Jeudi 2 décembre 2021
TEST: 2248

Le Cambodge se recueille à la mémoire du Roi-Père Norodom Sihanouk

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 16/10/2021 à 02:00 | Mis à jour le 16/10/2021 à 02:00
prince-norodom-sihanouk-giving-a-speech-at-the-opening-of-a-botteling-plant_i-G-37-3790-LIEIF00Z

Hier à Phnom Penh, des délégations de haut rang du Sénat, de l'Assemblée nationale et du gouvernement, ainsi que des ministères et des institutions, ont déposé à tour de rôle des gerbes de fleurs à la statue commémorative de feu le Roi-Père, située dans un parc public, à l'est du monument de l'Indépendance à Phnom Penh.

 

Dans un message publié sur sa page Facebook officielle, le Premier ministre a exprimé sa sincère gratitude à Sa Majesté le Roi-Père défunt, soulignant que le peuple cambodgien de tous horizons n'oubliera jamais son sacrifice royal pour l'intérêt suprême de la nation, et a souhaité que son âme repose en paix.

 

Commemoration decès de sihanouk
Som Rithy - Lanh Visal  / AKP

 

Norodom Sihanouk est décédé le 15 octobre 2012 à 01h20 (heure de Phnom Penh) à Pékin, en Chine, à l'âge de 90 ans de causes naturelles.

 

« Le 15 octobre est un jour férié au Cambodge pour commémorer le sacrifice du défunt Roi-Père pour la nation. » peut-on lire sur le communiqué de L’AKP

 

La vie de Norodom Sihanouk  fut marquée par de multiples rebondissements.

 

Norodom Sihanouk est né le 31 octobre 1922. Il était le fils unique de SAR le Prince Norodom Suramarit et de SAR la Princesse Sisowath Kossomak Nearirath Serey Vatthana.

 

Norodom Sihanouk est devenu le roi du Royaume du Cambodge en avril 1941. Il a conduit le Cambodge à l'indépendance totale vis-à-vis de la France en 1953.

 

couronnement Norodom Sihanouk

 

En 1955, il abdiqua en faveur de son père et fonda le Sangkum Reastr Niyum (SRN), un mouvement de développement du pays. Il remporta une grande victoire aux élections législatives. À cette époque, il devint Premier ministre du Cambodge, et chef de l'État cambodgien en 1960 après la mort de son père.

 

La décennie s’étendant de 1955 à 1965 est considérée par la plupart de ceux qui l'ont vécue comme un âge d’or.

 

Le 18 mars 1970, lors d'une visite officielle en URSS, il fut chassé du pouvoir par le coup d’Etat de Lon Nol. Il devint alors le président de la résistance cambodgienne (FUNK).

 

En avril 1975, il devint le chef de l'Etat du Kampuchéa démocratique (régime des Khmers rouges), mais il démissionna en 1976.

 

De la chute du Kampuchéa démocratique le 7 janvier 1979 à 1990, il resta à l'extérieur du pays et y revint en 1991. Il fut  le roi du Cambodge en 1993 jusqu'à son abdication en octobre 2004.

 

Après son abdication, il séjourna en Chine pour son traitement médical jusqu'à son décès.

 

La ferveur qui avait marqué ses funérailles a montré l’attachement que le peuple cambodgien lui vouait. Sa photo se trouve d’ailleurs toujours dans tous les commerces et les administrations du pays à coté de celle de son fils le Roi Sihamoni  et de sa femme la Reine mère.

 

Norodom Sihanouk

 

Source AKP

0 Commentaire (s) Réagir