Vendredi 3 décembre 2021
TEST: 2248

61 chiens sauvés de l’abattoir à Siem Reap

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 26/02/2021 à 00:15 | Mis à jour le 25/02/2021 à 03:38
Photo : Quatre Pattes
Viande Chien Siem Reap Cambodge

Ce 21 février, à Siem Reap 61 chiens ont été sauvé par les autorités locales et remis à des associations de sauvegarde des animaux.

Les jeunes chiens, beaucoup ne sont encore que des chiots, étaient en route vers un abattoir à Kampong Cham lorsque des policiers les ont découverts dans un minibus, entassés dans six petites cages. Le chauffeur du bus a immédiatement été arrêté. Bien que le commerce de la viande de chien soit interdit depuis juillet 2020 à Siem Reap, il s’agissait là de la toute première confiscation de chiens destinés à être abattus, réalisée au Cambodge.

Viande Chien Siem Reap Cambodge
Quatre Pattes


Tous les chiens ont été libérés de leurs cages exiguës et temporairement relâchés dans un petit enclos provisoire en collaboration avec les organisations locales « Paw Patrol Cambodia » et « Animal Rescue Cambdia ».  Une équipe de vétérinaires et les autorités locales sont actuellement sur place pour vacciner les chiens et soigner leurs blessures.


« Beaucoup sont encore des chiots. Ils souffrent d’épuisement dû à la chaleur et sont gravement déshydratés. On ignore combien de temps les chiens ont dû supporter ce martyr dans la camionnette. Ils étaient extrêmement affamés, ce qui laisse supposer qu’ils n’ont rien mangé pendant plusieurs jours. Nous préparons actuellement un enclos extérieur où ils seront hébergés et soignés en toute sécurité jusqu’à ce que nous leur trouvions un nouveau foyer." 

déclare le Dr Katherine Polak, vétérinaire et responsable de l’Aide aux animaux errants de QUATRE PATTES en Asie du Sud-Est.
 

Un traffic encore vivace

Siem Reap est la première province du Cambodge à avoir interdit l’abattage et le commerce de chiens pour leur viande en juillet 2020. Pourtant, selon QUATRE PATTES, elle est toujours considérée comme centre névralgique pour le commerce de viande de chien à l’échelle nationale.


Selon QUATRE PATTES : des recherches montrent que des minibus transportent chaque mois environ 3 750 chiens vivants, entassés dans de petites cages, de Siem Reap vers les grands abattoirs de Kampong Cham, Kampong Thom et Skun. Les chiens y sont noyés, poignardés ou pendus, ensuite rasés, éviscérés et vendus par des grossistes à la centaine de restaurants de viande canine répertoriés dans la capitale Phnom Penh.

QUATRE PATTES estime à trois millions le nombre de chiens tués pour leur viande chaque année au Cambodge.
 

Viande Chien Siem Reap Cambodge
Quatre Pattes

 

0 Commentaire (s) Réagir