TEST: 2269

Deux tiers des Britanniques pensent que le vélo est trop dangereux

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 11/08/2020 à 15:42 | Mis à jour le 11/08/2020 à 15:49
Photo : Alesia Kazantceva - UNSPLASH
vélo britannique dangereux deux

Si les habitants de Londres reconnaissent les bienfaits du cyclisme, ils sont 66% à penser que cela reste très dangereux.

Une nouvelle étude nationale a révélé le sentiment des Britanniques quant au fait de pédaler pour se déplacer et la majorité pensent que les routes sont trop dangereuses pour les vélos. L’année dernière, ils étaient 61% à penser que rouler en ville n’était pas sûr. Aujourd’hui, la même enquête révèle qu’ils sont 66% à ressentir du danger soit 5 % de plus que l’année dernière. Il est important de spécifier que ce pourcentage a été calculé entre janvier et février, c’est-à-dire avant le confinement.

« C’est très simple: si les gens se sentent en sécurité à vélo de A à Z, la plupart des gens reconnaîtront que le cyclisme est un moyen très agréable de se déplacer. C’est rapide, c’est physiquement sain, c’est agréable. » La priorité absolue pour Simon Munk, porte-parole de la London Cycling Campaign, est donc de développer de nouvelles pistes cyclables dans Londres.

Depuis le déconfinement, la capitale britannique s’adapte à de nouveaux moyens de transport et recommande auprès de ses résidents l’utilisation du vélo. C’est pourquoi le gouvernement a annoncé en juillet des plans d’action en faveur cyclisme mais aussi en faveur de la marche. 2 milliards de livres sterling vont être investies pour financer de nouveaux itinéraires dédiés exclusivement aux cyclistes. Plusieurs arrondissements londoniens ont déjà créé des « quartiers à faible trafic » depuis le confinement, au sein desquels les voitures sont soit découragées, soit interdites.

Le vélo, meilleur espoir urbain

Le vélo semble être la bonne solution dans nos temps modernes pour remédier à toutes les problématiques que rencontrent les grandes villes comme Londres aujourd’hui.

Selon Boris Johnson, la marche et le vélo sont le bon investissement pour relever certains des plus grands défis sanitaires et environnementaux « qu’il s’agisse d’aider les gens à se remettre en forme et en bonne santé, réduire les risques de contracter le coronavirus ou encore d’améliorer la qualité de l’air ».

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne,  abonnez-vous à notre newsletter en deux clics  !

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale