TEST: 3715

Le respirateur «Andalucía Respira» passe à l’étape fabrication

Par Teresa Navarro | Publié le 11/04/2020 à 00:04 | Mis à jour le 11/04/2020 à 01:03
Photo : Le respirateur 'Andalucía Respira', créé par des chercheurs andalous
CONSEJERÍA SALUD FAMILIAS COVID-19 RESPIRADOR ANDALUCÍA RESPIRA UNIVERSIDAD MÁLAGA UMA JUnta Andalucia

Conçu à l’Université de Malaga (UMA) et appuyé par le ministère de la Santé de la Région Andalousie, le respirateur «Andalucía Respira» vient de recevoir l’autorisation de l'Agence Espagnole des Médicaments ce qui ouvre la voie à son processus de fabrication industrielle.

Un processus de fabrication de 50 unités par semaine

Le ministère de la Santé de la Région Andalousie (Junta de Andalucia) a reçu l'autorisation de l'Agence espagnole des médicaments et des produits de santé (AEMPS) pour le respirateur 'Andalucía Respira', après avoir passé les tests nécessaires à son approbation et peut donc maintenant passer au stade de fabrication.

“L'Andalousie va commencer dés aujourd'hui à fabriquer ses propres respirateurs”

On estime qu'environ 50 respirateurs par semaine seront fabriqués, un processus auquel participeraient des entreprises de Séville, Jaén et Cadix, ainsi bien sur que de Malaga, la ville d'où l'idée est née,, un point positif pour l'économie en cette période de crise, en fournissant des emplois aux entreprises technologiques. 

"L'Andalousie va commencer dés aujourd'hui à fabriquer ses propres respirateurs." Ces mots ont été prononcés hier, mercredi 8 avril, vers trois heures de l'après-midi, par Elías Bendodo, Conseiller de la présidence de la Région Andalousiel. 

Dernière approbation, celle du ministère de la Santé (AEMPS)

Jusqu’à ce jeudi, le ministère de la Santé espagnol émettait quelques conditions à l’approbation notamment concernant le protocole de recherche présenté sur la base d'un modèle qui avait subi des modifications et que, par conséquent, il fallait modifier.

"Nous n’avons pas une minute à perdre" 

Dés l’approbation ce jeudi, le porte-parole du gouvernement andalou, dont l'exécutif assure la fabrication, a souligné qu’il n’y avait "pas une minute à perdre" pour la mise en place de la fabrication de ce respirateur par les entreprises contactées dont Dekra.

 

Universidad de Malaga UMA Malaga Respira Andalucia Respira COVID-19

 

Une équipe de chercheurs et professionnels de plusieurs disciplines 

Ce respirateur prototype a été conçu par une équipe de professionnels de différents secteurs, tous animés par le désir d'améliorer la situation de patients atteints du COVID-19 et de collaborer avec des professionnels de la santé. 

Participent à ce projet Ignacio Díaz de Tuesta, chirurgien cardiovasculaire, et Miguel Ángel Prieto, urgentiste, tous deux de l'hôpital universitaire régional de Malaga, José Luis Guerrero Orriach, anesthésiste à l'hôpital universitaire Virgen de la Victoria de Malaga. Cette équipe médicale a reçu les conseils de Gonzalo Varela Simó, chirurgien thoracique et conseiller scientifique à l'hôpital universitaire de Salamanque ainsi que, pour la partie ingénierie appliquée à la santé,  Víctor F. Muñoz et Carlos Pérez del Pulgar, professeurs d'ingénierie de l'Université de Malaga et responsables de la programmation de l'automatisation. Citons également la professeure de l’Université de Malaga (UMA) María Victoria de la Torre, l’urgentiste de l'hôpital régional de Malaga Emilio Curiel et le vétérinaire de cette institution, Ricardo González-Carrascosa.

Plusieurs entreprises, en solidarité, ont participé en mettant à disposition du matériel, parmi lesquels Veolia, CATS et Dekra.

Participent également au développement de ce prototype le directeur scientifique de l'IBIMA, Francisco J. Tinahones, ainsi que Isabel Guerrero et María Mengual, de l'Unité Innovation de cet institut de recherche de Malaga, Juan Aranda, son directeur général, Gloria Luque, membre de la plate-forme d'essais cliniques SCReN, et le responsable IBIMA, José Miguel Guzmán.

Si ce projet voit enfin le jour, ce sera une grande avancée pour lutter contre la pandémie en Andalousie et une belle récompense pour l’ensemble des chercheurs et professeurs de l’Université de Malaga.

 

Sur le même sujet
teresa navarro

Teresa Navarro

Co-éditrice LePetitJournal.com/Andalousie. Professeure Titulaire de l’Université de Málaga, éditrice et co-éditrice de livres et revues scientifiques internationales depuis 1992 
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Andalousie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bernard Frontero

Rédacteur en chef de l'éditon Andalousie.

À lire sur votre édition locale