réfugiée politique en 1983 par la France : terre d’Asile. J’ai grandi dans la richesse de la mixité culturelle et les valeurs du rugby : sacré Champion de France seniors national 3 en 2000.

 

"Les livres sont les clés de la liberté, de l’indépendance et de l’ouverture au monde. Connaître les mots, c'est comprendre l'histoire, c'est l'accès à la connaissance et à la réflexion."

 

En 2016, mon livre « L’abnégation de ma cambodgienne » est publié par la maison d’édition Edilivre.

 

L’écriture a été un exutoire pour rendre un bel hommage au courage de ma mère! Cela m'a aussi libéré du poids douloureux de l'enfance ! Les années ont passé, le sentiment du devoir de mémoire sur mon exil était une évidence de pouvoir le transmettre à la génération future. Je me souvenais alors des discutions interminables avec ma mère sur le Cambodge...sa fuite pour survivre! Je me lance dans l’écriture en janvier 2015. Je me rappelle des nuits de joies et surtout de mélancolies lorsque je devais raconter, écrire le vécu de ma mère: son combat au quotidien pour nous élever, nous nourrir dans un nouveau monde inconnu: "hostile"!

Adaptation de ma cambodgienneC’est sans mal, que je réalise au fil de mes écrits, des relectures, des corrections, que ma mère m'avait transmis un patrimoine immatériel : l’histoire de ma terre natale… Nous sommes responsables et avons le devoir de mémoire et l'obligation pour nos enfants et les générations à venir de protéger, préserver le patrimoine maternel...

L'idée de la bande dessinée est venue avec les critiques positives des lecteurs et lectrices que le livre pouvait être adapté en film et qu'ils étaient frappés par des images percutantes toute au long de la lecture, du voyage littéraire.

En 2017, Après des échanges avec le bédéiste Clément Groussaud, auteur de Cauchemar à Tuol Sleng, il a été inspiré par le livre et mon idée de scénario.

Son talent a donné naissance à la version bande dessinée de " L'abnégation de ma cambodgienne"

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Phnom Penh : le sentiment d’insécurité se développe

Le Cambodge est un pays plutôt sûre. Pourtant , ces derniers temps, un sentiment d’insécurité plane sur la capitale sans que des données chiffrées n’aient été établies.

Communauté

Reconfinement : les expatriés peuvent-ils rentrer en France ?

Les Français de l’étranger peuvent-ils revenir en France ? Les frontières extérieures sont-elles fermées ? Les questions s’accumulent concernant les allées et venues entre l’Hexagone et l’étranger.

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.