15 nouvelles espèces découvertes au Cambodge

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 28/01/2022 à 02:00 | Mis à jour le 28/01/2022 à 02:00
Photo : karl Anderson
Jungle

Le WWF vient de publier un rapport de 24 pages, téléchargeable ici, qui dresse l’inventaire des 224 nouvelles espèces d’animaux et de végétaux découvertes dans la Grande région du Mekong qui comprend le Vietnam, le Cambodge, le Laos, la Thaïlande et le Myanmar.

 

 

Parmi ces nouvelles espèces on trouve, 1 mammifère, 35 reptiles, 17 amphibiens,16 poissons et 155 plantes dont 15 sont présentes aux Cambodge (10 y sont endémiques )

Parmi les espèces stars trouvées au Cambodge, figurent une plante, un batracien et un gecko.

 

 

Une nouvelle plante découverte dans les Cardamomes

 

Découverte dans les montagnes centrales de Cardamomes dans la province de Koh Kong, Cambodge, Sonerila cardamomensis est une nouvelle espèce de la famille des plantes Melastomataceae.

 

plante découverte dans les cardomomes
Seong-Hyun Cho WWF

22 espèces de ce genre sont actuellement documentées dans la région du Grand Mékong. C’est la quatrième espèce de ce genre à être décrite au Cambodge.

Cette espèce pousse sur des grès rocheux dans les forêts à feuilles persistantes. Elle est endémique au Cambodge, et peut-être de la zone protégée des Cardamomes, n'ayant été trouvée nulle part ailleurs à ce jour. Deux grandes populations ont été découvertes dans la zone protégée, chacune comptant plus de 1 000 plantes.

L'espèce a été provisoirement classée comme "Données insuffisantes" selon les critères de la liste rouge de l'UICN ce qui signifie que les données disponibles sont insuffisantes pour déterminer son état de conservation 

 

Une grenouille des feuilles dans les Cardamomes

 

En 2010, deux grenouilles foliaires femelles adultes ont été recueillies dans les montagnes des Cardamomes. Ce n'est que récemment que des tests ADN ont révélé qu'il s'agissait d'une nouvelle espèce, surnommée la grenouille des feuilles des Cardamomes.

 

grenouilles des feuilles
Thy Neang WWF

Les grenouilles des feuilles sont souvent difficiles à identifier au niveau de l'espèce, car beaucoup d'entre elles se ressemblent.

La grenouille des feuilles des cardamomes a une aire de répartition très étroite, restreinte à un emplacement incroyablement spécifique, et elle est la première espèce de ce genre à être nommée dans les Cardamomes et seulement la troisième au Cambodge.

 

"Il s'agit d'une découverte d'espèce très énigmatique", a déclaré Bryan Stuart du Musée des sciences naturelles de Caroline du Nord. "Les espèces de ce genre se trouvent dans les cours d'eau forestiers montagneux dans toute l'Asie du Sud-Est continentale, mais curieusement, elles étaient complètement inconnues dans les Cardamomes.

En 2002, un seul spécimen en métamorphose entre les phases têtard et adulte avait été signalé dans cette région, mais en l'absence d'adulte ou de donnée de séquences d'ADN, son identité est restée indéterminée."

 

"Puis en 2010, l'herpétologue cambodgien Thy Neang a trouvé deux Leptobrachellas femelles adultes lors d'une nuit très froide de décembre dans le Phnom Samkos Wildlife Sanctuary. Cette découverte était remarquable, car il s'agissait des premiers spécimens adultes jamais trouvés dans les Cardamomes mais aussi parce que les deux étaient des femelles et trouvées loin des cours d’eau. Or Typiquement, les Leptobrachella se trouvent près des cours d'eau, et les mâles sont beaucoup plus nombreux que les femelles.

 

En dix ans, aucun autre individu n’a été trouvé. J'espère qu'un jour, nous trouverons les mâles de l’espèce et que nous pourrons en apprendre plus sur son histoire naturelle et sa distribution."

 

Malheureusement, la faune des montagnes Cardamomes est de plus en plus menacée par l'empiètement humain. Des efforts supplémentaires sont nécessaires pour protéger cette espèce et d'autres espèces clés de la région. 

 

Un gecko aux doigts recourbés

 

Une nouvelle espèce de gecko aux doigts recourbés a été découverte dans la montagne rocheuse isolée de Phnom Chi, à Prey Lang.

 

gecko orteil courbe
Thy Neang WWF

 

Les chercheurs qui l’ont découverte ont été agréablement surpris, non seulement parce qu'ils ne s'attendaient pas à trouver une nouvelle espèce à cet endroit, mais aussi parce que ce gecko aux doigts recourbés est le seul représentant connu des Cyrtodactylus. irregularis connu pour être présent à l'ouest du Mékong.

 

Ce gecko à taches jaunes a un corps et un museau allongés par rapport aux autres espèces de son groupe.

La forêt de Prey Lang, au Cambodge, est l'une des plus grande forêt de plaine de l'Asie du Sud-Est continentale. Haut lieu de la biodiversité, elle abrite  plus de 55 espèces sauvages menacées.

 

Cependant, l'exploitation illégale des forêts, les mines d’or, et la déforestation galopante menacent la survie de la faune locale. Un autre lézard, Sphenomorphus preylangensis, a également été récemment décrit par des chercheurs de cette région, soulignant encore plus l'importance de la conservation de cet habitat.

En raison de sa petite zone d'occupation, des menaces qui pèsent sur ses habitats et de sa rareté, les scientifiques appellent à une évaluation urgente de l'espèce.

 

 

La star de ces 224 nouvelles espèces décrites est un petit Singe Langur Popa appelé aussi Singe fantôme découvert au Myanmar et dont la population totale n’excédrait pas 250 individus ce qui le place d’emblée dans la liste rouge des espèces en danger d’extinction.

Singe fantome.
WWF

 

"Ces espèces sont des produits extraordinaires et magnifiques de millions d'années d'évolution, mais elles sont gravement menacées, de nombreuses espèces disparaissant avant même d'avoir été décrites", a déclaré K. Yoganand, responsable régional du WWF-Grand Mékong pour la faune sauvage et la criminalité liée à la faune sauvage.

 

La région abrite certaines des espèces les plus menacées au monde, exposées à la destruction de leur habitat, aux maladies liées aux activités humaines et au commerce illégal d'espèces sauvages.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'édition Cambodge.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale