TEST: 2248

Expulsion possible des étrangers enfreignant les mesures anti COVID

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 24/02/2021 à 00:15 | Mis à jour le 23/02/2021 à 14:28
Photo : AKP - Samdech Techo Hun Sen
Hun Sen Premier ministre Cambodge

Le Cambodge engagera des poursuites judiciaires contre tout étranger, propriétaire d'entreprises et citoyen qui ne se conforme pas aux mesures du ministère de la Santé contre la pandémie de COVID-19.

C’est à la demande de Dy Vichea, president du sous-comité de recherche et de surveillance des cas suspects de COVID-19, que cette mesure a été prise.

En effet, le sous-comité rencontre depuis sa création des difficultés de fonctionnement à cause du manque de coopération certaines personnes et notament des étrangers dans les opérations de recherche, de suivi et d’informations.

Par conséquent,  le sous-comité a demandé des mesures juridiques supplémentaires contre les personnes et les entreprises qui ne coopèrent pas.

Ainsi les étrangers pourront ainsi être expulsés du pays et interdits d’y entrer.

Des mesures juridiques pourront être prises contre les Cambodgiens et les entreprises qui ne coopèrent pas à l'opération de recherche et de suivi, leurs licences seront révoquées et leurs entreprises seront fermées.

Pour l'instant, une vingtaine d'emplacements : clubs de divertissement, hôtels, appartements, écoles… qui sont liés à l'Evénement communautaire du 20 février ont été localisés et temporairement fermés.

Pour l'instant, 99 personnes ont été découvertes positives, suite à cet insident, le plus important auquel le Cambodge doit faire face.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale