TEST: 2248

Fin du couvre-feu à Phnom Penh

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 22/05/2021 à 09:36 | Mis à jour le 22/05/2021 à 09:45
Photo : Viktor Forgacs
viktor-forgacs- Bar de nuit ouvert. jpg

Les autorités municipales de Phnom Penh ont décidé de lever le couvre-feu, imposé de 20h à 3h. Les restaurants et les bars pourront ré-ouvrir dans la capitale du Cambodge. Certaines restrictions demeurent.

Ainsi selon une directive rendue publique hier soir, tous les marchés, restaurants, cantines, stands d'alimentation, cafés et les autres points de vente d'alimentation et de boissons peuvent aussi reprendre leurs activités et accepter les clients sur place,

L'interdiction des ventes d'alcool prend fin également.

Cependant les mesures de sécurité sanitaire telles que le port de masque, le maintien de la distance de sociales, ... doivent être strictement mises en œuvre, ainsi que la prise de la température, le QR Code, et l’ensemble de mesures connu sous le terme  « 3 choses à faire, 3 à ne pas faire ». à savoir : 

  • porter un masque, 
  • se laver les mains et
  • garder une distance de sûreté de 1,5 m, 
  • ne pas aller dans des endroits bondés, 
  • ne pas aller dans les zones fermées avec seulement la climatisation, 
  • ne pas se toucher, ne pas s’embrasser, ne pas se serrer la main, 

 

Par ailleurs, les clubs de divertissement, y compris les karaokés, les discothèques et les beer-gardens, les salons de massage, les casinos, les cinémas, les théâtres, les musées, les centres sportifs, etc... continueront à être fermés temporairement jusqu'à nouvel ordre.

A noter qu'il n'y a plus aucune zone rouge dans la capitale de Phnom Penh tandis que les zones oranges ont été réduites à seulement quelques villages dans cinq arrondissements et le reste sont des zones jaunes.

Hier le ministère de la santé a déploré 460 nouveaux cas de COVID-19 et un nouveau décès portant le nombre total de cas mortels à 165.

 

source AKP

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale