14 juillet à l’Ambassade de France au Cambodge

Par Raphaël FERRY | Publié le 15/07/2022 à 12:00 | Mis à jour le 15/07/2022 à 11:17
Photo : Hier, l’Ambassade de France offrait une réception à la résidence à l’occasion du 14 juillet.
14 juillet à l'ambassade

Hier l’Ambassade de France offrait une réception à la résidence à l’occasion du 14 juillet. 

 

Si quelques faibles précipitations ont eu lieu dans l’après midi, elles ont eu la politesse de s'abstenir hier soir sur l’Ambassade de France à Phnom Penh où l’Ambassadeur, SE M. Jacques Pellet avait convié des personnalités de la communauté française et des personnalités Cambodgiennes pour célébrer le 14 juillet.

 

Il renouait ainsi avec la tradition qui avait été mise à mal par les covid ces deux dernières années. Environ 250 personnes étaient présentes.

 

Dans son discours, l'Ambassadeur a évoqué les liens étroits qui unissent nos deux pays  et le rôle que la France a joué dans le redressement du Royaume. Il a salué le dynamisme de la communauté française et a rappelé les idéaux qui nourrissent nos deux pays. 

 

La démocratie libérale pluraliste et la garantie du respect des droits de l'Homme sont au cœur de nos constitutions respectives. Notre devoir commun est de les chérir, de les protéger pour le bien de nos peuples. Notre relation doit être sur ces sujets comme sur d’autres sans tabou.

Il a ensuite évoqué le conflit en Ukraine et la position du Cambodge condamnant l’agression russe.

Et de conclure : 

 

Au moment où les équilibres géopolitiques se modifient, où les impératifs de la lutte contre le dérèglement climatique se font plus pressants alors que la reprise des économies demeure suspendue à un nouveau sursaut de la pandémie, continuons d'agir ensemble comme nous le faisons, au service du multilatéralisme, de la coopération, du développement durable, de la culture et de la paix.

SE M. PRAK Sokhon, Vice Premier ministre et ministre des Affaires étrangères a ensuite pris la parole.

 

prak sokhon

 

Constatant tout d’abord que le monde de 2022 subit des bouleversements considérables qui le rendent bien différent de ce qu’il était en 2019, il a appelé des grands pays à respecter les idéaux qui avaient prévalus à la création des Nation Unis.

 

 Plus que jamais, nous avons besoin que la promesse de 1945, celle portée par l’ONU, s’accomplisse. Nous avons besoin d’un système international fondé sur des règles. Mais des règles appliquées par tous, y compris par les grandes puissances qui, parfois, s’en affranchissent. Pour un petit pays comme le Cambodge – et nous sommes la majorité sur cette planète – seul le respect par tous des règles universellement adoptées peut garantir un ordre international stable et pacifié.

 

Il a rappelé le rôle  joué par chacun de nos deux pays en 2022, la France en présidant l’Union européenne durant le premier semestre, et le Cambodge présidant l’ASEAN tout au long de l’année.

 

Et je me réjouis que, sous l’impulsion de la présidence française, l’Union européenne a mis l’accent sur une coopération accrue avec notre partie du monde basée sur le concept de l’Indo- Pacifique.

 

Il a enfin salué le rôle de la France au Cambodge : 

 

Avec les Accords de Paris de 1991, à la négociation desquels la France a apporté une contribution très positive, une période s’est ouverte au cours de laquelle la France n’a cessé jusqu’à ce jour de contribuer au redressement, puis au développement du Cambodge. Cette participation française, notamment grâce à l’Agence Française de Développement, contribue au développement durable de mon pays. Elle justifie la gratitude du Gouvernement Royal et celle des Cambodgiens.

 

La soirée s’est poursuivie dans une ambiance conviviale et chaleureuse durant laquelle Français et Cambodgiens ont célébré la fête nationale autour d’un verre de l’amitié. 

raphaël ferry

Raphaël FERRY

Installé au Cambodge en 2010. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays et de sa population. Curieux de tout, aimant découvrir l’humain, ses passions, ses motivations, son art de vivre…
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale