Samedi 19 juin 2021
Cambodge
Cambodge

L’Australie offre 3,15 M US$ au Cambodge

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 12/05/2021 à 02:00 | Mis à jour le 12/05/2021 à 11:38
Une famille cambodgienne pauvre recevant de l'aide de UNPN
L'Australie a signé lundi un accord avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour apporter une contribution supplémentaire de 4 millions de dollars australiens (3,15 millions de dollars américains) afin d'atténuer les impacts du COVID-19 sur le Cambodge.
 
 
 
L'accord a pris effet immédiatement. Cette nouvelles contribution financera des travaux supplémentaires  visant à renforcer l'assistance sociale, à aider les entreprises locales à s'adapter aux difficultés liées à la pandémie, ainsi que d'autres priorités identifiées lors de consultations avec le gouvernement cambodgien et la société civile.
 
La contribution viendra compléter le Fonds de résilience Australie-PNUD, un mécanisme flexible qui a déjà fourni un soutien ciblé à la réponse socio-économique du Cambodge et à son rétablissement après la pandémie de COVID-19, a déclaré le PNUD.
 
À ce jour, le Fonds a joué un rôle important dans le déploiement du programme cambodgien de transferts monétaires d'urgence du Cambodge, qui a permis jusqu'à présent de verser 290 millions de dollars répartis entre 693 000 ménages cambodgiens les plus pauvres pendant la pandémie.
Par exemple, l'Australie et le PNUD ont soutenu ce programme essentiel du gouvernement royal du Cambodge en achetant 1 700 tablettes informatiques.
 
Ensemble, nous avons réussi à réagir rapidement à cette crise, en apportant un soutien à l'augmentation rapide de l'aide sociale à ceux qui en ont le plus besoin, et en protégeant également le commerce et les moyens de subsistance
 
a déclaré Nick Beresford, représentant résident du PNUD au Cambodge.
 
Pablo Kang, ambassadeur d'Australie au Cambodge, a déclaré que le COVID-19 pose des défis urgents pour l'économie du Cambodge et les moyens de subsistance de sa population.
En collaboration avec le PNUD, nous augmentons également le financement pour soutenir le travail nécessaire maintenant afin de positionner le Cambodge pour une reprise économique rapide et inclusive après la pandémie
a-t-il déclaré.
 
Le fonds de résilience a facilité la poursuite des échanges transfrontaliers en toute sécurité grâce à la fourniture d'équipements de protection et de matériel sanitaire essentiels au département général des douanes du Cambodge, a indiqué le PNUD.
 
Il a ajouté que le fonds a également aidé les petites entreprises à se connecter aux plateformes de commerce électronique en ligne pour continuer à fonctionner pendant le confinement et participer à l'économie numérique.
 Nick Beresford, représentant résident du PNUD au Cambodge et Pablo Kang, ambassadeur d'Australie au Cambodge .jpg
Nick Beresford, représentant résident du PNUD au Cambodge et Pablo Kang, ambassadeur d'Australie au Cambodge 
​​​​​

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire au Cambodge ?

LITTERATURE

Mourir à Angkor, le premier roman de Gérard Thévenet

Gérard Thévenet est un personnage truculent. Fort de sa longue expérience du Cambodge, il a toujours une anecdote savoureuse à distiller. Il vient de publier son premier roman : Mourir à Angkor.