TEST: 2297

Travailler à Alicante : le guide complet

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 16/03/2022 à 17:20 | Mis à jour le 16/03/2022 à 17:25
Photo : Zan, Unsplash
un homme en train de travailler sur un ordinateur portable

Si vous souhaitez profiter de l’ambiance valencienne mais que la grande ville ne vous réussit pas, Alicante est faite pour vous ! Mais pour s’y installer, encore faut-il réussir à trouver un emploi. Voici donc tout ce qu’il vous faut savoir avant de venir travailler dans cette ville de la Communauté valencienne.
 

Le marché de l’emploi à Alicante

La ville d’Alicante contribue pour environ 33% au PIB de la Communauté valencienne. Elle présente un taux de chômage très élevé et un solde migratoire positif qui tend le marché du travail puisque les candidats augmentent plus vite que le nombre d’emplois vacants.

À Alicante, le secteur des services est très important, puisque l’essentiel de l’économie locale repose sur le tourisme. Il y a donc un très grand nombre d’emplois saisonniers. Les possibilités pour travailler sont nombreuses, mais le marché du travail est précaire et on observe une forte rotation des emplois. Les secteurs qui recrutent sont traditionnellement l'hôtellerie-restauration et les commerces. Cependant, la crise sanitaire a lourdement impacté la ville, mettant en grande difficulté cette activité.

Bien que le tourisme représente une grande partie de l’économie alicantine, d’autres secteurs sont en plein essor, comme les domaines de la construction, de la santé, de l’aide à la personne et des énergies renouvelables. La Communauté valencienne, dont Alicante fait partie, se distingue aussi par le nombre important de personnes en télétravail. Le réseau Internet y est en effet très performant, et les espaces de co-working nombreux.

une plage vue d'une falaise
Le tourisme représente une grande partie de l’économie alicantine / Faisal

 

Le visa/permis de travail à Alicante

Pour venir travailler en Espagne, vous devez réaliser certaines démarches administratives. En tant que citoyen de l’Union Européenne, le visa n’est pas nécessaire, mais si vous séjournez plus de trois mois dans le pays ou que vous avez une activité économique, il vous faudra vous inscrire au Registre central des étrangers avec vos papiers d’identité, pour avoir en échange un numéro NIE. Ce précieux sésame donné par l’Espagne aux étrangers représente la première étape indispensable pour toutes les autres formalités administratives. Il vous permettra plus tard d’avoir accès à la carte d’identité pour étranger (la TIE).

Toutes ces démarches sont nécessaires pour ouvrir un compte en banque ou pour payer ses impôts en Espagne, mais surtout pour obtenir un permis de résidence sur le territoire. Le numéro NIE n’est pas très difficile à demander, mais il est conseillé de s’y prendre tôt car les délais peuvent être assez longs étant donné le grand nombre de demandes. D’autres démarches liées à la sécurité sociale sont également à réaliser. Il n’est cependant pas nécessaire en tant que citoyen européen de demander un permis de travail.

Concernant l’entreprenariat, il vous faudra déclarer l’activité que vous réalisez à Alicante et vous inscrire à un régime spécial de la sécurité sociale. À noter qu’il existe un chômage pour les indépendants, accessible si vous avez cotisé au moins douze mois.

un homme en train de signer un document
Pour venir travailler en Espagne, vous devez réaliser certaines démarches administratives / Scott Graham

 

Contrats de travail et salaires à Alicante

Le contrat de travail est normalement écrit, et peut contenir une période d’essai. Le salaire minimum légal est évalué à environ 13.300 euros par an (au premier janvier 2020). Tous ceux qui travaillent en Espagne doivent payer des impôts, mais aussi des cotisations, évaluées à environ 6.35%, qui sont prélevées de leur salaire. Payer ces cotisations permet de donner droit aux allocations santé et chômage dans le pays. Cette situation n’est pas spécifique à Alicante mais s’applique à tout le pays.
 

Les conditions de travail à Alicante

À Alicante, comme dans toute l’Espagne, les rythmes de vie et de travail sont différents du rythme français. Les heures de repas sont plus tardives, de même que les horaires de fin de journée. Concernant les jours fériés, ils sont fixés à quatorze par an. À noter d’ailleurs que si l’un d’eux est un dimanche, le jour férié sera le lundi suivant, et ils peuvent varier en fonction des communautés ou des villes.

Concernant la sécurité de l’emploi, la ville propose de nombreux emplois saisonniers, ce qui implique que le marché du travail n’est pas très stable.

deux femmes en train de regarder une tablette
Amy Hirschi

 

Trouver du travail à Alicante

Pour trouver un emploi à Alicante, il vous faut tout d’abord examiner les particularités de la ville. Comme nous l’avons déjà souligné, Alicante est une ville très touristique et les secteurs en lien avec cette activité sont ceux qui recrutent le plus. Mais ce ne sont bien sûr pas les seules opportunités pour trouver du travail.

Pour chercher un emploi, vous pouvez vous rendre sur le site national de l’emploi SEPE qui connaît une version différente pour chaque communauté d’Espagne, avec le portal Labora pour la version valencienne. Il est également possible de s’adresser à des agences spécialisées dans le recrutement ou l’intérim, ou simplement d’étudier les offres sur les différents médias et sites internet. Vous pouvez aussi jeter un oeil au site du Consulat de France à Alicante, ainsi qu’à celui de la Chambre de Commerce de la ville.

La forme de candidature demandée n’est pas très différente des codes français, il vous faudra envoyer un CV et une lettre de motivation, de préférence en espagnol, adaptés aux attentes et aux particularités du poste convoité.

 

Les emplois à Alicante pour les français 

Parler une autre langue que la langue locale est toujours un avantage, notamment dans le secteur du tourisme, à condition de maîtriser également cette dernière. Alicante est plus petite que Valence, et les propositions de travail sont donc moins nombreuses et moins personnalisées pour une personne qui parle français. Le nombre de structures, entreprises et associations francophones reste cependant élevé, permettant certaines possibilités d’emploi.

 

Travailler à Alicante sans diplôme

Le marché de l’emploi à Alicante est relativement tendu. Avoir une formation professionnelle et de l’expérience est donc très utile pour trouver du travail, d’autant plus que le taux de chômage est assez élevé. Si vous n’avez pas de diplôme, il est possible de postuler pour des emplois saisonniers qui recrutent beaucoup, mais ce ne sont pas des emplois stables. Vous pouvez aussi essayer d’autres secteurs qui ont un nombre élevé d’emplois, comme l’industrie ou certains services, mais il faut garder en tête qu’il vous sera plus difficile de trouver un travail stable.  

 

Trouver un emploi saisonnier à Alicante

Vous le savez, le tourisme est le secteur qui recrute le plus à Alicante. Mais comme les touristes ne sont pas dans la ville toute l’année, les emplois sont principalement saisonniers dans ce domaine, et donc temporaires et peu stables. Cependant si vous souhaitez travailler à Alicante, c’est sûrement le secteur où il vous sera le plus facile d’être embauché. De plus, les qualifications exigées ne sont en général pas très importantes, ces emplois sont donc accessibles à tous. 

 

Travailler à Alicante sans parler espagnol

Bien que la région compte un certain nombre de francophones, il est très fortement conseillé d’avoir des bases en espagnol avant d’y chercher un emploi. Que ce soit à Alicante ou dans tout le pays, les habitants ne parlent pas très bien l’anglais et le français, et les propositions d’emploi seront plus nombreuses si vous ne vous limitez pas aux entreprises francophones. D’ailleurs, même ces structures ont des liens très réguliers avec des Espagnols.

Mais pas de panique ! Il est toujours possible d’occuper un emploi différemment. La ville dispose d’une couverture Internet très performante qui vous permet de travailler depuis chez vous en tant que “digital nomad” ou “remote worker”. Si votre entreprise en France le permet, vous pouvez donc continuer à travailler pour elle depuis Alicante, en télétravail ou dans l’un des nombreux espaces de coworking, accessibles à la location sur des sites comme Regus ou bien Coalte.


Voilà un résumé des principales informations à connaître pour venir travailler à Alicante et profiter au mieux de toutes les possibilités qu’offre cette superbe ville de la Communauté valencienne !

 

Suivez nous sur
Sur le même sujet
logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com