TEST: 2248

Escapade matinale du lion de Phnom Penh

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 17/08/2021 à 18:30 | Mis à jour le 17/08/2021 à 06:07
Photo : inconnue twitter
escapade du lion de Phnom Penh.-2

Hier, lundi 16 août un lion a été vu déambulant en liberté dans les rues de Phnom Penh.

 

Décidément cette histoire du lion de Phnom Penh est toujours pleine d’imprévus.

 

Alertés par des voisins, voyant un lion déambulé dans le jardin d’une maison privative en plein centre de Phnom Penh, les autorités locales et les groupes de protection de la faune avaient saisi un lionceau le 27 juin. Il l’avait confié au parc zoologique de Phnom Tamao, 

 

Intervention du Premier ministre en personne

 

Mais le désarroi de son propriétaire, un riche chinois, avait suscité un élan de sympathie sur les réseaux sociaux au point que le Premier ministre était intervenu lui même pour autoriser le retour du lion à la maison.

 

"Ce soir, j'ai discuté avec le ministre de l'Agriculture et j'ai accepté d'autoriser le propriétaire à reprendre l'animal, mais il doit construire un enclos approprié pour assurer la sécurité des personnes à l'intérieur de la maison et des voisins", avait il lui même publié sur Facebook à l’époque 

 

L'échappée du lion hier 

 

Hélas le lion a été vu hier déambulant dans la rue, échappant à la vigilance de ses gardiens.

escapade du lion de Phnom Penh
inconnue twitter

 

Problème de clôture ? Selon le propriétaire, le problème est autre...

 

Contacté par le Khmer Times il a allégué que l'un de ses employés qui avait été licencié pour activité frauduleuse s'était entendu avec les travailleurs actuels et avait secrètement laissé sortir Hei Man (le lion) pour lui soutirer de l’argent. 

 

Sur les réseaux sociaux, le propriétaire présente ses excuses pour l’incident et s’engage à être plus vigilant. Il assure que le lion est inoffensif. Vidéo à l'appui.

 

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale