ANGKOR bientôt gratuit pour les expats

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 06/08/2022 à 01:00 | Mis à jour le 06/08/2022 à 01:00
Photo : Anne Nicole
anne-nicole-angkor wat

Le Premier ministre a annoncé que les étrangers vivant au Cambodge depuis 2 ans ou plus pourront bientôt visiter gratuitement Angkor et son parc archéologique.

 

Le Premier ministre du Cambodge a annoncé lors de la cérémonie d'annonce de la composition et du mécanisme de mise en œuvre de la Commission de gestion et de développement du tourisme Siem Reap-Angkor que les étrangers vivant au Cambodge depuis 2 ans ou plus pourront bientôt visiter gratuitement Angkor et son parc archéologique.

 

Jusqu’à présent, si l’accès aux temples était gratuit pour tous les Cambodgiens; il fallait que les étrangers s’acquittent d’un droit pour les visiter. Le montant était de 37 dollars pour une journée, 62 dollars pour trois jours et 72 dollars pour sept jours. 

Très peu parmi les expatriés siemreapois s'acquittaient de ces forfaits car ils les jugeaient trop chers. En effet, rares sont les couples qui pouvaient dépenser 72 dollars pour passer une journée dans les temples. Les autres offres ne correspondaient pas non plus à leur besoin tout simplement par manque de temps. Ceux qui travaillent n’ont pas trois jours de libre dans une semaine.

 

L’autorité Apsara l’avait compris et en 2020, avait créé un pass de six mois pour 200$. Et fin décembre 2021, alors que le tourisme international était au point mort, elle avait créé une offre promotionnelle , qui a été reconduite depuis, visant à quasiment doubler la durée du pass pour un même prix (1 jour payé, un offert ect…)

 

Les expats enchantés de cette décision. 

Il faut dire qu’ils se sentaient discriminés depuis quelques années. En effet, ce n’était pas seulement l’accès aux temples qui leur était interdit sans pass, mais tout le parc archéologique. Et s’il pouvait comprendre que la visite d’Angkor pouvait être payante, il ne comprenait pas qu’on leur refuse l’accès aux routes qui passent devant.

 

C’est un peu comme si l’on interdisait d’entrée à Paris à tous les étrangers qui n’ont pas acheté leur billet pour monter sur la tour Eiffel.  

 

nous confiait une expat installée à Siem Reap.

 

Grâce à la mesure annoncé par Hun Sen, ils vont de nouveau pouvoir, visiter les temples bien sûr; mais aussi  se balader en vélo à l’ombre de la forêt d’Angkor, aller déjeuner à Sra Srang , déguster le soir un Banh Chaev face à Angkor... ou tout simplement se rendre à Preah Dak sans faire de détours inutiles.

 

La mise en place demande un peu de délais

La nouvelle a surpris tout le monde. Il faudra donc un peu de temps pour que les modalités pratiques soient définies

Selon le Khmer Times, Top Sopheak, porte-parole du ministère du Tourisme, a déclaré hier que, bien qu'il s'agisse de la politique du gouvernement, le plan d'entrée gratuite n'a pas encore été mis en œuvre car les fonctionnaires sont en train de finaliser les détails.

 

Je pense que la décision du gouvernement d'autoriser les résidents étrangers à visiter gratuitement la région d'Angkor Wat sera mise en œuvre dans un avenir proche (…)Nous sommes en train de discuter de la manière de la mettre en œuvre.

 

Le conseil du Petit journal

 

Certes, on peut visiter les temples le nez en l’air, errer parmi les ruines et méditer sur la vanité de toute entreprise humaine… mais quiconque veut en savoir un peu plus sur leur édification, leur fonctionnement, les cultes qui y étaient rendus et les raisons de leur abandons se doit de prendre un guide. Il y a de très bons guides francophones. Une journée vous coûtera environ 40 $. C'est-à-dire le prix de l'entrée que vous allez économiser.

Et vous donnerez ainsi du travail à des gens passionnés par leur métier et le pays.

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale