Un discours trilingue pour un 14 juillet sous le signe de la solidarité

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 17/07/2022 à 20:34 | Mis à jour le 26/07/2022 à 08:05
Photo : Ambassade de France - M. L'Ambassadeur Frédéric Billet et son épouse
Ambassadeur frédéric Billet drapeaux

14 juillet 2022. Sur les larges trottoirs de la rue Jazdow sous un soleil de plomb, dans le chic quartier diplomatique de Varsovie, une longue et élégante file attend avec impatience de pouvoir pénétrer dans les jardins de l’ambassade de France - la dernière fête nationale en public datant de 2019. Aujourd'hui, seul un panneau nous demandant de ne pas serrer la main des officiels vient nous rappeler que nous vivons désormais dans un monde post-covid. La consigne n’est toutefois que plus ou moins respectée.

 

Un 14 juillet qui marquera l'Histoire

C’est une cérémonie particulière à plus d’un égard : elle intervient seulement quelques jours après la fin de la Présidence française de l’Union européenne (PFUE). La dernière fois que la France présidait le Conseil de l’UE, Nicolas Sarkozy était Président de la République et l’agenda de la Présidence fut bouleversé par la crise des subprimes de 2008. Cette fois-ci, c’est l’invasion de l’Ukraine par la Russie qui est venue menacer la feuille de route initiale. Cette dernière a cependant été globalement tenue, les observateurs saluant une franche réussite dans les projets initiés par la France au cours de ce dernier semestre.

 

Publiée par Ambassade de France en Pologne sur Jeudi 14 juillet 2022

 

 

« (...) les fils de l’histoire de nos pays s’entrecroisent et montrent que la victoire est possible grâce à la force de la volonté et de la détermination à retrouver la liberté »

Le terrible conflit débuté le 24 février aux portes de l’Europe était en effet dans tous les esprits : l’ambassade de France en Pologne a, comme le pays entier depuis cinq mois maintenant, sorti les drapeaux ukrainiens en signe de solidarité. M l’Ambassadeur Frédéric Billet a consacré une large partie de son discours à la remarquable union européenne — au sens propre — depuis le début de la guerre, terminant même par quelques phrases en ukrainien.

C’est donc par un discours dans les trois langues (polonais, français, ukrainien) — celles qui rythment le quotidien de l’ambassade et de la communauté depuis le 24 février — que Monsieur l’Ambassadeur a rappelé toute l’importance du moment que nous sommes en train de vivre. Il a également particulièrement insisté sur la solidarité dont ont fait preuve les Polonaises et les Polonais ainsi que de la communauté française du pays depuis le début du conflit : 

« De même qu’il y a 40 ans la France était solidaire de Solidarność en Pologne, aujourd’hui nous sommes solidaires de l’Ukraine. Ici, les fils de l’histoire de nos pays s’entrecroisent et montrent que la victoire est possible grâce à la force de la volonté et de la détermination à retrouver la liberté. »

Publiée par Ambassade de France en Pologne sur Jeudi 14 juillet 2022

 

 

Les chevaliers du ciel de 13 h 13

Le défilé des forces armées n’a jamais aussi bien porté son nom ce 14 juillet 2022, à Paris : 64 avions, 25 hélicoptères ainsi que 181 véhicules motorisés rappelaient le contexte stratégique, renforcé par la présence des forces armées de plusieurs pays de l’Est — dont la Pologne — qui ont ouvert le défilé. L’occasion pour la France et ses partenaires à l’Est de rappeler les liens forts qui les unissent : des avions de combat Rafale protègent actuellement le ciel polonais et effectuent des missions dans les pays baltes.

Un élément que M. l’Ambassadeur a rappelé :

« Il y a une heure à peine, des soldats polonais, ainsi que des soldats du groupe B9, qui réunit les pays du flanc oriental de l’OTAN, ont participé au défilé militaire à Paris sur les Champs-Élysées pour célébrer notre fête nationale. »

Il en a également souligné que sur le plan sécuritaire et militaire, les Français travaillent activement pour renforcer la présence de l’OTAN sur le flanc est et pour la sécurité de la France, de la Pologne et de l’Europe.

« Nous ne faisons pas la politique de l’autruche et cela est visible concrètement — a-t-il rajouté :
- D’abord, nos troupes françaises sont déployées en Estonie et en Roumanie, où la France est nation-cadre de l’eFP.
- Ensuite, des avions français patrouillent quotidiennement le ciel polonais et trois cents de nos soldats ont récemment participé à un exercice militaire de l’OTAN en Pologne. Dans un instant vous allez voir cette présence de vos propres yeux. Deux avions-Mirage vont effectuer un survol de Varsovie.
- Enfin, cette année, la France assure le commandement des forces de réaction rapide de l’OTAN. 
»

En cet après-midi du 14 juillet, à 13 h 13 exactement, l’orchestre représentatif de l’armée polonaise OKWP, a fait résonner la musique de la célèbre série Les Chevaliers du ciel — portée par les pilotes légendaires : Tanguy et Laverdure, annonçant le vol de deux avions de l’Escadrille des Cigognes. 

 

Orchestre OKWP
L’orchestre OKWP - Photo Bénédicte Mezeix lpj/varsovie

 

 

Un symbole fort et spectaculaire, car l’Escadrille des Cigognes - groupe de combat n° 12, en survolant Varsovie, a rappelé subtilement mais clairement que depuis le 13 mars 2022, quatre Mirage de cette même compagnie étaient arrivés dans le ciel balte.

« Enfin, dans le domaine militaire et de la sécurité, depuis le printemps, ce sont des avions français qui, chaque jour, assurent la sécurité de l’espace aérien polonais (...). »

Cette année, que ce soit à Paris ou à Varsovie, c’était bien une démonstration de force qui se jouait au-dessus de nos têtes.

 

Publiée par Ambassade de France en Pologne sur Jeudi 14 juillet 2022

 

 

De la PFUE à la guerre en Ukraine : les remerciements de l'Ambassadeur

Au cours de son discours, M l’Ambassadeur a tenu à saluer :

  • Ses collègues du corps diplomatique européen : « Je tiens à saluer enfin tous mes collègues du corps diplomatique européen présents aujourd’hui, avec lesquels nous avons vécu intensément ces six mois de la Présidence française et mes autres collègues extraeuropéens avec lesquels j’ai toujours grand plaisir à coopérer. Je voudrais souhaiter très bonne chance à la présidence tchèque. »
  • Les consulats : « Je voudrais mettre en relief également le travail de nos consulats de Varsovie et de Cracovie ainsi que de nos consuls honoraires ; je vais dans quelques instants renouveler le brevet consulaire d’Alicia Bień, notre consule honoraire à Łódź qui fait un travail remarquable. »
  • Ainsi que Varsovie Accueil : « Enfin, pour terminer, je voudrais saluer très chaleureusement les familles ukrainiennes qui sont avec nous aujourd’hui et qui sont aidées par l’association française Varsovie Accueil ».

 

Une mise en exergue de nos valeurs communes

Monsieur l’Ambassadeur a ainsi mis en valeur tout au long de son allocution, la solidarité européenne vis-à-vis du peuple ukrainien tout en rappelant que les forces françaises — notamment aériennes — sont bien présentes pour assister et soutenir les pays de l’UE pouvant être menacés par le voisin russe.

Le maréchal du Sénat Tomasz Grodzki était présent à la cérémonie et s’est entretenu longuement avec Monsieur l’Ambassadeur.

 

Publiée par Ambassade de France en Pologne sur Jeudi 14 juillet 2022

 

 

En ce 14 juillet 2022, dans les jardins rassurants de l’ambassade de France de Pologne, nous avons senti que l’on célébrait bien plus que la Fête nationale française. Une impression confirmée par l’interprétation pleine d'émotion des hymnes français, polonais et européen par la soprano Magda Krysztoforska et les ténors Chris Schittulli et David Beucher. Ces derniers ont réussi à la fois à faire résonner la solennité du moment et à toucher le cœur de tous les invités.

 

Découvrez leur prestation dans la vidéo ci-dessous aimablement fournie par Magda Krysztoforska et David Beucher : 

 

 

Une cérémonie qui restera dans l’Histoire de l’ambassade de France en Pologne…
Trois langues pour un discours.
Trois voix unies entonnant,
Trois hymnes symboliques.
Trois, comme la devise inaltérable de la France « Liberté, Égalité, Fraternité ».

 

 

Marseillaise ambassade de France en Pologne
Photo Bénédicte Mezeix @lpj/varsovie

 

Un article écrit à 4 mains par Bénédicte Mezeix et Valentin Jay

 

Si vous voulez voir ou revoir la cérémonie qui s’est tenue à Paris, le 14 juillet sur les Champs-Élysées :

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale