Un Jardin Sur Les Toits, un savoir-faire, des micro-algues et l'eau de Valencia

Par Paul Pierroux-Taranto | Publié le 17/09/2022 à 17:54 | Mis à jour le 19/09/2022 à 09:40
maquette d'un jardin vert sur les toits d'un immeuble

Les grandes idées naissent souvent d’une rencontre. Elles circulent et se fraient un chemin dans l’épaisseur du monde pour, peut-être, un jour, le transformer. En créant Un Jardin Sur Les Toits, agence de conseil et studio de création en matière de botanique et d’environnement, Jésus Diaz de Vivar et Stefano Morana del Medico ont mis en commun leur intelligence, leur savoir-faire et leur passion au service d’un projet pas comme les autres : une technologie innovante qui fonctionne grâce à des micro-algues et qui pourrait bien être la solution pour purifier l’air de nos villes. Ils ont posé leurs bagages à Valencia il y a deux ans, où ils travaillent à rendre notre avenir plus habitable. 

 

Un Jardin Sur Les Toits, l'agence qui construit le monde de demain

Née à Paris en 2012, l’agence Un Jardin Sur Les Toits entend développer des stratégies innovantes et apporter des solutions concrètes pour améliorer l’environnement urbain et le bien-être des habitants. Mêlant leurs savoir-faire en botanique expérimentale, biotechnologie et gestion des process de réduction des polluants, Jésus et Stefano se sont lancé le défi d'assainir l’air de nos villes. Et pour cela, ils ont fait le pari des plantes et des algues.

Grâce à leur solide bagage scientifique, ils se sont mis à l’écoute - et à l’école - du vivant. Il faut dire qu’en la matière nos deux chercheurs sont plutôt capés : Jesus Diaz de Vivar est diplômé de l'Université de Cambridge (UK) en sauvegarde des océans, gestion du développement durable et accompagnement des sociétés vers un net zero émission ; Stefano Morana del Medico, spécialisé en aromathérapie scientifique et en botanique, est quant à lui diplômé de l'ISIPCA de Versailles et de L'IFSH. Un parcours qui les a conduits très tôt à prendre conscience de l’urgence climatique et à participer activement au grand récit de notre temps : façonner notre économie et nos modes d’existence à la lumière de la transition écologique.

jesus diaz de vivar et stefano morana del medico
Portrait de Jesus et Stefano par Caroline Minjolle

 

Une ferme de micro-algues sur les toits de Paris 

Un changement de modèle qui impose, en toute hâte, d'accélérer la décarbonisation de l’industrie et d’assurer une transition verte vers un net zéro émission. Aussi, Jésus et Stefano multiplient-t-ils les collaborations avec des sociétés prestigieuses telles qu'Allianz, Airparif ou Orange, parmi tant d'autres, pour lesquelles ils créent des solutions sur mesure liées au végétal afin de réduire au maximum leur impact carbone.

En 2017, ils gagnent leur premier concours international au sein d'un groupement dans le cadre du projet “Inventons la Métropole du Grand Paris”  - le plus grand appel à projets d’architecture et d’urbanisme d’Europe -, en proposant la mise en place d'une ferme de micro-algues sur les toits d'immeubles de la ville de Nanterre. Cette ferme de micro-algues cultivées dans des bioréacteurs, d'une conception unique et brevetée, a pour propriété de fixer le CO2 de l'air ambiant et de produire de l'oxygène en abondance par le seul fait de la photosynthèse et d'une technologie de pointe développée par Un Jardin Sur Les Toits et ses partenaires.

des jardins verts sur les toits d'un immeuble à nanterre
Maquette de Nanterre La Bulle

 

Valencia, ville matrice et d’innovation

À l’instar de nombreux expats séduits par la qualité de vie et le dynamisme de la ville, Jésus et Stefano décident de poser leurs bagages à Valencia il y a deux ans. Ils prennent part à la création d'un programme de recherche sur les micro-algues à l'Université d'Almeria. Comme le fait remarquer judicieusement Stefano, “la recherche est fondamentale pour faire émerger des solutions réellement innovantes et adaptées”. À cela s'ajoute un fait important : la famille de Jésus est originaire de Valencia, et cette expatriation dans la ville natale de ses grands-parents prend tous les traits d’un retour aux sources, d’une renaissance. 

 

La vie secrète des micro-algues à Valencia

bioreacteur avec des tuyaux verts de microalgues
Un bioreacteur de microalgues / Un Jardin Sur Les Toits

Le next step de l'agence parisienne Un Jardin sur Les toits, en collaboration avec La Base Culture de Valencia, serait de proposer une exposition sur “la vie secrète des micro-algues” : leurs origines, leurs fonctions, leurs champs d'application commentés de façon simple, didactique, artistique et accessible pour le grand public. Jésus explique que trop souvent, lorsqu'ils tentent d'illustrer le secteur dans lequel ils évoluent, “les gens écarquillent de gros yeux ronds, mi-fascinés, mi-déboussolés”, et c'est pour cela que Stefano et lui-même ont tout naturellement pensé qu'il était temps de mettre en scène le monde des micro-algues afin que chacun puisse comprendre leur propos. Une manière, aussi, de décloisonner les savoirs entre des mondes qui trop souvent s’ignorent - les experts, les entreprises et les citoyens -,  et de plaider pour une science hors-les-murs qui travaillerait de concert avec la société pour le bien commun et l’avenir de l’humanité. 

L’exposition est pensée et conçue comme une création collective qui sollicite l’originalité des artistes et le soutien des institutions locales. Au même titre que l’incubateur d’énergies culturelles franco-valencien La Base Culture, Un jardin Sur Les Toits met un point d'honneur à ce que des ponts soient créés entre le savoir-faire français et la culture valencienne. Le décor de l’expo sera donc dessiné par un designer valencien, la vidéo explicative commentée par une artiste espagnole, et un étudiant valencien en biotechnologie assistera Jésus et Stefano dans la mise en place du bioréacteur qui générera les micro-algues.

C'est donc une exposition transpyrénéenne et véritablement méditerranéenne que veulent nous offrir Un Jardin Sur Les Toits et La Base Culture, avec la volonté commune de faire date dans l’histoire de Valencia en éclairant les chemins du monde d’après…

 

Suivez nous sur
Paul Pierroux-Taranto

Paul Pierroux-Taranto

Directeur de l'édition lepetitjournal.com Valence. Ce jeune Français, Valencien de coeur et d'origine, a travaillé dans le domaine de l'écriture et de la communication à Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale