Samedi 16 octobre 2021
TEST: 3715

L'Université de Malaga, vitrine du bien-être et développement durable

Par Teresa Navarro | Publié le 05/11/2020 à 22:51 | Mis à jour le 27/04/2021 à 20:48
Photo : Noelia Hidalgo Triana, UMA
université malaga UMA

La ville de Malaga, au travers de la UMA, son université, a parié sur le développement du projet Smart-Tree, un projet pilote, en cours de développement, qui s’appuie sur le potentiel des technologies de l'information et de la communication de l'IdO (Internet des objets) et du Smart-Campus, dans le but de contrôler sa gestion de manière à la fois efficace et écologique.

Nous avons interrogé Noelia Hidalgo Triana, une des chercheuses-responsables de ce projet Smart-Tree, diplômée en sciences de l'environnement, docteur-professeure à l'UMA dans le Département de Botanique et de Physiologie Végétale.

LePetitJournal.com: l’écologie est-elle compatible avec le bâtiment? 

Noelia Hidalgo Triana: Des mots comme éco-efficacité, (“Nearly Zero Energy Buildings"), durabilité, confort vert, esthétique environnementale, nature, économie circulaire, éco-efficacité sont de nouveaux termes qui ne sont pas seulement en vogue mais représentent une innovation dans le domaine de l’écologie et qui ont une influence certaine sur le bien-être humain dans les villes.

Comment atténuer l'effet du changement climatique sur les villes ? L'Université de Malaga est elle active sur ce sujet ? 

À l'heure actuelle, le changement climatique menace notre environnement urbain. Consciente de cela, l'Université de Malaga travaille à la création d'un campus plus durable, plus sain et plus technologique.

Un projet est en cours de développement dans le cadre de l’Action pour le climat (le SAO 13) appelé "SMART-TREE". Ce projet vise à créer un espace de "co-travail", sympathique et convivial, qui offre un microclimat, un confort environnemental et sensoriel et un accès technologique aux énergies renouvelables et à l'information.

Il est possible de recréer une atmosphère "verte" dans un environnement purement urbain... Quels en seraient les avantages pour les citoyens ?

Dans le cadre de ce projet, un espace "vert" a été créé dans l’enceinte de l’université, fondamentalement basé sur les plantes, car les multiples avantages que les espaces verts apportent aux citoyens ne sont plus à démontrer. Citons par exemple la réduction de la pollution sonore, l’augmentation de l'évapotranspiration, les effets d'écran, la création d'un microclimat propre, l’augmentation de la biodiversité de la zone et l’augmentation de la qualité perceptive et sensorielle (qualité paysagère, environnementale, esthétique et aromatique). 

UMA Smart-Tree

Grace à ce projet, la communauté universitaire et la ville de Malaga disposeront d'un nouvel espace dans lequel elles pourront travailler confortablement. L'utilisateur pourra connaître à tout moment les niveaux d'humidité, de température ou de CO2 présents dans l'espace grâce au système installé.  

Qui sont les responsables de ce projet "vert" innovant et attrayant ?

Le développement du projet est mené par un groupe interdisciplinaire de professeurs issus des domaines de l'architecture, de l'ingénierie des communications, du design industriel et de la botanique, ainsi que par un groupe d’étudiants (afin d’enrichir leurs travaux de fin de licence et de fin de master) dans l'environnement du Campus Teatinos de l'UMA. 

Le projet Smart-Tree peut-il être considéré comme éco-efficace et durable ?

La structure du Smart-Tree, son mobilier, proviennent de la réutilisation de matériaux du campus, ce que l’on appelle dans le jargon international “l’économie circulaire”. À cette fin, un catalogage des matériaux non utilisés disponibles à l'UMA a été créée, qui pourront être réutilisés, ce qui permettra non seulement d'augmenter le cycle de vie des produits et de réduire l'utilisation de nouvelles ressources mais aussi d’atteindre l'éco-efficacité avec ce prototype nZEB ("Nearly Zero Energy Buildings"). 

Et bien sur, l’espace Smart-tree est équipé de panneaux photovoltaïques qui éclairent la structure de façon efficace tout en contrôlant sa consommation.

Quelles plantes ont été utilisées pour créer cet environnement "vert" ?

Afin de créer l'espace et donc de le doter de plantes qui génèrent un microclimat environnemental et sensoriel de haut niveau nous avons élaboré un système basé sur l'utilisation de la flore autochtone de l Andalousie en tenant compte des besoins en eau, des besoins d'entretien, de la fonctionnalité, des périodes de floraison et de la capacité à fixer le carbone. En tenant compte de tout cela, et grâce à l'utilisation de systèmes d'information géographique (SIG), la zone environnementale la plus optimale a été imaginée.

UMA-Smart-Tree

L'espace "Smart-Tree" de la Faculté des Sciences de l'UMA est construit selon les principes de durabilité. Avec la création de tels espaces dans les universités comme dans les zones urbaines, la nature retrouvera la place qu'elle mérite et il ne fait aucun doute que les conditions de vie seront améliorées de manière durable.

Auriez-vous des exemples qui appuient cet investissement de l’université de Málaga et votre démarche?

Ces dernières années, les centres industriels à l'étranger ont eut à cœur d’améliorer la santé et le bien-être de leurs employés. La "Silicon Valley", par exemple, remodèle depuis quelques années ses bâtiments, imaginant des terrasses aux caractéristiques innovantes, d'autres lieux s’adaptent pour offrir un lieu de travail à l’air libre, c’est le cas du Beach District à Los Angeles. 

Des centres en Europe sont également à l'avant-garde, et plus précisément en Espagne : le "Pationo" au cœur de Malasaña (Madrid), Selgas-Cano à Madrid  mais aussi le 92 Av. des Champs-Elysées, au coeur de Paris, ou encore la nouvelle Ecole Polytechnique de l'Université Paris-Saclay ; LL Bean au coeur de Londres, le projet Park Hack à Londres, El HUb Hoy An au Vietnam ou l'INbox Coworking en Argentine.  

 

teresa navarro

Teresa Navarro

Co-éditrice LePetitJournal.com/Andalousie. Professeure Titulaire de l’Université de Málaga, éditrice et co-éditrice de livres et revues scientifiques internationales depuis 1992 
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

EXPO

Exposition Morozov : voyager à travers l’art

Jusqu’au 22 février 2022, la Fondation Louis Vuitton propose l’exposition Morozov. Cette collection russe de renom international dévoile les oeuvres des plus grands artistes d’art moderne