Journée portes ouvertes à l’ambassade de France : ensemble, c'est mieux !

Par Bénédicte Mezeix | Publié le 30/09/2022 à 00:00 | Mis à jour le 03/10/2022 à 08:05
Photo : Ambassade de France en Pologne - M. l'ambassadeur Frédéric Billet et son épouse, Mme. Lydie Billet
Photo Frédéric et Lydie Billet Ambassade de France Pologne

Lepetitjournal.com/varsovie a passé la journée du 24 septembre à l’ambassade de France à Varsovie se baladant entre les jardins et la résidence et prenant le pouls de la communauté. Conclusion ? Ensemble, c'est mieux ! Retour sur l’événement incontournable de cette rentrée...

 

Une parenthèse enchantée dans une actualité incertaine 

Hasard du calendrier, exactement 10 mois après l’attaque de l’Ukraine par Vladimir Poutine, le lieu qui représente le gouvernement français en Pologne a exceptionnellement ouvert ses portes, samedi 24 septembre, à près de 3.600 visiteurs (source ambassade), qui ont pu profiter des nombreuses animations mises à leur disposition, dans les jardins et la résidence. Un événement qui n'a pas seulement attiré les Français et Franco-Polonais résidant à Varsovie même s'ils étaient nombreux à avoir fait le déplacement d'autres villes de Pologne pour l’occasion, venant de Lodz, Gdansk, Katowice, Cracovie, Wroclaw, Olsztyn... Différentes langues se sont également mélangées au gré des conversations : le polonais, le français, l'espagnol, l'anglais, l'ukrainien. L'occasion de s'extraire quelques heures d'une actualité anxiogène, de retrouver les amis, de s'en faire de nouveaux, de lancer des projets et surtout de célébrer l'art de vivre à la française : « Aujourd'hui, vous pouvez recharger vos batteries en vous inspirant de la manière de profiter de la simple joie de vivre, comme le font les Français. Ce devrait être une journée française de loisirs et de détente entre amis. », comme l'a rappelé M. l'ambassadeur lors de son discours. 

 

« Polonais, Français, nous nous ressemblons tant »

« Je constate aujourd'hui qu'il y a une atmosphère très française, une atmosphère très chaude, depuis ce matin. Et aujourd'hui, Mesdames et Messieurs, non seulement les portes de l'Ambassade vous sont ouvertes, mais aussi nos cœurs, les cœurs des Français qui vivent ici et qui aiment les Polonais et la Pologne. Il y a 55 ans, dans la Diète d'à côté, le général Charles de Gaulle déclarait dans son discours historique : "Polonais, Français, nous nous ressemblons tant". », a débuté M. Frédéric Billet, dans son discours de bienvenue, en polonais.

L’une des missions de l'ambassadeur est de promouvoir des relations amicales et de développer les relations économiques, culturelles, scientifiques et militaires entre la France et la Pologne. M. Billet, depuis son arrivée à Varsovie, à l’automne 2019, accompagne ses déclarations d’actes concrets. Cette journée en est une parfaite illustration. Mme Lucie Stepanyan, Première conseillère - ainsi que le personnel de l’ambassade ont sillonné les nombreux espaces d’activités, l’occasion de mettre des visages sur ces membres, actifs, mais souvent discrets, de l’institution et d’échanger avec eux.

 

 

 « Je sais que les Polonais avaient l'habitude de dire "Dieu est trop haut, et la France est trop loin", mais aujourd'hui, il n'est pas nécessaire d'aller bien loin pour se sentir presque comme en France. (…) Aujourd'hui, dans cette atmosphère unique, vous pouvez ressentir la magie et les battements du cœur de notre pays. Et aujourd'hui, je peux dire que le cœur de notre pays, le cœur de la France, bat plus fort et plus vite grâce à vous et à votre présence ici. » a continué M. Billet.

Le plaisir de se retrouver...

L’Institut français a présenté plusieurs activités, dont des courts-métrages, les élèves du Lycée français de Varsovie se sont illustrés dans des domaines aussi variés que la musique, le dessin ou la cuisine - d'ailleurs leur stand de crêpes a été un véritable succès. Les associations Varsovie Accueil, la CCIFP ou encore le RFE étaient également au rendez-vous. 

 

Varsovie accueil et RFE
Une partie des équipes de Varsovie Accueil et du RFE - Photo Bénédicte Mezeix lpj.com/varsovie

 

M. l'ambassadeur a d'ailleurs souligné, à la fin de son discours, l'aide apportée aux familles ukrainiennes par Varsovie Accueil

 « En conclusion, je voudrais saluer chaleureusement les familles ukrainiennes qui sont parmi nous aujourd'hui et qui ont été aidées par l'association française Varsovie Accueil, et remercier la maison des seniors de Pilashkovo qui, au quotidien, les accueille et les héberge. Vous pouvez compter sur notre aide et notre solidarité dans ces moments difficiles. Comme je le dis chaque jour, la devise de la République française est "liberté, égalité, fraternité" et nous la mettons en pratique chaque jour à vos côtés. »

 

Montage stands portes ouvertes
Photos : Bénédicte Mezeix lpj.com/varsovie

 

David venu spécialement de Katowice pour l’occasion a passé un excellent moment : « Ce qui m’a fait plaisir, c’est que pour les personnes comme moi, qui ne vivent pas à Varsovie, j’ai pu retrouver ici un semblant de communauté. J’ai très envie de revenir, l’année prochaine… en plus c’était très bien organisé ! »

Un avis partagé par d'autres visiteurs interrogés comme cette maman, venue en famille : « J'avais peur que ça soit un peu "coincé" comme événement, mais l'ambiance était vraiment très bon enfant ; ça fait vraiment du bien, de savoir qu'on a des rendez-vous comme celui-ci dans l'année, où on va pouvoir se retrouver. Déjà, le 14 juillet à l'ambassade, cette année c'était top, mais là, en plus c'est vraiment une belle manière d'aborder la rentrée. J'espère vraiment que la Journée portes ouvertes sera pérennisée... Je parle pour moi, en tant que simple visiteuse, mais aussi pour tous les professionnels présents, qui souffrent pas mal, entre la crise sanitaire et la guerre en Ukraine et qui ont pu faire découvrir leurs produits ».

Les mots « solidarité », « amitié », « réseau », « soutien », « relance de projets » ont fréquemment été cités pour résumer cette journée.

 

La culture se déguste aussi...

Réseautage ou moment de convivialité, les rencontres et échanges ont eu lieu sur les nombreux stands, mais également au gré des longues queues pour déguster une assiette d'aligot-saucisse de Toulouse, des huitres, du vin, ou encore des viennoiseries ou des spécialités de Bretagne. On ne se refait pas, en France, la culture passe aussi par les papilles et se cuisine à toutes les sauces.

Un point de notre culture que M. Frédéric Billet n'a pas manqué de relever :

« Comme on le sait, la France est le pays du fromage et, comme le disait le Général de Gaulle, il est très difficile de gouverner un pays avec autant de sortes de fromages. Aujourd'hui, à titre exceptionnel, il y aura du fromage et du dessert, car, comme le disait le célèbre gastronome français Brillat-Savarin, "un dessert sans fromage est comme une beauté à laquelle il manque un œil". » 

L'élégance était également de la partie, avec l'entreprise cracovienne, Le Szapo, qui, cela mérite d'être signalé, a trouvé de nombreux amateurs et désormais ambassadeurs de la marque au sein de l'assemblée. On lui tire notre chapeau !

 

La France en chansons...

François Martineau, Justyna BaczChris Schittulli, Storo et Julia Nowikowska, ainsi que les élèves du Lycée Français de Varsovie, se sont succédé sur la scène tout au long de la journée.

 

 

Le soutien des entreprises

Plusieurs entreprises emblématiques de la France étaient présentes, faisant découvrir leurs activités et leurs produits - entreprises, sans le soutien desquelles, la Journée portes ouvertes n’aurait pas pu voir le jour.

 « Les entreprises françaises, présentes sur le marché polonais depuis des années, ne manquaient pas, bien sûr. Je profite de cette occasion pour les remercier très, très sincèrement de leur participation à l'événement d'aujourd'hui, en particulier nos partenaires en or Auchan et Michelin. », a expliqué M. l'Ambassadeur.

Logos portes ouvertes ambassade de France

 

Lepetitjournal.com/varsovie a d'ailleurs été très heureux d'accompagner ce projet en tant que partenaire et de pouvoir rencontrer ses lecteurs ! 

 

De ravissantes vieilles dames de sortie pour l’occasion

Les amateurs de voitures anciennes ont pu se régaler avec une exposition de "citrons" d'anciens modèles légendaires de la marque Citroën, semblant tout droit sortis d'un film avec Louis de Funès ou Bourvil ! 

 « Le fondateur de cette entreprise française avait des racines polonaises. Sa mère et sa femme étaient toutes deux polonaises. (...) » a rappelé M. Frédéric Billet.

Une réplique d'un char Renault français était également exposée à l'entrée de la résidence. « Ces chars ont été donnés par la France à l'armée polonaise lorsque celle-ci a constitué son armée il y a un siècle. »

 

 

Impossible de rater Ambulans z serca, garée à l'entrée de la résidence

La mission d'Ambulans z serca est de fournir un soutien médical aux sans-abri dans la rue afin d’améliorer leur état de santé nécessaire pour commencer le processus de rétablissement de la crise des sans-abri. Ils ont besoin de votre aide ! 

 

ambulans z serca
Photo Bénédicte Mezeix lpj.com/varsovie

 

CaritasAmbulans z serca, organisent des collectes (alimentation, friandises, produits d'hygiène, produits d'entretien, vêtements, jouets, linge de maison, puériculture...) dans trois quartiers de Varsovie avec le soutien de Chantal, Jean et Andrzej : Mokotow, Saska et Wilanow. Pour connaitre les heures et les lieux de dépôts, cliquez ici.

 

Retrouvez toutes les photos prises au cours de la journée par lepetitjournal.com/varsovie ci-dessous

 

 

 

 

benedicte mezeix

Bénédicte Mezeix

Directrice et rédactrice en chef du site lepetitjournal.com/Varsovie, j'ai une longue expérience dans les médias : télévision, radio, presse écrite francophone et spécialisée. Mon premier voyage en Pologne date de 2010.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale