TEST: 2248

Le dernier des dauphins des 4000 îles

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 10/02/2022 à 18:31 | Mis à jour le 10/02/2022 à 13:30
Photo : AKP
dauphin de l'irrawady cambodge

Il ne reste plus qu’un seul dauphin dans la région d’Anlung Chheuteal, les 4000 îles à la frontière du Laos et du Cambodge. Les barrages du Mékong sont mis en cause dans cette disparition.

 

Les dauphins du Mékong

Le Mékong, 6ème plus grand fleuve d’Asie, abrite de nombreuses espèces aquatiques. C’est le cas des dauphins de l’Irrawady, une espèce ressemblant au Beluga. Ils sont présents dans le Mékong, entre les provinces de Kartie et de Stung Treng et à la frontière du Laos. Ils figurent sur la liste rouge des espèces en danger par l’Union Internationale de la Conservation de la Nature.

Selon M. Phay Somany, l’actuel directeur adjoint du département de la conservation et de l’administration des pêches, leur population s’établissait à 25 individus en 1990, 6 en 2012, 3 en 2019 dans la zone d’Anlung Chheuteal. Il n’en reste désormais qu’un seul.

 

Les causes de la disparition

M Ouk Vibol, directeur du département mentionné ci-dessus, a démontré que la construction d’un barrage dans le cours supérieur du fleuve, entraînait la baisse du niveau des eaux, et l’affaiblissement des courants, menaçant donc la vie des poissons et des dauphins. Etonnement, le COVID-19 a lui aussi impacté la vie des dauphins de l’Irrawady. L’augmentation du nombre de pêches a considérablement réduit le nombre de poissons et donc impacter la subsistance des dauphins.

 

Des inquiétudes sur la survie du dauphin

Le département de la conservation et de l’administration de la pêche a de fortes inquiétudes concernant la survie future du dernier dauphin du Mékong, malgré leurs investissements pour le sauver avec l’aide des autorités laotiennes. Le chef du village de Borey O’ Svay Senchey a déclaré que le dauphin s’amincissait de jour en jours.

C’est au total près de 89 dauphins de l’Irrawady qui sont menacés d’extinction dans le Mékong Cambodgien, entre Kratie et Stung Treng, dont 6 bébés et 7 récemment décédés pour des causes diverses.

L’administration de la pêche, avec la coopération de la WWF-Cambodge, a ainsi décider de l’éréction d’une statue de dauphin sur la rive du Mékong à Anlung Chheuteal pour dès à présent commémorer leurs mémoires.

 

source : AKP

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale