Hausse des saisies de drogue au Cambodge en 2021

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 04/01/2022 à 02:00 | Mis à jour le 04/01/2022 à 02:00
Photo : anti-drugs departement
saisie de drogue à l'aéroport de Phnom Penh

Selon l’agence chinoise Xinhua, le nombre de personnes arrêtées au Cambodge pour implication présumée dans des drogues illicites a diminué en 2021, tandis que le nombre de drogues saisies a fortement augmenté, a indiqué dimanche le département anti-drogue du pays.

 

Les autorités ont arrêté 13 765 suspects liés à la drogue dans 6 242 cas l'année dernière, soit une baisse de 34 % et 39 % respectivement par rapport à l'année précédente, selon le rapport.

 

Au total, 8 558 personnes ont été arrêtées pour trafic, stockage ou fabrication de drogue et 5 207 ont été prises pour consommation.

 

Un total de 4 435 kilogrammes de drogue a été confisqué en 2021 alors qu’en 2020, seulement 3 251 kg avaient été saisis.

 

Ces chiffres confirment la tendance qui s’était déjà manifestée en milieu d’année.

Au mois de juin dernier, l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime a publié un rapport indiquant que le Cambodge était "de plus en plus ciblé" par les groupes criminels organisés, non seulement pour le trafic, mais aussi pour la production de méthamphétamine et d'autres drogues.

 

En mars 2020, le ministre de l’Intérieur Sar Kheng avait réclamé des poursuites contre « tous les drogués et dealers dans les affaires de consommation et de vente de stupéfiants à petite échelle ».

 

Le Cambodge ne prévoit pas de peine de mort pour les trafiquants de drogue. Toutefois, en vertu de sa législation, une personne reconnue coupable de trafic de plus de 80 grammes de drogues illicites peut être emprisonnée à vie.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale