À Londres, les cyclistes bientôt soumis à des règles plus strictes ?

Par Colin Porhel | Publié le 30/08/2022 à 19:50 | Mis à jour le 30/08/2022 à 19:50
Photo : Tomi Vadasz - Unsplash
Les cyclistes pourraient être soumis à des règles plus strictes

Le ministre des Transports, Grant Shapps, souhaite notamment mettre en place des limitations de vitesse de 20 mph pour les vélos, et réfléchit à un système de reconnaissance des cyclistes, qui pourrait passer par l'introduction de plaques d’immatriculation.

 

Trop dangereux, les cyclistes ? C’est en tout cas l’avis donné, en substance, par Grant Shapps au Daily Mail. Le ministre des Transports, Dans l’objectif de rendre les routes plus sûres, le ministre des Transports a affirmé qu’une révision du code de la route était nécessaire pour les vélos. Actuellement, seules les voitures et autres bus sont soumis aux limitations de vitesse dans les rues de la capitale.

 

« Les cyclistes n'enfreignent pas la loi lorsqu'ils roulent à vive allure, et cela ne peut pas être juste, donc je propose absolument d'étendre les limitations de vitesse aux cyclistes. C'est pourquoi je propose d'étendre les limitations de vitesse aux cyclistes. En particulier lorsque des limitations de 20 mph sont imposées sur les routes, les cyclistes peuvent facilement les dépasser ; je veux donc que les limitations de vitesse s'appliquent aussi à ces derniers », a-t-il déclaré au journal. Pour faciliter la reconnaissance des cyclistes coupables d’avoir grillé un feu rouge, des plaques d’immatriculation et une assurance pourraient donc être nécessaires pour faire du vélo.

 

Le vélo, moyen de transport privilégié des Londoniens

Outre une modification du code de la route, Grant Shapps est également favorable à une révision de la loi, pour que celle-ci punisse de la même façon les conducteurs que les cyclistes en cas d’accident entraînant la mort d’un piéton. Des déclarations qui interviennent alors que les Britanniques utilisent de plus en plus leur vélo pour leurs trajets quotidiens. Au cours des cinq derniers mois, les autorités ont dénombré 47% de cyclistes en plus sur les routes.

 

Une tendance qui concerne également la capitale britannique. Face au succès rencontré par Santander Cycles, TfL proposera ainsi, dès le mois prochain, un nouveau service de vélos électriques destiné aux Londoniens. En juillet, le programme a enregistré le mois le plus chargé de son histoire, avec plus de 1,3 million de locations. Les nouveaux vélos électriques seront distribués dans des lieux clés du centre de Londres et pourront être connectés aux 800 stations d'accueil du programme, offrant ainsi aux clients un moyen facile et durable de se déplacer dans une grande partie du centre et de l'intérieur de la capitale.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale