TEST: 2248

Le chat doré d’Asie repéré au Cambodge

Par Raphaël FERRY | Publié le 01/07/2021 à 02:00 | Mis à jour le 01/07/2021 à 02:00
Photo : Credit : ministère de l'Environnement
Chat de Termminck repéré au Ratanakiri au Cambodge 5

Des pièges à caméra ont capturé pour la première fois des images d'un chat doré d’Asie dans le Ratanakiri, une province du nord-est du Cambodge.

 

 

Les Khmers l’appellent ខ្លាលឿង, littéralement Tigre jaune. Les français, le chat doré d’Asie, ou chat de Temninck et les scientifiques, pardofelis temminckii.

Cette espèce à la magnifique robe figure sur la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature en tant qu'espèce menacée.

 

 

Le chat doré d’Asie, une espèce rare au Cambodge

 

"La présence du chat doré est rarement enregistrée car c'est une espèce rare parmi les huit espèces de tigres", a déclaré à Reuters Neth Pheaktra, porte-parole du ministère de l'Environnement.

 

Les observations du spécimen, pesant environ de 9 kg à 16 kg, à l'intérieur du parc national de Virachey, font partie d'un projet de recherche de trois mois sur la faune visant à mieux gérer le travail de conservation, a déclaré le ministère mardi sur sa page Facebook

Le Chat de Temminck a généralement une robe unie et de couleur rousse, mais de nombreuses variations existent, incluant des spécimens mélaniques, tachetés comme l'ocelot ou de couleur grise ; un marquage facial composé de bandes blanches permet de facilement le reconnaître.

Les principales menaces pesant sur ce félin sont la destruction et la perturbation de son habitat par la déforestation. De plus, il subit le contrecoup de la diminution du nombre d'ongulés en Asie du Sud-Est.

 

Chat de Termminck au zoo d'Edimbourg.
Chat de Termninck au zoo d'Edimbourg Crédit : Wikipedia

 

Le chat de Temminck, menacé aussi par les superstitions

 

D’après wikipedia, il est également menacé par le braconnage car il est d'une part utilisé par la médecine traditionnelle chinoise comme un ersatz d'os de tigre et d'autre part pour sa peau à la couleur unique très appréciée. 

En Thaïlande, il est considéré comme un animal permettant de se protéger du tigre : brûler un poil ou une peau de chat de Temminck ou manger sa chair éloignerait le prédateur redouté qu'est le tigre.

 

Bref, ce félin ne doit pas attendre beaucoup d’aide de la part des humains…

 

Espérons enfin qu’il ne tombe pas sur le muntjac géant, repéré aussi dans le Ratanakiri la semaine dernière et dont l’espèce aussi est très menacée.

Sur le même sujet
raphaël ferry

Raphaël FERRY

Installé au Cambodge en 2010. Je suis tout de suite tombé amoureux du pays et de sa population. Curieux de tout, aimant découvrir l’humain, ses passions, ses motivations, son art de vivre…
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale