TEST: 2248

Restauration des statues de Bouddha d’Angkor Wat

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 10/02/2022 à 18:30 | Mis à jour le 11/02/2022 à 16:57
Photo : AKP
restauration bouddha tour bakan

L'autorité Apsara en charge de la préservation des temples d’Angkor a entrepris de restaurer trois statues de Bouddha de la tour centrale d’Angkor Wat.

 

Petite histoire de la tour centrale d’Angkor Wat.

 

Angkor Wat est le plus grand monument religieux du monde. Il s’étend sur 162 hectares. Il fut construit au XII siècle par le roi khmer Suryavarman II (à Paris, pratiquement à la même époque, commençait la construction de Notre Dame) et a été consacré au dieu Hindou Vishnou.

Sa tour centrale appelé aussi tour Bakan culmine à 65 m au dessus de la plaine. À l’époque de sa construction, les quatre portes menant à l’intérieur étaient ouvertes sur les quatre points cardinaux.

 

Brice Vincent, directeur de l’EFEO, nous confie :

 

Ce n’est qu’au XVIe siècle, lors de la conversion du temple au culte bouddhiste que ces portes furent fermées et que des statues de Bouddha furent érigées sur chacune d’elle. Tout en gardant les linteaux vishnouites d’ailleurs.

 

 

 

Ce sont les Français qui eurent l’idée d’ouvrir une de ces portes (la porte sud) pour aller voir ce qu’elle renfermait. Dans les années trente les fouilles entreprises permirent d’y découvrir le puit de fondation du temple.

 

La restauration actuelle des statues de Bouddha

 

Soy Sophearin, agent technique du département de la conservation des monuments et de l'archéologie préventive de l'Autorité Apsara, a déclaré à nos confrères de Cambodianess que la restauration actuelle a commencé début février et devrait être achevée dans les cinq mois.

 

 

Les statues de Bouddha de la tour Bakan avaient été endommagées par des facteurs naturels et par l'urine des chauves-souris, source d'humidité et de salinité.

 

 

Un nouveau filet va d'ailleurs être posé pour en interdire l’accès aux chauves-souris. Brice Vincent nous confie- et ce n’est pas forcément écrit dans les guides - que quand il s’est agi de mener les fouilles, les archéologues de l’époque ont retiré trois mètres de guano.

 

AKP
AKP

 

Une autre équipe restaure actuellement l'angle sud-ouest du troisième niveau du temple depuis novembre. Ses travaux devraient s'achever en mars-avril.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale